Avertir le modérateur

  • APPELLATION PAR APPELLATION, LE MEILLEUR DES CÔTES DE BORDEAUX

    Château de MARSAN Château de MARSAN

    Château de MARSAN


    Vignobles Gonfrier
    Chemin de la Mairie - BP 7
    33550 Lestiac-sur-Garonne
    Téléphone :05 56 72 14 38
    Télécopie : 05 56 72 10 38
    Email : contact@vignobles-gonfrier.fr
    Site : www.vignobles-gonfrier.fr

    Voilà un savoureux Cadillac Côtes de Bordeaux 2015, 70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon sur coteaux argilo-graveleux, dense, parfumé (cassis, sous-bois), avec cette bouche tout en souplesse, aux tanins mûrs, rond et riche à la fois. Le 2014 est d’un beau rouge sombre, ample par ses arômes puissants de fruits mûrs, un vin charnu aux tanins fondus, persistant, de bonne garde. Le 2012, aux notes de fruits rouges frais, d’humus et d’épices, mêle concentration aromatique, finesse des tanins et puissance en bouche, et commence à s’apprécier pleinement, un vin que l’on peut associer, notamment, avec un rôti de bœuf aux pruneaux farcis ou un pigeon aux légumes.
    Joli Bordeaux blanc 2016, 50% Sauvignon, 45% Sémillon et 5% Muscadelle, vignes de 20 ans, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de fruits secs, d’une longue finale parfumée, idéal avec des moules marinières ou des gravettes d'Arcachon à la bordelaise.
    Le rosé 2016, 50% Merlot, 50% Cabernet Sauvignon, est charmeur avec des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle. Excellent Clairet 2015, 50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon, également, de couleur soutenue, aux nuances de fleurs et d’épices, associant richesse et souplesse, gras et fraîcheur, d’un très bel équilibre, parfait sur un poulet sauté aux nouilles chinoises ou un gaspacho. 
    Le Bordeaux Supérieur Château Laurétan 2014, Bio, 60% Merlot, 33% Cabernet-Sauvignon, 5% Cabernet franc et 2% Petit Verdot, médaille de Bronze Concours des vins de Bordeaux 2015, est un très joli vin qui développe une bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus.
    Goûtez le Château Lestiac Cadillac Côtes de Bordeaux 2015, 60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, coteaux argilo-graveleux et argilo-calcaires, savoureux, riche, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de fort belle couleur.
    Le Château Tanesse Cadillac Côtes de Bordeaux 2014, 55% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon et 5% Cabernet franc, coteaux graveleux et argilo-graveleux sur sous-sol calcaire, bien élevé également, charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...), légèrement poivré, est de belle teinte grenat, dense au nez comme au palais, mais tout en rondeur au palais.
    Pour les marques, il y a ce Bordeaux rouge Croix de Marsan 2015, 70% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, très réussi, de robepourpre, rond et corsé à la fois, aux nuances de griotte et de fraise des bois cuite, tout en bouche, le Bordeaux rouge Marquis de Bern 2015, mêmes proportions de cépages, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille), de bouche fondue comme cet autre Bordeaux rouge Comte Delourmel 2015, de robe grenat, aux tanins souples, un vin ample en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris.
     

    Château BERTHENONBLAYE Château BERTHENON

    Château BERTHENON

    (BLAYE)
    Thérèse Ponz Szymanski
    3, Le Barrail
    33390 Saint-Paul-de-Blaye
    Téléphone :05 57 42 52 24
    Télécopie : 05 57 42 52 24
    Email : info@chateauberthenon.com
    Site : www.chateauberthenon.com

    Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend sur 37 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon.
    Pour M. Szymanski, ses ventes se portent sur les 2015, 2014 et 2012 Tradition, et, pour les vins en fûts, les 2014 et 2015. Il considère que “le 2016 est exceptionnel, concentration, maturité, qualité et quantité sont au rendez-vous, c'est une Rolls”, nous dit-il.
    Remarquable Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2014, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, un vin avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de petits fruits rouges intenses (prune, cerise), d’une jolie finale et de très bonne évolution. Le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Henri 2014, avec des tanins fondus, complexe, est charnu et concentré, aux notes de cassis et d’épices.
    Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2015, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, riche en bouche, mêlant puissance et finesse, un vin aux tanins mûrs. Le 2014 est tout en souplesse, à prévoir sur une côte de bœuf. Joli Blaye Bordeaux blancSauvignon 2015, frais et fin. Le Crémant de Bordeaux blanc, même cépage, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme, est de mousse fringante, comme le Crémant rosé, qui sent la fraise.

    Château Les GRAVESBLAYE Château Les GRAVES

    Château Les GRAVES

    (BLAYE)
    Jean-Pierre et Julien Pauvif
    Scea Pauvif
    33920 Saint-Vivien-de-Blaye
    Téléphone :05 57 42 47 37
    Télécopie : 05 57 42 55 89
    Email : info@cht-les-graves.com
    Site : www.chateaulesgraves.com

    Propriété familiale depuis 4 générations, où le fils, Julien, qui travaillait avec son père depuis huit ans, est désormais gérant. Un vignoble de 20 ha de vignes en culture traditionnelle, avec un souci de modernité. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux...).
    Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Réserve 2014, terroir argilo-graveleux, Merlot 60%, Cabernet-Sauvignon 40%, élevage en barriques, un vin charnu, avec des arômes fondus de sous-bois et de cassis, qui présente des taninssoyeux mais bien présents, parfait sur un tournedos aux cèpes ou un carré d'agneau rôti aux endives par exemple.
    Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2014, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, de bouche puissante, aux tanins soyeux, est charnu comme il se doit.
    Goûtez le Bordeaux rosé, de belle teinte, tendre, parfait sur des sardines, et ce très joli Blaye Côtes de Bordeaux blanc 2015, élevage en barriques, de robe jaune clair, puissant et bouqueté, séduisant par sa suavité et sa persistance d’arômes.

    Château La HAIEBLAYE Château La HAIE

    Château La HAIE

    (BLAYE)
    François Décombe

    33820 Pleine-Selve
    Téléphone :06 72 94 53 37
    Email : francois.decombe@wanadoo.fr
    Site : www.domainedecombe.fr

    Domaine en agriculture biologique et en agriculture biodynamique adhérent Demeter. Vendanges manuelles égrappées, cuvaison en grappes, pas de produits chimiques de synthèse, vignes enherbées... 
    Une référence avec ce Blaye Côtes de Bordeaux 2015, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon,  alliant finesse et concentration, au nez très intense (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée. Le 2014 est excellent, de robe rubis intense, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, un vin qui allie richesse et harmonie, un vin parfait, par exemple, avec des noisettes de porc aux pruneaux ou un pigeonneaux aux champignons.
    Le 2012, d’une belle intensité en bouche, ample et savoureux, développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, un millésime très équilibré, classique, d’excellente évolution. Le 2011 est charnu, d'une jolie rondeur et persistance au palais, aux senteurs de groseille et de cerise mûres.
    Le Bordeaux rouge 2014, 80% Merlot et 20% Cabernet Sauvignon, vendanges manuelles, vinification et élevage de 12 mois sans soufre et ensuite un peu de soufre à la mise en bouteilles, a des tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr et l’humus.
    Très joli Blaye Côtes de Bordeaux blanc 2015, Sauvignon et Ugni Blanc, vendanges manuelles, vinification et élevage sur lies en cuves pendant 10 mois, harmonieux, bien équilibré en acidité, au nez de citronnelle et d’amande, de bouche flatteuse, parfait sur un dos de cabillaud demi-sel et aïoli ou un pot-au-feu de thon au beurre d'anchois.
     

    Château LAGARDEBLAYE Château LAGARDE

    Château LAGARDE

    (BLAYE)
    Paul-Henry Nerbusson

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 91 56
    Télécopie : 05 46 51 81 42
    Email : vignobles.nerbusson@wanadoo.fr
    Site : http://chateau-lagarde-33.com

    Un vignoble de 12 ha. Vignerons Indépendants.
    Culture raisonnée. “Je respecte la terre que je cultive, précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l'économie mais aussi à l'écologie.”
    Vous allez apprécier son Blaye Côtes de Bordeaux rouge Excellence 2015, Merlot 80%, Malbec 10% et Cabernet franc 10%, élevage 100% barrique 2/3 neuves pendant 24 mois, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et une pointe de réglisse, de garde comme en atteste ce 2009, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, de bouche ample et fondue, tout en charme.
    Goûtez le Tradition 2015, aux nuances de mûre, souple, corsé comme il le faut.
    Excellent blanc 2015 (50% Colombard et 50% Ugni Blanc), élevage en barriques sur lies, aux nuances de genêt et de pêche fraîche, de bouche raffinée, toujours très séduisant, idéal, notamment, avec une fricassée d'écrevisses à l'ail ou des œufs cocotte au foie gras. Très beau gîte sur place.

    Château LARRAT

    Château LARRAT

    (BLAYE)
    Bernard Larrat - Earl Domaine de Grillet
    5, Grillet
    33710 Pugnac
    Téléphone :05 57 68 80 64 et 06 16 60 91 17
    Télécopie : 05 57 68 82 65
    Email : info@domainedegrillet.fr
    Site : www.chateau-larrat.fr

    La propriété, déjà importante au siècle dernier, constitue un ensemble de 60 ha, d’un seul tenant. 
    Les sols argilo-siliceux et limoneux de ce terroir donnent au vin toute sa richesse.
    Coup de cœur pour ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2014, majoritaire en Merlot, le reste en Cabernets, élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, un vin avec ce nez complexe de groseille et l’humus, ample et persistant en bouche, aux tanins harmonieux et riches, très classique de ce veau millésime bordelais. Excellent 2012, qui dévoile des notes de cassis, de pruneau et d’épices, un vin ferme et charpenté, tout en bouche, mêlant concentration aromatique, richesse des tanins et distinction, à déboucher sur une côte de bœuf marchand de vin ou un poulet au citron. Le 2011 est de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, de belle matière. Le 2010 allie concentration, rondeur des tanins et persistance au palais, aux notes de prune et de fumé.
    Son Côtes-de-Bourg rouge 2012 est corsé et savoureux, aux tanins souples et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante.

    Château PONT LES MOINES

    Château PONT LES MOINES

    (BLAYE)
    Éric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
    La Maçonne
    33760 Frontenac
    Téléphone :05 56 23 98 50
    Télécopie : 05 56 23 98 50
    Email : brancompostelle@aol.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

    Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois.
    “Le 2016, nous raconte Éric Barrat, a connu une année folklorique : gel au début de la saison, printemps pluvieux, maladie maitrisée en Bio, été trop chaud d'où brûlures et pourtant les vendanges étaient pleines de jus de grande qualité et la quantité bien présente. Les blancs vendangés le 8 septembre ont d'excellents arômes, les rouges, dont les vendanges ont débuté le 30 septembre, sont structurés, équilibrés, fruités et nettement au dessus des 2015.”
    Ventes en 2017 : 2014 en Bordeaux Bio Bran de Compostelle, la cuvée Louisa 2012 (médaille d'Or), la cuvée Louisa 2014 (médailles d'Argent et de Bronze), le Bordeaux rouge Pont les Moines 2012 et 2014, le Sauvignon 2016, et la nouveauté, un rosé 2016 “Mademoiselle Adèle B de Compostelle”.
    Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont Les Moines 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Le 2012 qui se goûte remarquablement bien, a des notes de fruits mûrs (cassis et framboise), un vin dense et bien charnu qui associe couleur et structure.
    Séduisant Bordeaux blanc 2016, très marqué par son Sauvignon, aux senteurs de noisette et de pomme, tout en rondeur, tout en fruité et finesse au palais, un vin de jolie robe dorée, de bouche persistante, idéal sur un risotto aux moules ou une tarte au crabe. Voir le Bordeaux Supérieur Château Bran de Compostelle.

    Château VALENTIN

    Château VALENTIN

    (BLAYE)
    Dominique Revaire

    33390 Cars
    Téléphone :05 57 42 12 16
    Email : dominique.revaire@wanadoo.fr

    Un vin classique de ce que l'on recherche à Bordeaux, à la fois dense et franc, sans “chichis“ œnologiques, élevé par un propriétaire passionné.
    Son Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2011, très classique, aux tanins puissants et fins à la fois, riche en arômes, est un vin charnu qui sent bon la prune et les sous-bois. Le 2010 est de couleur rubis, équilibré, aux tanins bien fermes, bien élevé, corsé, au nez dominé par la mûre, de bouche puissante et parfumée (griotte, humus...), de bonne garde, très abordable. Le 2009 est un vin dense, aux nuances de fumé, de violette et de fraise des bois, de belle robe soutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins soyeux.
    Remarquable Premières Côtes de Blaye rouge cuvée élevée en fûts de chêne 2006, avec des notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution.

    Domaine de BAVOLIERCADILLAC Domaine de BAVOLIER

    Domaine de BAVOLIER

    (CADILLAC)
    Pierre Lambert - Earl Lambert & Fils
    15, chemin de Maugey
    33360 Camblanes-et-Meynac
    Téléphone :05 56 20 76 72 et 06 99 52 32 83
    Email : domaine.bavolier@orange.fr

    Une propriété familiale de 10 ha, qui existe depuis 1860.
    Voilà un excellent Cadillac Côtes de Bordeaux 2014, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, un vin bien corsé, alliant distinction et structure, finement tannique, tout en bouche, parfait sur des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin. Le 2013 est plus souple, aux tanins fondus, ample et structuré, d’une belle finale, à prévoir, lui, avec une côte de veau panée à la milanaise ou un poulet basquaise.

    Château FAUGASCADILLAC Château FAUGAS

    Château FAUGAS

    (CADILLAC)
    Famille Thial de Bordenave-Berckmans

    33410 Gabarnac
    Téléphone :05 56 62 97 62
    Télécopie : 05 56 62 64 96
    Email : chateau-faugas@wanadoo.fr

    Cette propriété familiale de 15 ha sur la rive droite de la Garonne perpétue une longue tradition d’excellence, comme en témoigne le Féret dès 1874. Son terroir de coteaux argilo-calcaires est complanté de cépages nobles Sémillon et Sauvignon pour le blanc, Merlot, Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon pour le rouge. Les vins rouges représentent 13 ha et produisent 65 tonneaux soit un rendement de 45 hl par ha. Les vins blancs, quant à eux représentent 2 ha produisant 6 tonneaux soit un rendement de 27 hl par ha. Les sols argilo-calcaires sont orientés vers le sud. Culture raisonnée.
    On y élève soigneusement ce Cadillac Côtes de Bordeaux rouge cuvée Tradition vieillie en fûts de chêne 2012, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes de cannelle, très réussi, structuré, mêlant distinction et richesse.
    Le Cadillac Côtes de Bordeaux rouge 2012, bien charpenté, tout en bouche, avec des notes de groseille, est un vin rond avec des tanins mûrs, charnu comme il le faut. Très joli Côtes de Bordeaux blanc 2013, qui dégage des senteurs d’agrumes mûrs et de fleurs, un vin charmeur, bien vinifié, rond, fin, tout en finale.

    Château MELINCADILLAC Château MELIN

    Château MELIN

    (CADILLAC)
    Vignobles Claude Modet et Fils

    33480 Baurech
    Téléphone :05 56 21 34 71
    Télécopie : 05 56 21 37 72
    Email : cvmodet@wanadoo.fr
    Site : www.vignobles-modet.com

    En 1850, une famille de laboureurs, les Modet, travaillent sur les communes de Baurech et Tabanac pour les bourgeois, notables et nobles bordelais. Grâce à leur travail acharné, ils vont économiser et petit à petit acquérir quelques parcelles de vignes. C'est ainsi que Maurice Modet devient en 1908 le propriétaire d'une partie de Melin. Quelques années auparavant son père avait acheté une partie de Constantin.
    André Modet, fils de Maurice, reconstitua le domaine de Melin et afferma une partie de Constantin. C'est cette partie que Claude Modet a acquise en 1972 à la famille Dubourg et en 1979 aux héritiers Barbe. Vingt ans plus tard, Pascal Modet, son fils, prend la direction de la propriété.
    On se fait plaisir avec ce Côtes de Bordeaux Cadillac rouge 2014, aux senteurs de fruits cuits et d’humus, un vin de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, bien charnu, d’une bonne longueur au palais, aux tanins amples. “Pour le 2014, nous raconte Pascal Modet, le millésime est rond, structuré, sauvé par le mois de septembre qui a été magnifique et les raisins en ont bénéficié pleinement, c’est un excellent vin de garde.”
    Remarquable Cadillac Osmose 2011, pur Sémillon, d’une belle robe jaune paille brillante, très aromatique avec une dominante de petits fruits confits (coing, abricot), de bouche fine et puissante à la fois. Il y a aussi le Côtes de Bordeaux Cadillac rouge Cuvée Louis 2012, dense et parfumé, aux notes de petits fruits surmûris, aux tanins fermes et soyeux, un vin de bouche puissante, le Bordeaux blanc, qui sent bon les fleurs fraîches, et le Côtes de Bordeaux Château Constantin 2012, charnu, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), est harmonieux, de très bonne garde. Gîte sur place.

    Château GRAND-MAISON

    Château GRAND-MAISON

    (CÔTES DE BOURG)
    François Tailliez et Hervé Romat
    Valades
    33710 Bourg-sur-Gironde
    Téléphone :05 57 64 24 04
    Télécopie : 05 57 64 24 04
    Email : cht.grandmaison-bourg@wanadoo.fr
    Site : www.grandmaison-bourg.com

    Ici, les densités de 6 500 pieds/ha, produisent peu et l’encépagement de Merlot à plus de 80% accompagné de 18% Malbec et d’un peu de Cabernet Franc, permet une des meilleures expressions spécifiques de ces terroirs.
    Cela d’autant plus que les vignes sont soumises presque continuellement aux vents d’ouest, permettant une moindre contamination fongique (donc des traitements limités), et apportant une concentration naturelle.
    Deux jolies cuvées dégustées : le Côtes de Bourg Grand Vin 2011, issu d’une sélection parcellaire, vignes de 30 à 40 ans, sur terroir argilo-calcaire, 84% Merlot, 14% Malbec et 2% Cabernet Franc, élevage pour 80% en barriques, ce qui donne ce Vin corsé comme il le faut, avec une charpente solide mais veloutée, qui sent les petits fruits rouges mûrs, avec des nuances de cassis et de poivre, de bouche très chaleureuse, parfait avec une cuisine relevée, comme, par exemple, un petit salé aux lentilles ou des gésiers de volailles confits.
    Le Côtes de Bourg cuvée Spéciale 2012, vignes de 20 à 30 ans sur plateau argilo-graveleux, 84% Merlot, 30% Cabernet Franc, 13% Malbec, élevage pour 50% en barriques, mêle une richesse tannique et ampleur en bouche, d’une très jolie finale avec des notes de fumé et de fraise des bois surmûrie.

    Château HAUT-MACÔCÔTES DE BOURG Château HAUT-MACÔ

    Château HAUT-MACÔ

    (CÔTES DE BOURG)
    Anne et Hugues Mallet - Scea Mallet Frères
    61, rue des Gomdauds
    33710 Tauriac
    Téléphone :05 57 68 81 26
    Télécopie : 05 57 68 91 97
    Email : hautmaco@wanadoo.fr
    Site : www.hautmaco.com

    Au sommet. Une exploitation familiale depuis quatre générations. La 3e génération, avec Jean et Bernard Mallet, donna un souffle nouveau, en consacrant un investissement conséquent dans l’outil de production.
    On le voit avec ce Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2014, sélection parcellaire, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage en cuves et barriques neuves durant 10 à 12 mois, qui mêle structure tannique et rondeur en bouche, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Goûtez le Côtes-de-Bourg Tradition 2015, 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, élevage en cuves et barriques neuves de 1 et 2 ans pendant 18 mois.
    Savoureux Bordeaux Clairet de Haut-Macô 2015, 70% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, 10% Malbec, gourmand, franc, parfumé, toujours à la tête de son appellation, idéal avec un bœuf en gelée ou un thon basquaise.

    Château du MOULIN VIEUXCÔTES DE BOURG Château du MOULIN VIEUX

    Château du MOULIN VIEUX

    (CÔTES DE BOURG)
    Jean-Pierre et Cédric Gorphe
    20, chemin du Moulin Vieux
    33710 Tauriac
    Téléphone :09 79 50 18 81 et 06 72 49 56 39
    Télécopie : 09 70 60 05 96
    Email : chateau.du.moulin.vieux@orange.fr

    Au sommet. Au cœur du vignoble des Côtes-de-Bourg, Jean-Pierre Gorphe et son fils Cédric, s’attachent à tirer la quintessence de leur terroir en élevant des vins riches et parfumés, complexes et typés. Leur propriété s’étend sur 24 ha à l’ouest de la commune de Tauriac sur l’un des meilleurs terroirs argilo-calcaires de l’appellation. La vinification se fait dans la grande tradition du Bordelais, enrichie des techniques modernes (éraflage à 100%, macération très longue 21 à 30 jours selon les millésimes, contrôle permanent des températures).
    “Pour la récolte 2016, nous raconte Cédric Gorphe, on se demandait si on n’allait pas vendanger des raisins de Corinthe ! Heureusement, un orage salutaire le 11 septembre, a permis de regonfler les baies. Les Merlots étaient formidables, ce qui donne des vins très fruités, très ronds, avec des degrés à 13,5. Les Cabernets-Sauvignons étaient un peu moins réussis qu’en 2015, mais c’est un millésime vraiment réussi en qualité comme en quantité. A la vente en 2017, nous proposons le rouge 2014, riche en bouquet, dense, bien charnu, notes de cerise fraîche, belle finale soutenue. Le blanc sec 2015 et le rosé 2015 sont tout aussi séduisants.”
    En effet, on excite ses papailles sur ce superbe Côtes-de-Bourg Le Clos 2014, provenant des meilleures parcelles de vieilles vignes de plus de 50 ans plantées pour 50% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 20% de Malbec, rendement moyen de 25 hl/ha, très bien élevé en barriques..., le tout donnant ce vin velouté, aux arômes de fruits noirs et de sous-bois, ample et très chaleureux. Beau 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution. Le 2011 est tout aussi réussi, de robe grenat intense, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, très bien vinifié, riche et ample, idéal avec une échine de porc grillée à la purée d'aïl ou un poulet poché froid crème de poivron. Le 2010, très classique de ce grand millésime, ferme, un vin tout en bouche, tout en nuances aromatiques, au nez dominé par le cuir et les framboises. Remarquable 2009, d’une jolie concentration, puissant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs et de truffe.
    Savoureux Côtes-de-Bourg 2014, riche en bouquet, dense et bien charnu, mêlant couleur et rondeur, avec ces notes de cerise et d’humus.
    Le Côtes-de-Bourg blanc 2015, est de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée, charmeur comme leur Chevalier du Moulin Vieux rosé 2015, tout en rondeur, toujours très gourmand.

       
     
    Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

  • APPELLATION PAR APPELLATION, LE MEILLEUR DE LA CÔTE DE BEAUNE

    Jean-Pierre DICONNE

    Jean-Pierre DICONNE

    (AUXEY-DURESSES)

    Rue de la Velle
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 25 60
    Email : contact@domaine-diconne.fr

    L'Auxey-Duresses Premier Cru Les Grands Champs rouge 2014, d’un joli pourpre foncé, est un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Beau 2013, de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (mûre, cerise, humus), a des tanins soyeux.
    Excellent Auxey-Duresses Vieilles Vignes blanc 2015, de belle couleur jaune ambré, aux notes de noisette, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité, tout en fraîcheur, tout en harmonie comme cet Auxey-Duresses blanc Terres Folles, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes d’agrumes et d’acacia. Bel Auxey-Duresses Premier Cru Les Duresses rouge 2013, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué au bouquet présent de prune, de groseille et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, de belle matière, de bouche charpentée et ample. Le 2011 est très typé, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche, idéal avec une selle d'agneau aux petits légumes glacés ou un caneton froid aux agrumes.
    Le Pommard rouge Les Vignots 2014, mêlant ampleur et rondeur, parfumé au nez comme en bouche, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de cerise noire macérée et d’humus. Il y a aussi le Meursault Les Narvaux, charmeur, au nez de fruits frais et d’épices, un vin séduisant par sa richesse et sa finesse.
     

    Domaine Michel PRUNIER et FilleAUXEY-DURESSES Domaine Michel PRUNIER et Fille

    Domaine Michel PRUNIER et Fille

    (AUXEY-DURESSES)

    18, route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 21 05
    Télécopie : 03 80 21 64 73
    Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
    Site : www.domainemichelprunieretfille.com

    Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle. Propriété familiale (4 générations) de 12 ha.
    “Le 2016 a été année assez difficile avec un printemps froid, nous raconte Michel Prunier. Nous avons connu un épisode de gel le 27 avril, ce qui a enlevé un tiers de récolte. L’été chaud et un bel automne nous ont permis de vendanger dans de très bonnes conditions, la qualité est très belle c’était un peu inespéré. Qualité homogène que ce soit en blanc ou en rouge. Ce sont des vins sur le fruit avec une bonne structure tannique pour les rouges. Les blancs ont une acidité normale, les vins sont très équilibrés, c‘est un millésime qui sera agréable à déguster dans sa jeunesse, mais que l’on pourra conserver en caves, 5, 8 ou 10 ans. Le vin est actuellement à l’élevage, il est un peu tôt pour parler du potentiel de garde. Je n’ai pas modifié l’élevage qui est d’un an en fûts pour les blancs et de 18 mois pour les rouges. Les malos se font tranquillement, sans problème.
    Le 2015 a été une année très généreuse en ensoleillement, ce qui donne une très belle maturité. Les rendements sont dans la bonne moyenne, les vins sont très bien équilibrés avec une structure tannique plus concentrée, plus marquée, ce qui laisse présager un long vieillissement jusqu’à 20 ans. On est séduit par des arômes de petits fruits très mûrs, un peu confiturés, les blancs, eux, seront plus gras, plus beurrés avec un peu moins de tension, des blancs du style d’une année chaude. Pour les rouges, cet ensoleillement a été très bénéfique, car les tanins sont bien mûrs. On a procédé à des vinification à grappes entières, cela a apporté de bons tanins. Nous avons rentré en cave des raisins très sains ce qui donne des vins bien équilibrés et de garde. Beaucoup de matière, couleur très profonde, arômes de fruits bien mûrs, notes vanillées et toastées, du charnu, de la concentration, de la complexité, un style de vin qui plait beaucoup, 2015 est vraiment un grand millésime en Bourgogne.
    Les blancs 2014 sont des vins avec une petite pointe de vivacité, très plaisants. Agréables notes florales, de fruits frais, pomme, fruits exotique, citron. Les rouges 2014 sont des vins plus souples, sur le fruit, avec un peu moins de structure, ce sont des vins très plaisants, gouleyants, à boire avec plaisir dès maintenant, cela permettra d’attendre le 2015.
    Nous n’avons plus de 2013, une année tardive qui se retrouve dans cette pointe d’acidité, des tanins plus végétaux, plus rustiques ce qui donne une certaine mâche, on retrouve une légère tension au final, c’est un millésime qu’il faudra attendre, je conseillerai de les déguster pas avant 2018-2019.
    Ma fille Estelle prend part à la vinification, elle est dans la cave et le chai.
    Je travaille mes vignes en labourant et m’efforçant de respecter mon terroir et l’environnement. En labourant, on aère le sol et l’effet terroir ressort mieux, c’est vraiment positif.”
    Vous allez aimer, en effet, cet Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2013 (sol argilo-calcaire, vignes âgées de 38 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fût avec 25 % de fûts neufs), d’un beau rouge foncé brillant, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche. Le 2012 est un vin complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Le 2011 est de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde. Le Pommard Les Vignots 2013, issu de vignes de 24 ans, même sol, 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, à dominante de fruits rouges surmûris, de cuir, de violette, épicé et charnu, au nez de griotte mûre, est un vin généreux, de bouche bien corsée, riche en couleur, de belle matière.
    Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2013, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûts dont 25% de neufs), avec ces connotations de cerise et d’humus, aux tanins bien équilibrés, de belle robe soutenue, mêlant charpente et rondeur, où s’entremêlent au palais les saveurs d’épices douces et de fruits surmûris, est un vin alliant structure et velouté.
    On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2013, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique, un vin de bouche dense, très typé. Joli Auxey-Duresses rouge 2013, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (framboise, mûre).
    Goûtez l’Auxey-Duresses blanc 2014, fruité et gras en bouche, au nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, marqué par des nuances de genêt et de musc au palais. Le Meursault Les Clouds 2014 a des arômes discrètement minéraux, un vin frais et très harmonieux, de bouche citronnée, pleine d’élégance. 
    Michel Prunier, diplômé d’un BTA au lycée viticole d’Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d’un assemblage d’Aligoté, de Chardonnay et de Pinot Noir, Médaille d’Or au concours National des Crémants de France, de jolie robe dorée, d’une belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes de tilleul et d’agrumes confits.

    Domaine Vincent BACHELET

    Domaine Vincent BACHELET

    (CHASSAGNE-MONTRACHET)

    27, route de Santenay
    21190 Chassagne-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
    Télécopie : 03 85 91 16 93
    Email : contact@vincent-bachelet.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent
    Site : www.vincent-bachelet.com

    Domaine de 13 ha de vignes sur la Côte De Beaune, principalement sur Chassagne-Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, où s’offre un spectacle inoubliable.
    Vincent Bachelet nous propose cette année le Millésime 2014. “Pour les blancs, on est sur un vin minéral avec une belle tension, gras, d’une belle couleur claire. Pour les rouges, c’est une belle année, sur le fruit grâce à un raisin bien mûr, avec une belle matière, facile à boire. Ma fille, Aurore me rejoint cette année sur la propriété, c’est donc en famille que nous allons continuer à travailler nos beaux terroirs et vous proposer de jolis vins.”
    Son Maranges Premier Cru La Fussières blanc 2015, qui sent les fruits secs (amande) et la rose, dense et distingué à la fois, est complexe, un vin généreux et harmonieux, tout en fraîcheur aromatique, tout en en finale,Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2014, est très charmeur, ample, complet, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment remarquable. Le Chassagne-Montrachet Les Benoits rouge 2014, savoureux, est un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus), typé, aux tanins soyeux et riches. Le Meursault Le Clos du Cronin 2014, d’une belle acidité, au nez très floral de sureau, d'acacia, de vanille associés à des notes d'agrumes, est parfaitement équilibré entre le gras et la fraîcheur. 
    Savoureux Pommard Les Chanlins 2014, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins riches, alliant puissance et finesse. Le Santenay rouge 2004, qui fleure les épices et les petits fruits à noyau, Saint-Aubin Premier Cru blanc 2014, qui dégage des notes d’aubépine et de pomme reinette, un vin de jolie teinte, intense, charmeur au nez comme en bouche. Le Gevrey-Chambertin 2014 est de bouche puissante, au nez de cerise macérée, un vin épicé en bouche, avec ces notes de griotte légèrement réglissées, qui allie richesse et distinction au palais. Le Santenay Premier Cru Clos des Mouches 2014, un joli vin de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique de son appellation comme le Maranges Premier Cru rouge 2014, au nez corsé, puissant, avec ses notes de fraise des bois surmûrie et d’épices, tout en complexité aromatique. 

    BADER MIMEUR

    BADER MIMEUR

    (CHASSAGNE-MONTRACHET)
    Gérant : Alain Fossier
    1, chemin du Château
    21190 Chassagne-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
    Email : info@bader-mimeur.com
    Site : www.bader-mimeur.com

    La Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet depuis 1919. Marie-Pierre Bader-Fossier, petite-fille de Charles Bader et d'Elise Mimeur, vous renseignera sur la généalogie de la famille, à moins qu'elle ne vous pilote dans les vignes ou la cave. Alain Fossier, son mari, est passionné par les produits de la terre et les arts culinaires. Son père était agriculteur-éleveur et son grand-père maternel torréfacteur. Rien d'étonnant à ce qu'il se soit intéressé au domaine et à ses vins d'exception. Leurs enfants Nathalie et Sébastien aiment séjourner au domaine et ne manquent pas une occasion de venir déguster les vins nouveaux.
    Jean Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification vous recevra sur rendez-vous.
    On y élève ce Château de Chassagne-Montrachet rouge 2014 (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot Noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois), un vin de bouche subtile avec des nuances d’amande et d’agrumes, tout en structure et parfums, riche au nez comme au palais. Le 2013 est vin avec des saveurs de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux, parfait avec des paupiettes de veau à la bourguignonne ou un faux-filet en croute aux girolles.
    Le Chassagne-Montrachet blanc Vieilles vignes 2014 (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français dont 20% de fûts neufs 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante. Le Chassagne Montrachet blanc 2014, au nez intense (fleurs, fruits, fougère), est une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois.
    Goûtez le Saint-Aubin Premier Cru En Remilly blanc 2014, avec ces notes de fumé, très bien vinifié, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, et le Bourgogne Pinot Noir 2014, de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris.
     

    Domaine Antonin GUYONCORTON Domaine Antonin GUYON

    Domaine Antonin GUYON

    (CORTON)
    Dominique Guyon
    Bureau : 26, rue Chabot-Charny - 21000 Dijon
    21420 Savigny-Lès-Beaune
    Téléphone :03 80 67 13 24
    Télécopie : 03 80 66 85 87
    Email : domaine@guyon-bourgogne.com
    Site : www.guyon-bourgogne.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Le domaine est en conversion Bio depuis deux ans, nous raconte Dominique Gyon. Nous serons donc labellisé Bio en 2017. Nous travaillions en respectant naturellement le protocole Bio, c’est notre philosophie, nous officialisons, c’est tout. Toutes les vignes sont labourées, nous mettons des produits de contact et non des produits de synthèse. Certaines parcelles sont même travaillées avec un cheval notamment Corton Clos du Roy et Corton Bressandes Le travail de nos sols apporte de la précision, une pureté dans nos Vins, j’ai l’impression que le terroir s’exprime mieux. Depuis deux ans, ma fille Hombeline, 31 ans, travaille avec moi. Elle a fait une école de commerce à Paris et a travaillé ensuite quelques temps. Elle a toujours été intéressée par mon métier, l’aspect varié, culture, vinification, vente… Elle a donc décidé de revenir ici car elle est appelée à reprendre la Maison. Elle a passé un diplôme d’œnologie à la faculté de Dijon et va suivre une formation sur la taille, elle a participé aux deux dernières vinifications, s’intéresse aux différents aspects du métier afin de connaître tous les paramètres et pour l’instant est responsable export.
    Le 2016 est un millésime qui a mal commencé par un gel considérable fin avril… Le gel le plus important que la Bourgogne ait connu depuis des dizaines d’années… Récolte divisée par deux. Heureusement, nous avons eu un très bel été et avons vendangé vers le 21 septembre. Les raisins étaient parfaitement sains, mûrs, sur les parcelles non gelées la récolte était abondante et les qualités très belles, cela a impacté la quantité mais pas la qualité.
    Les rouges sont d’une couleur profonde et étincelante, grande intensité pour la Bourgogne, arômes de petits fruits, des Vins charnus, longs en bouche, grande ampleur, des Vins très séduisants. Les blancs développent une palette aromatique très intéressante, fruits blancs notamment, bonne attaque, beaucoup de pureté, ce sont des Vins d’une belle richesse, bien équilibrés en bouche, une grande surprise car la qualité est impressionnante, les petites baies étaient très concentrées, une belle peau, cela donne une très bonne intensité colorante.
    Le 2015 est l’un des plus grands depuis 10 ans. Un millésime meilleur en rouge qu’en blanc. Un millésime grandiose, le meilleur depuis 2005. Un vin d’une grande complexité, d’une maturité optimale, bel équilibre. Des Vins excellents avec une très belle richesse aromatique et un grand potentiel de garde, tout était réuni, c’est parfait ! Belle couleur pour les Vins rouges aux notes de petits fruits (framboise, griotte, groseille) des Vins mûrs, charnus, bien équilibrés, aux tanins soyeux et persistants, beaucoup d’élégance. Pour les blancs, grande pureté aromatique, beaucoup de fraîcheur, belle richesse en bouche, arômes floraux de fleurs blanches, notes iodées pour les Cortons-Charlemagnes.
    En 2014, nous avons vendangé le 15 septembre (date de vendange classique) nous avons attendu la maturité. Les Vins aux petits arômes de fruits rouges ont des tanins veloutés, beaucoup d’élégance et de finesse pour des Vins déjà agréables à déguster. Les blancs 2014 sont des Vins tout à fait remarquables, très bel équilibre avec beaucoup de fraîcheur, des Vins très ciselés, précis, purs, j’aime beaucoup les blancs 2014, c’est d’ailleurs l’année que je préfère, les Chardonnays étaient parfaits. Ce sont des Vins typés, d’une acidité normale, tandis qu’en 2015, les Vins ont moins de tension.”
    Il a raison et l’on s’en assure avec ce formidable Meursault-Charmes Premier Cru Les Charmes Dessus 2014, aux notes complexes de fleurs, d’épices, très typé, un très grand vin subtil comme on les aime, sans artifices, complexe et gras, d’une onctuosité fine, parfait avec une crème de cèpes aux langoustines ou des escalopes de veau cordon bleu. Le 2013 est un vin minéral avec des notes d’amande, de fruits secs et de miel, associe nervosité et souplesse en bouche, suave. Le 2012 est gras et suave en bouche, aux connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très aromatique, très charmeur, de belle évolution, un très grand vin qui mérite une cuisine raffinée. 
    Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2014, de bouche suave, aux notes d’amandes grillées, de musc et de miel, de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, très séducteur. 
    Le Corton Clos du Roi Grand Cru 2014, de couleur soutenue, d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée. Remarquable 2013, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, un vin où l’élégance s’exprime à plein. Le 2012 a des nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, de grande évolution. Le Corton-Bressandes Grand Cru 2014 est intense, associant finesse et charpente, un vin coloré et riche, très parfumé (truffe, groseille). Le Chambolle-Musigny Clos du Village Monopole 2014, aux tanins soyeux mais puissants, de belle robe soutenue, est un vin très soyeux, particulièrement charmeur. Il y a aussi le Gevrey-Chambertin La Justice 2014, de robe pourpre, puissant, très parfumé au nez (griotte, fumé), dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais. L’Aloxe-Corton Premier Cru Les Fournières 2014, est de bouche veloutée et très parfumée, comme le Savigny Lès Beaune les Goudelettes 2014, aux arômes de fruits rouges cuits et d’épices, d’une belle charpente mais très élégant, aux tanins savoureux.

    Domaine Roger JAFFELIN et FilsCORTON-CHARLEMAGNE Domaine Roger JAFFELIN et Fils

    Domaine Roger JAFFELIN et Fils

    (CORTON-CHARLEMAGNE)
    Roger, Yves et Pierre Jaffelin
    Chemin des Vignes Blanches
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 52 43 et 03 80 26 14 08
    Télécopie : 03 80 26 10 39

    Ce vignoble familial existe depuis plusieurs générations. Monique et Roger Jaffelin s’installèrent en 1950 et agrandirent le vignoble en rachetant des parcelles sur les communes de Chorey-lès-Beaune, Beaune et Pernand-Vergelesses. Aujourd’hui, Roger Jaffelin profite d’une retraite bien méritée, l’exploitation étant reprise par ses 2 fils, Yves et Pierre, qui perpétuent la tradition de ce vignoble de 10 ha et élèvent les vins soigneusement (cuvaison 12 à 16 jours, élevage en fûts de chêne, dont 1/3 de neufs, de 12 à 16 mois selon les millésimes…).
    Pierre Jaffelin vend ses millésimes 2013 et 2014, puis arrête sa production. Le gel qu'il a subi en 2016 réduisant sa production à 78 hl (au lieu de 450), et le fait de ne pas avoir de successeur, l'on incité à mettre sa propriété en vente.
    Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Creux de La Net rouge 2014, de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de garde. Le Pernand-Vergelesses les Fichots 2014 est très bien élevé, de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, délicatement épicé. Le 2013, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est coloré, bien parfumé en bouche. Le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2014, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche.
    Fidèle à lui-même, le Pernand-Vergelesses rouge 2014, au nez de cassis et de violette, qui mêle richesse et finesse en bouche, est un vin coloré et charnu, comme le Pernand-Vergelesses rouge Premier Cru En Caradieux 2013, aux senteurs de pruneau confit, de robe brillante, très équilibré, souple et très corsé à la fois. Excellent Savigny-lès-Beaune Les Pimentiers 2014, aux tanins savoureux, bouqueté (prune, groseille...). 

    Domaine Pierre MAREY et FilsCORTON-CHARLEMAGNE Domaine Pierre MAREY et Fils

    Domaine Pierre MAREY et Fils

    (CORTON-CHARLEMAGNE)
    Éric Marey
    5 et 6, rue Jacques Copeau
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 51 71
    Télécopie : 03 80 26 10 48
    Email : domaine.pierremareyfils@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Éric Marey veille avec amour sur ce très joli vignoble de 11 ha. Les Vins sont élevés en fûts de chêne, suivis par un laboratoire durant toute leur évolution, et sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, le reste étant expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger.

    Le 2014 a été un millésime qui a bien mûri en fin d’été. Les blancs sont formidables, même exceptionnels, les rouges nous ont donné plus de travail, car il a fallu trier sévèrement, il y avait des risques de piqures. Blanc 2014 est un vin qui a beaucoup de richesse, beaucoup de matière, c’est surtout un vin très bien équilibré entre acidité et alcool. On est séduit par de très beaux arômes de fleurs blanches, sa grande complexité, sa minéralité. Il a beaucoup de longueur et de persistance, des Vins bien gras, très réussis, cela promet, c’est tout ce que l’on souhaite retrouver dans de grands Vins blancs bourguignons. Ce sont des Vins que l’on pourra garder en cave, il sont très agréables à déguster jeunes mais on pourra les laisser vieillir car ils en ont le potentiel, grâce à ce bel équilibre. Les rouges 2014 sont plus sur la finesse, ce sont des Vins très aromatiques (fruits rouges), très sympathiques à déguster dans leur jeunesse. Des Vins harmonieux, de pur plaisir, d’une belle couleur assez soutenue. Nous avons eu du travail à la vinification qui a été délicate ainsi qu’à l’élevage, c’était des Vins fragiles.” J’ai une très grosse clientèle de particuliers et pour contenter tout le monde cela ne va pas être facile... car je manque de Vins… Je vends essentiellement en France mais j’ai beaucoup d’amateurs belges qui viennent acheter les Vins au caveau. Une clientèle de consommateurs amateurs très fidèle, je ne fais aucune foire, je n’arrive déjà pas à satisfaire la demande… J’essaye aussi de garder des bouteilles pour mes amis restaurateurs, des étoilés cela fait de la pub pour mes Vins. Je vends aussi des Vins au Japon essentiellement dans les restaurants à Tokyo. J’ai découvert que le restaurateur Pierre Gagnaire me commande mon Grand Cru Corton Charlemagne, c’est une fierté.”
    Vous ne pourrez qu’apprévier ce splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2014, un vin minéral avec des notes d’amande, de fruits secs et de miel, qui allie nervosité et souplesse en bouche, suave, aux connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très aromatique, très charmeur. 
    Le 2013 est un vin où la structure s’allie à l’élégance, d’une grande complexité, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse, de chèvrefeuille et d’amande fraîche, tout en finale. “Ces blancs 2013, explique Éric Marey, sont des Vins très aromatiques qui explosent en bouche, des Vins très sympathiques. Nous avons fait de très petits volumes (-60% à cause de la grêle). À la dégustation, ce sont des Vins d’une bonne acidité, minéraux, très floraux. Le Pernand-Vergelesses blanc Le Premier Cru Sous Frétille 2013 et le Corton-Charlemagne 2013 sont très aromatiques pour l’instant, cela risque de s’estomper au bénéfice de l’effet terroir. Je pousse à consommer les Vins blancs jeunes pour ne pas avoir de déception. Pour l’appellation Village, ce sont des Vins que l’on consomme dans les 4 à 5 ans, pour le Premier Cru Sous Frétille, on peut patienter 7 ou 8 ans, et, pour le Corton-Charlemagne, de 5 à 10 ans. Il y a des bouteilles d’exception, de grands Corton que l’on peut ouvrir après 20 ans mais on ne peut jamais savoir…”
    Le 2012 est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, de bouche puissante avec ces notes de fumé bien spécifiques, un grand vin qui associe la fraîcheur à l’élégance, dont la minéralité conviendra avec les crustacés, notamment. Très beau 2011, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe limpide, charmeur au palais avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin comme ce 2010, d'une très belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…).
    Le Corton Grand Cru 2014 est superbe, avec des notes intenses de fruits surmûris et d’épices, est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux. Le 2013, de bouche très parfumée et fondue, où se mêlent la truffe, la myrtille et l’humus, a des tanins soyeux, un grand vin, complexe, d’excellente évolution. Le 2012 est très racé, coloré et charnu, très bien élevé, de belle robe soutenue, qui développe des arômes de truffe et de griotte, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, d’une belle couleur profonde, d’un parfait équilibre. “Ce 2012 se caractérise par sa grande concentration, beaucoup de richesse. Les blancs sont aussi exceptionnels, c’est un millésime fabuleux. En 2013, nous avons eu la grêle avec des rendements qui ont chuté de 30%, et heureusement, en 2014, tout s’est bien passé et nous avons pu récolter des rendements corrects et produire de jolis Vins.”
    On excite encore ses papilles avec le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2014, aux arômes de lis et d’amande fraîche, très équilibré, ample, avec ces connotations subtiles, typé, riche en bouche (fleurs, pain brioché). Le Pernand-Vergelesses blanc 2014, de robe jaune pâle aux reflets d’or, est très floral, un vin ample et distingué à la fois. Son Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2014, aux tanins soyeux et riches à la fois, est un vin qui sent bon les fruits compotés et l’humus, classique de ce beau millésime.

    Robert AMPEAU et FilsMEURSAULT Robert AMPEAU et Fils

    Robert AMPEAU et Fils

    (MEURSAULT)
    Michel Ampeau
    6, rue du Cromin
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 20 35
    Email : ampeau@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/ampeau

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau, on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est une affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs Vins. Des Vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants.
    Splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur des cassolettes d'écrevisses et de girolles ou un poulet aux amandes. 
    Le Beaune Clos du Roi rouge 1994, tout en harmonie avec des senteurs de petits fruits à noyau, de belle robe intense, aux tanins savoureux et puissants à la fois, très charmeur. Le Volnay Premier Cru Santenots 1993, soyeux et velouté, est très parfumé, aux connotations typiques de mûre, de musc et de sous-bois au palais. Excellent Savigny-Lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). L
    On se fait tout autant plaisir avec ce Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, vraiment agréable. Le 1994 est gras, avec beaucoup de finesse, des arômes marqués d’amande et de musc, un vin d’une belle intensité, puissant.  Autre réussite, ce Blagny La Pièce Sous le Bois rouge 1990, à la fois fin et corsé, avec ses notes très persistantes de mûre, de violette et d’épices, aux tanins veloutés, un vin tout en bouche, vraiment charmeur comme le 1993, d'une grande complexité aromatique (fruits secs), est suave, avec ces saveurs si caractéristiques de fruits jaunes mûrs et de pain grillé.
    Il y a encore ce grand Pommard 1996, ample et dense, aux tanins puissants et fins à la fois, gras, très parfumé (fruits frais, sous-bois, d’épices...), alliant finesse et charpente.

    Domaine Guy BOCARD

    Domaine Guy BOCARD

    (MEURSAULT)

    4, rue de Mazeray
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 26 06
    Télécopie : 03 80 21 64 92
    Email : domaineguybocard@gmail.com
    Site : www.domaine-guybocard-21.com

    Un domaine familial, où la culture et les vinifications sont traditionnelles et respectueuses des terroirs.
    Coup de cœur pour ce Meursault Charmes Premier Cru 2012, provenant d'un élevage traditionnel en fûts de chêne sur lies fines, mise en bouteilles sans filtrage, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et très typé, de garde comme en atteste ce 2007, très distingué, d'une grande subtilité d'arômes (fruits frais, miel, rose...), tout en amplitude, qui se goûte parfaitement, très classique de ce grand millésime. Le Meursault Les Narvaux 2012, sol argilo-calcaire, exposition sud, au nez délicat (chèvrefeuille, abricot), est tout en finessearomatique, dense, avec ces notes de fleurs blanches et de noisette au palais. Excellent Meursault Limozin 2012, qui exhale des arômes discrètement minéraux, frais et équilibré, plein d’élégance, tout en légèreté d’arômes, un vin minéral et ample, parfait aussi bien avec un brochet au beurre blanc que sur des brochettes de blanc et foies de volaille.
    Le Meursault Vieilles Vignes 2012, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distingué à la fois, est bien séduisant. Goûtez le Monthélie Toisières rouge 2013, bien savoureux, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez subtil (groseille, cerise, humus), et ce Bourgogne Aligoté Vieilles Vignes, dont la plus ancienne vigne est de 1952, élevé en barriques de chêne. 

    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    (MEURSAULT)
    Philippe Delagrange
    10, rue du 11 Novembre
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 22 72
    Télécopie : 03 80 21 68 70
    Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr
    Site : www.domaine-bernarddelagrange.com

    Une exploitation familiale (vignoble de 23 ha). Bernard Delagrange, viticulteurVolnay de père en fils depuis plusieurs générations, installe son exploitation et son habitation à Meursault en 1972. Il a su recréer un ensemble de bâtiments harmonieux, la demeure principale, les communs et les chais enserrant une cour très joliment fleurie, aidé par son fils Philippe et son petit-fils Alban assurant la continuité.
    Coup de cœur pour ce Meursault Premier Cru Charmes 2013, séduisant, aux notes de pêche et de pain grillé, très bien élevé, suave et ample, avec une note de miel en finale.
    Beau Volnay Premier Cru Caillerets 2014, d’un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué, non encore à maturité, naturellement, très prometteur. Le 2013 est de couleur soutenue, riche au nez, avec des notes de cerise, de truffe et d’humus, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu en bouche. Le 2012, de belle intensité, aux arômes de fruits noirs cuits et de cuir, aux tanins veloutés. Le Pommard Premier Cru Poutures 2014 est une réussite, ferme et de belle robe, de bouche intense, très typique de ce cru, un vin très aromatique, avec ces notes de prune et de griotte. Le Beaune Boucherottes Premier Cru 2011,coloré et racé, au nez de fruits mûrs et d’épices, mêle finesse et charpente, harmonie et richesse, savoureux comme le Volnay 2011, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, un vin coloré et charnu, avec tanins amples et souples à la fois. Le 2009, au nez de fruits mûrs et d’humus, fin et complexe, tout en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins soyeux, poursuit son évolution.
    On continue avec le Beaune rouge 2014, avec des notes intenses de fruits surmûris et d’épices, un vin de très bonne bouche, et le Meursault 2014, qui a ce nez de noisette, un vin tout en bouche, moelleux. Faites une étape dans le restaurant Le Pommard (place de l’Europe à Pommard, tél. 03 80 22 08 08), une bonne occasion d’apprécier les spécialités bourguignonnes.

    Gérard DOREAU

    Gérard DOREAU

    (MONTHÉLIE)
    Earl du Domaine Gérard Doreau
    Rue du Dessous
    21190 Monthélie
    Téléphone :03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
    Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
    Site : www.domaine-doreau.fr

    Vignerons de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, vignoble de 4,50 ha. La méthode de culture est traditionnelle et naturelle, sans amendement des sols, ni désherbage. Seul un labourage régulier est pratiqué. Les vendanges sont effectuées manuellement. La vinification est également traditionnelle. Les raisins sont égrappés à 100% et cuvent une dizaine de jours. L’élevage dure 12 à 15 mois en fûts de chêne. Les vins sont mis en bouteilles après unification, collage et légère filtration.
    Remarquable Monthélie Premier Cru Champs Fulliot rouge 2014, d’un joli rouge soutenu, aux notes de réglisse et de griotte, associant structure et finesse, gras et savoureux, de bouche persistante. Le 2013 est puissant, ample et distingué, aux connotations de fraise, de prune et de sous-bois, riche en senteurs comme en charpente, un vin typé et distingué. 
    Le Pommard Les Vignots 2014, coloré, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de petits fruits mûrs (groseille, fraise des bois), d’une finale légèrement poivrée, est un vin qui demande un peu de temps pour se fondre. Le 2013 développe un nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, alliant distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Joli Saint-Romain Sous Roche blanc 2014, dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, tout en harmonie, tout en finesse, bien équilibré en acidité. Excellent Monthélie Vielles Vignes 2014, ferme et suave, alliant saveur et distinction.

    Domaine DENIS Père et Fils

    Domaine DENIS Père et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Christophe Denis
    4, Chemin des Vignes-Blanches
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 50 91
    Télécopie : 03 80 26 10 32
    Email : denis.pere-et-fils@wanadoo.fr
    Site : www.domaine-denis.com

    Un vignoble de 13 ha. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L’éraflage est systématique et la macération dure environ 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts durant 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne où ils seront élevés 12 mois.
    Tout en bouche, son Corton-Charlemagne 2013, tout en subtilité, est racé, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches, de musc, de pain grillé et de citron, d’une belle harmonie. 
    Le Pernand-Vergelesses rouge 2014 est harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Îles des Vergelesses 2012, de robe pourpre, est souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé. Il y a aussi ce Corton Grand Cru rouge Les Paulands 2013, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante. Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2014, ample, avec des notes florales et fruitées, finement poivré, d’une grande persistance. Le Pernand-Vergelesses blanc 2014, tout en nuances aromatiques, suave, est à prévoir sur un feuilleté de blanc de turbot ou des ris de veau.
    Goûtez le Savigny Lès Beaune rouge 2014, puissant au nez comme en bouche, tout en arômes (fruits mûrs), le Bourgogne Aligoté, franc, vif, très bouqueté, et le Bourgogne Chardonnay 2013, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs. 

    Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Christine Gruère-Dubreuil
    18, rue Rameau Lamarosse
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 55 43
    Télécopie : 03 80 21 51 69
    Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
    Site : www.dubreuil-fontaine.com

    Christine gère ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés , les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie.
    Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet rouge 2014, de couleur profonde, aux notes subtiles de framboise, de pruneau et de cannelle, un vin dense et harmonieux.
    Le Pernand-Vergelesses Premier Cru ÎLe des Vergelesses rouge 2014 est dense et bien par- fumé (cassis, mûre), avec des tanins ronds, un vin qui emplit bien la bouche. Savoureux 2013, de bouche intense, aux tanins puissants et soyeux à la fois, très typique de ce cru, aroma- tique, qui développe au nez des senteurs de mûre et de griotte noire.
    Leur Pommard Epenots Premier Cru 2012, remarquable, au nez dominé par le cuir et la prune, d’une jolie concentration en bouche, aux tanins savoureux, légèrement épicé comme il se doit, est un vin coloré et charnu, de très bonne évolution comme l’Aloxe Corton Les Vercots Premier Cru 2013, de robepourpre, au nez subtil (griotte, humus), tout en rondeur, bien typé et ce Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2013, qui mêle structure et finesse, au nez concentré de griotte, tout en souplesse, tout en nuances.

    Domaine VIRELY-ROUGEOTPOMMARD Domaine VIRELY-ROUGEOT

    Domaine VIRELY-ROUGEOT

    (POMMARD)
    Patrick et Virginie Virely
    9, place de L'Europe
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 24 96 70 et 06 14 68 60 13
    Télécopie : 03 80 22 38 07
    Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr
    Site : www.domaine-virely-rougeot.fr

    Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s'installe à Pommard en reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C'est en 1926, qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s’occupe de l’accueil et du conseil des clients au caveau, assurent la continuité et perpétuent la tradition familiale.
    Patrick Virely propose en 2017 son Meursault Villages 2015, Bourgogne le Pinot Noir 2014, le Pommard 2015, le Clos des Arvelets 2014 (qui fête les 50 ans du vigneron), le Pommard Premier Cru les Chanlins Bas 2014.
    “La récolte 2016 a été gelée à 70, voire 80%, les premiers bourgeons ont été touchés, mais, le peu de raisins récoltés ont été parfaits, ce sera un grand millésime, bien coloré, dans la lignée du 2015.”
    On est bien au sommet avec leur Pommard Premier Cru Clos des Arvelets 2014, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien présents, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche. Le 2013 est très typé, élégant, persistant, associant rondeur et structure, d’une finale parfumée, corsé, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus). 
    Le Pommard Premier Cru Les Chamlins-Bas 2014, très typé également, est riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise et d’humus, un vin qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé. Le 2013 dégage des notes de cassis et de poivre, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, est bien charnu comme il se doit, de très bonne garde.
    Beau Meursault Premier Cru Charmes 2014, très charmeur, ample, équilibré, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment plaisant, qui se marie avec, pour exemples, des quenelles de volaille aux épinards ou une daurade au vin blanc. Le Meursault 2014, de robe or clair, dont le nez évoque l’amande fraîche et les fruits blancs, est un excellent vin, bouqueté, de bouche vive.
    Goûtez le Bourgogne Pinot Noir 2014, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, d’une bien jolie finale, classique comme le Bourgogne Chardonnay 2015, de bouche harmonieuse, vraiment très charmeur.

    Domaine Jacques CARILLON

    Domaine Jacques CARILLON

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Jacques Carillon
    1, impasse Drouhin
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 01 30
    Email : carillon.jacques@free.fr
    Site : www.jacques-carillon.com

    “La vinification que je pratique reste dans la continuité de celle que j’ai toujours faite auprès de mon père, nous explique Jacques Carillon. La recherche de minéralité, de finesse, de subtilité et la forte expression du terroir demeure ma marque de fabrique. Toute l’attention que je porte à la vigne, notre matière première, est incontournable pour mériter notre renommée en France et dans le monde. La finalité étant de vous proposer un grand vin blanc de Bourgogne, millésime après millésime.”
    Il y parvient avec ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2014, d’une grande finesse, aux arômes de tilleul et d’abricot frais, aux notes subtiles de rose et de pain grillé en bouche, finement épicé, subtil et suave à la fois. Le 2013, où s’entremêlent les fruits frais et la vanille, de bouche puissante où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et le pain brioché, mêle structure et distinction. 
    Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs-Canet 2014, très marqué par son terroir également, est une belle réussite, alliant finesse et structure, très charmeur, aux connotations complexes où dominent les fleurs et la pêche, très harmonieux. Goûtez aussi le Puligny-Montrachet 2014, où s’associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, un vin suave, d’une belle finale.

    Domaine Albert JOLYPULIGNY-MONTRACHET Domaine Albert JOLY

    Domaine Albert JOLY

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Sylvie Prévot-Joly
    2, rue du Creux de Chagny
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 90 52
    Email : domainealbertjoly21@orange.fr

    Petit domaine familial d'environ 4 ha, dont l'exploitation a été reprise en 2007 par les enfants. Tous les vins sont produits sur le territoire de Puligny-Montrachet. Les vignes sont cultivées en mode raisonné. Toutes les appellations sont vinifiées en fûts de chêne issus des forêts de l'Allier et les fermentations sont naturelles. Un sulfitage minimum est pratiqué. Les vins ne sont pas filtrés avant leur mise en bouteilles.
    Sylvie Prevot-Joly nous dit que “le millésime 2016 a été une agréable surprise, un bel équilibre, du fruité et de bons tanins, mais quantité réduite. Pas de projets particuliers, si ce n'est le désir de récupérer des terres mises en fermage. Ventes en 2017 : Bourgogne Chardonnay 2013, Bourgogne Aligoté 2013, Les Charmes 2012, Les Tremblots 2011.
    Elle peut être fière de son Puligny-Montrachet les Charmes 2013, de jolie robe dorée, un vin de belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche, aux notes de tilleul et d’agrumes confits, fin et riche à la fois. Le 2012 est frais et onctueux à la fois, aux connotations florales, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse. Le 2011, élégant, riche en arômes comme en charpente, un vin gras, d’une grande complexité aromatique, avec des notes de poire, de narcisse et de musc, légèrement miellé, de bouche très ample qui évoque la fougère, parfait avec des ris de veau rôti en croute sauce Périgueux ou un ragout de homard aux petits légumes.
    Le Puligny-Montrachet les Tremblots 2013, issu de vieilles vignes, persistant et racé, au nez de pain grillé, riche en arômes comme en charpente, est un vin ample et gras, aux nuances de poire mûre et de noix, idéal sur les crustacés. 
    Joli Bourgogne Chardonnay 2013, à dominante de fleurs blanches, très fruité, très équilibré, harmonieux au palais.

    Domaine JOMAINPULIGNY-MONTRACHET Domaine JOMAIN

    Domaine JOMAIN

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Catherine, Philippe et Christophe Jomain
    1, rue de l’Abrevoir
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 93 46
    Télécopie : 09 71 70 20 46
    Email : info@vins-jomain.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
    Site : www.vins-jomain.com

    Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent).
    Pour Jean- Christophe Jomain, les ventes en 2017 sont les Puligny-Montrachet Premiers Crus Les Combettes, Les Pucelles, et Les Perrières 2015.
    Il fait aussi un peu de rouges, mais seuls les Blancs sont significatifs.
    Pour lui, “le 2016 est de belle qualité avec un bon équilibre, la récolte a subi une période de gel, d'où 40 % de récolte en moins, néanmoins, ce 2016 demeure un millésime parfait.”
    On excite ses papilles avec leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2015, qui mêle puissance et fraîcheur, tout en finesse, opulent́, tout en arômes (fruits secs, citron), de bouche élégante, alliant charpente et rondeur, dense au nez comme en bouche. Le 2014 est un grand vin racé, de bouche puissante où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et le pain brioché, alliant structure et distinction, tout en harmonie. Le 2013, onctueux, de bouche florale et persistante, est un vin avec des saveurs de pain grillé, de musc et d’abricot.
    Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2014, d’une belle concentration, très typé, de belle harmonie, avec ses arômes caractéristiques d’amande grillée et de fruits jaunes frais, tout en bouche, est un vin qui associe élégance et onctuosité. Le 2013 est tout en finesse, mêle structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de lis, de rose et de tilleul. Le 2012 développe une belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d'abricot, de bouche structurée, ample, onctueuse, à déboucher aussi bien sur un risotto à la truffe blanche qu’avec une daurade royale au four.
    Quant à ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2014, au nez fleuri (aubépine, fleur d’acacia) et une pointe de minéralité, un vin complexe, de bouche puissante, finement bouqueté, sec et moelleux à la fois, il est très harmonieux au palais. Le 2013, persistant et racé, au nez de pain grillé, riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix.

    Domaine SEGUIN-MANUEL

    Domaine SEGUIN-MANUEL

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Thibaut Marion
    2, rue de L'Arquebuse
    21200 Beaune
    Téléphone :03 80 21 50 42
    Télécopie : 03 80 21 59 38
    Email : contact@seguin-manuel.com
    Site : www.seguin-manuel.com

    “Après avoir repris des terres dans les beaux villages de la Côte de Beaune, nous raconte Thibaut Marion, le domaine Seguin-Manuel prend pied en Côte de Nuits en 2013, sur le village de Vosne-Romanée et porte sa surface à 8,50 ha. Au même titre que les autres terres du domaine, cette nouvelle parcelle produit un vin biologique.”
    Un remarquable Vosne-Romanée Aux Communes 2014, d’un joli pourpre foncé, un vin racé, complexe et corsé, avec ces notes de cerise et de pruneau confits, avec, en bouche, des naunces de fruits rouges cuits avec des notes fumées subtiles, un vin chaleureux. Le Chassagne-Montrachet Vieilles Vignes 2014 dévoile un nez de fruits mûrs et d’humus, c’est un vin aux tanins mûrs et puissants à la fois, de bouche dense, très aromatique. Excellent Pommard rouge Petits Epenots 2014, tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins très équilibrés, à la fois puissant et souple, d’une belle finale poivrée.
    Excellent Beaune Premier Cru Cent Vignes 2014, de couleur cerise soutenu, aux arômes de fruits cuits, de sous-bois et d’épices, bien équilibré, et le Rully Vieilles Vignes 2014, qui sent bon les fruits rouges et l’humus, classique. Il y a aussi le Savigny-lès-Beaune Godeaux 2014, avec ces notes de mûre et de pruneau, un vin riche en couleur, charpenté et long au palais, et ce Mercurey Vieilles Vignes 2014, aux notes de violette, de réglisse et de pruneau, qui allie finesse et structure, idéal sur un poulet sauté aux poireaux et champignons ou un salmis de canard aux navets.

    Clos BELLEFOND

    Clos BELLEFOND

    (SANTENAY)
    Laurence et Bernard Chapelle
    Domaine Louis Nié - 2, route de Chassagne
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 29
    Télécopie : 03 80 20 65 92
    Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
    Site : www.closbellefond.com

    Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole.
    Superbe Santenay Clos Bellefond 2012, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, de garde comme ce 2010, riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, ample au palais, d'un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre. Le Santenay Clos Genet 2012 possède sa propre spécificité, de couleur grenat soutenu, avec ces notes très persistantes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, de très bonne garde.
    Excellent Santenay Premier Cru 2012, au nez caractéristique de truffe et de griotte mûre, de robe intense, tout en bouche comme ce Pommard 2012 qui décline des nuances de framboise, de pruneau et de cannelle, un vin dense et harmonieux.
    Leur Pommard Premier Cru La Platière 2012, issu de sols caillouteux, est vraiment remarquable, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de sous-bois, un vin ample, très persistant en bouche, complet. Très typé, aussi, le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2012, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien savoureux, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche, de garde comme le Volnay-Santenots Premier Cru 2012, aux tanins très élégants mais bien fermes, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicés, et ce Santenay Premier Cru La Comme 2010, au nez de myrtille, de violette et d’épices douces, gras, où la puissance s’allie à la finesse, un vin de couleur profonde aux reflets violacés. Quelques millésimes, 2005 à 2001, sont disponibles.

    Domaine Jean-Jacques GIRARD

    Domaine Jean-Jacques GIRARD

    (SAVIGNY-LES-BEAUNE)
    Agnès, Jean-Jacques et Vincent Girard
    16, rue de Cîteaux
    21420 Savigny-Lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
    Télécopie : 03 80 26 10 08
    Email : contact@domaine-girard.com
    Site : www.domaine-girard.com

    En 1529, Jean Girard cultivait sa vigne à Savigny-lès-Beaune. Aujourd’hui, Jean-Jacques Girard et ses enfants perpétuent la tradition en exploitant, en famille, un domaine de 18 ha répartis sur les communes de Savigny-lès-Beaune, Pernand-Vergelesses, Aloxe-Corton, Volnay, Pommard et Beaune.
    Remarquable Savigny-lès-Beaune rouge Premier Cru Les Preuillets 2014, issu d'un vignoble situé à mi-coteau (exposition plein Est, terre argilo-calcaire avec un sous-sol sablonneux, vignes de 45 ans), de robe pourpre intense, au nez envoûtant de truffe et de mûre, avec ce charnu caractéristique, cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, corsé comme il se doit, un vin très prometteur. Le 2013 est marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin de bouche pleine et riche, de très bonne évolution. Le 2012 est de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux notes de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et ronds.
    Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Vergelesses rouge 2014 (vignes de 80 ans situées à mi-coteau, exposition plein Est, terre argilo-calcaire avec un pourcentage plus fort en argile), est un très beau vin, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, prune...), d’une belle persistance. Le Savigny-lès-Beaune Premier Cru Les Lavières rouge 2014, épicé, corsé, de robe grenat, est distingué, de couleur soutenue, complexe, au nez concentré de griotte.
    Toujours en rouges, ce Savigny lès-Beaune Premier Cru Les Fourneaux 2014 est un vin savoureux et soyeux, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, et le Savigny-lès-Beaune Premier Cru Les Serpentières 2014, aux notes de cerise mûre et de cuir, légèrement épicé, aux taninsveloutés, un vin à prévoir sur, notamment, une épaule d'agneau braisée ou un bœuf bourguignon.
    Savoureux Pommard Vieilles vignes 2014, d’un joli pourpre foncé, aux arômes prononcés de musc, de truffe et de sous-bois, un vin ample, puissant et très distingué comme il se doit. Le Beaune Premier Cru Clos de Roi 2014, Volnay Vieilles vignes 2014, tout en couleur, avec ces notes subtiles et intenses de petits fruits rouges surmûris, est déjà très charmeur.
    Pour les blancs, le plaisir est bien là, également, avec le Corton Charlemange 2014, de robe très brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d’acacia, très fin, de bouche puissante et suave, un grand vin qui mérite un homard ou des ris de veau braisés. Le Pernand-Vergelesses blanc Les Belles Filles 2014, est parfumé, un vin classique, gras et parfumé, de bouche puissante, à ouvrir sur une escalope à la crème, tandis que le Pernand-VergelessesPremier Cru Sous Frétilles, qui sent la noix grillée, de robe jaune aux reflets d’or, puissant et élégant à la fois, ample au palais.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu