Avertir le modérateur

LES SIX COTEAUX VAROIS EN TRES GRANDE FORME

Imprimer Pin it!

L’appellation Coteaux-Varois (2 500 ha), s’étend sur 28 communes. Pour les rouges : Cinsault, Grenache, Mourvèdre, Syrah pour les principaux (80% mini). Deux cépages obligatoires. Cabernet-Sauvignon, Carignan, Tibouren pour les accessoires (20% maxi). Pour les rosés, possibilité d’inclure des cépages blancs en cépage accessoire. Pour les blancs : Vermentino principalement, Grenache blanc, Clairette blanc, Sémillon (maximum 30%), Ugni blanc (maximum 25%).

 

Domaine du LOOUCOTEAUX VAROIS Domaine du LOOU

Domaine du LOOU 

(COTEAUX VAROIS)
Scea Di Placido
Chemin du Loou
83136 La Roquebrussanne
Téléphone :04 94 86 94 97 
Email : contact@domaineduloou.fr 
Site : www.domaineduloou.com 

Longtemps propriété du clergé de l’Abbaye de Saint-Victor à Marseille, le Domaine du Loou, labour en provençal, appartient à la famille Di Placido depuis 1956. À partir du millésime 2010, tous les vins sont en culture biologique.
Voilà un savoureux Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée Capucine 2012, 80% Syrah, 15% Cabernet-Sauvignon, 5% Grenache noir, de couleur grenat, aux parfums de cassis et de poivron, de bouche corséecharnue mais souple, de robe soutenue, parfait avec un tajine de bœuf aux pois chiches ou un agneau au basilic.
La cuvée Clémence 2014, 70% Syrah, 20% Cabernet-Sauvignon, 10% Grenache, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, un vin coloré et charpenté, de bouche puissante, avec ces nuances de mûre et de musc en finale. 
Le Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée Vieilles Vignes 2012, 35 hl/ha, sol argilo-calcaire pour le Mourvèdre (80%, Vignes de 50 ans), sol graveleux pour le Grenache (20%, Vignes de 30 ans), de robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de griotte, de bouche charnue
Le Coteaux-Varois-en-Provence cuvée Esprit de Blanc 2016, 80% Rolle et 20% Sémillonmacération pelliculaire à froid, est de belle couleur, tout en finessearomatique (poire mûre, fleurs fraîches...). Présenté dans une très belle bouteille octogonale, le Coteaux-Varois-en-Provence rosé cuvée Rosée de Printemps, de robe légère, mêle nervosité et suavité, est un vin aux notes d’abricot et de rose.

 

Château des CHABERTS

Betty-Ann Cundall

83136 Garéoult

Tél. 04 94 04 92 05

e-mail : chaberts@wanadoo.fr

www.chaberts.com  

Vieille propriété viticole de 250 ha dont 30 de vignes qui entourent la bastide et les bâtiments d’exploitation. Certains vestiges datent de l’époque gallo-romaine.

Ce Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée Prestige 2015, médaille d’Or Paris 2018, Cabernet-Sauvignon, Syrah et Mourvèdre, nous a beaucoup plu, c’est un vin aux tanins amples, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, coloré, avec ces notes de fraise et d’humus au palais, de bonne évolution, et particulièrement abordable (9 e), à déguster sur un collier d'agneau en navarin ou des bochettes de filet mignon citron et olives.

 

 

La GRAND’VIGNE

Roland Mistre

Route de Cabasse

83170 Brignoles

Tél. 04 94 69 37 16

e-mail : contact@lagranvigne.com

www.lagrandvigne.com       

Un domaine familial de 10 ha. La 5e génération pérennise cette exploitation agricole créée à la fin du XIXe siècle.

Bien apprécié son Coteaux-Varois-en-Provence blanc 2017, 60% Rolle et 40% Grenache blanc, tout en bouche, au bouquet où se décèlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, qui est de bouche délicate (6,50 e), comme le Coteaux-Varois-en-Provence rosé 2017, médaille de Bronze Concours Général Agricole Paris 2018, 40% Grenache, 30% Cinsault, 20% Syrah et 10% Mourvèdre, un très bel assemblage de ces quatre cépages, qui a des saveurs de fruits, de bouche ronde et complexe, avec cette pointe d’épices bien séduisante (6,50 e). Le Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2015, Syrah, Cabernet-Sauvignon, Cinsault et Grenache, a des tanins mûrs, intense, un tout en arômes (framboise, prune, réglisse...), avec cette bouche bien charnue, de robe pourpre et profonde (7,30 e).

Excellent Coteaux-Varois-en-Provence rosé cuvée des Fournerys 2017, médaille d’Argent Concours Général Agricole Paris 2018, 60% Grenache, 20% Syrah, 10% Mourvèdre et 10% Cinsault, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de bouche parfumée et persistante, à découvrir, par exemple, avec un taboulé aux fruits de mer ou une soupe d'étrilles au fenouil (8,60 e).

 

 

Château d’OLLIÈRES

Charles Rouy

83470 Ollières

Tél. 04 94 59 85 57

e-mail : info@chateau-ollieres.com

www.chateau-ollieres.com 

Quand, au début des années 2000, Hubert et Charles Rouy visitent cette belle propriété pour la première fois, ils pressentent immédiatement son potentiel. Ce ne sont pas tant les vieux murs chargés d’histoire qui provoquent alors leur coup de cœur, mais la nature qui les entoure. Il suffit aujourd’hui de déguster une gorgée de leur vin pour saisir toute la pertinence de leur jugement !

Vous allez apprécier comme nous ce Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2016, 50% vieux Grenache et 50% Syrah, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, alliant charpente et souplesse. (9,30 e). Excellent Coteaux-Varois-en-Provence rosé 2017, 50% Grenache et 50% Cinsault, floral, avec une pointe de nervosité agréable, de bouche persistante (8,70 e).

Le Coteaux-Varois-en-Provence blanc 2017, 90% Rolle et 10% vieux Ugni blanc, floral, avec cette pointe de nervosité bien agréable, est de bouche puissante, harmonieuse et persistante, où l’on retrouve des nuances florales (8,90 e).

Beau Coteaux-Varois-en-Provence rouge Prestige 2015, 50% vieux Grenache et 50% Syrah, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde et parfait, notamment, sur un Baeckeoffe de lapin à la moutarde ou des tendrons de veau confits aux carottes (14,50 e).

Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé Prestige 2017, 50% Grenache, 30% Cinsault et 20% Syrah, est de belle teinte, bien fruité au nez comme en bouche (12,80 e), ample comme le Coteaux-Varois-en-Provence blanc Prestige 2017, 95% Rolle et 5% vieux Ugni blanc, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de garrigue et de pêche mûre, tout en délicatesse (13,90 e, il les vaut largement).

Vous apprécierez également ce Coteaux-Varois-en-Provence rosé Haut de L’Autin 2017, 30% Grenache, 30% Cinsault, 20% Syrah et 20% Vermentino, un vin gourmand présenté dans une très jolie bouteille évasée, de robe légèrement saumonée, aux connotations subtiles de petites fleurs et de coing, avec cette pointe d’épices caractéristique, bien suave en finale (15,80 e), et le Coteaux-Varois-en-Provence rouge Haut de L’Ermitage 2015, 40% Grenache, 40% Syrah et 20% Cabernet-Sauvignon, élevé en barriques, qui est de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution (19,70 e).

 

 

Château THUERRY

Jean-Louis Croquet

83690 Villecroze

Tél. 04 94 70 63 02

e-mail :

thuerry@chateauthuerry.com                     

www.chateauthuerry.com   

Domaine de 340 ha de terres sur les communes de Villecroze, Flayosc et Tourtour, sur terroir d’argile, de calcaire et de pierres.

“Jean-Louis Croquet, ce Breton amoureux de rugby et de bons vins a débarqué en Provence à la fin des années 1990, au terme d’une vie professionnelle bien remplie qui l’a menée à la présidence du groupe Taylor Nelson Sofres, l’un des leaders mondiaux des études marketing et d’opinion. Le genre de “job en or” auquel, d’habitude, on s’accroche. Lui, il l’a quitté un beau jour pour rejoindre les rangs paysans. “Quand on a une passion, il faut l’assouvir. Pas trop tard. Et surtout pas à moitié.”

On est au sommet avec ce Coteaux-Varois-en Provence blanc Les Abeillons 2017, 81% Rolle et 19% Sémillon, sol argilo-calcaire et schisteux, un beau vin au nez fleuri, suave et puissant, d’une très belle persistance aromatique en bouche (pomme, narcisse), vraiment remarquable (13 e). Le Coteaux-Varois-en Provence rosé les Abeillons 2017, 84% Grenache et 16% Cinsault, au nez où dominent les fruits frais, la rose et le coing, est subtil, d’une grande persistance  en bouche avec des nuances de fraise (12,50 e), tout en bouche comme le Coteaux-Varois-en Provence rouge Les Abeillons 2013, 46% Grenache, 36% Cabernet-Sauvignon et 18% Syrah, très parfumé, chaleureux, ample et structuré, d’une belle finale en bouche, de bonne garde, à déboucher, notamment, sur un quasi de veau aux pois gourmands ou des cailles braisées farcies aux fruits secs (16 e).

Cette belle dégustation se poursuit avec ce Coteaux-Varois-en Provence rosé cuvée “21” 2017, 56% Cinsault et 44% Grenache, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de fruits exotiques qui développent au palais beaucoup d’élégance (13,50 e). L’IGP du Var Coteaux du Verdon rouge 2014, est un vin bien ferme en bouche, avec un bouquet persistant et corsé (16 e), et cet IGP du Var Coteaux du Verdon rouge L’Exception 2014, Cabernet-Sauvignon et Merlot (40% en cuves Inox pour préserver le fruit et 60% en cuves bois pour affiner les tanins et apporter une note boisée), au bouquet complexe avec ces notes de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin de bouche ample, de très bonne charpente, qui s’accorde très bien avec un gigot d'agneau rôti farci aux olives et aubergines ou une daube provençale (16 e).

 

Domaine Les VALLONS de FONTFRESQUE

Claire Sicamois

Camp-Redon - RD 64

83170 Tourves

Tél. 04 94 69 01 22

e-mail : domaine@lvdf.fr    

www.lvdf.fr              

“Mes grands-parents et arrières grands-parents étaient viticulteurs, expique cette propriétaire. J’ai grandi au milieu des vignes et observé les vieux ceps et les feuilles d’un vert si délicat a toujours été un ravissement. Ma passion pour notre vignoble a trouvé sa source naturellement dans toutes ces années d’enfance baignées de soleil et de grappes de raisin et c’est avec un plaisir intense que nous élevons nos vins dans notre chai que nous avons entièrement restauré en lui gardant son caractère authentique”.

Cela donne ce très joli Coteaux-Varois-en-Provence blanc 2016, 60% Rolle et 40% Ugni blanc, de bouche finement épicée comme il se doit, avec des petites notes de pêche jaune et de lis, un vin ample et d’une belle harmonie (à noter, l’arrivée du millésime 2017 en novembre 2018), une belle réussite comme le Coteaux-Varois-en-Provence rosé cuvée des Tamaris Vin Bio 2017, Syrah, Grenache et Cinsault. de belle robe, parfumé (rose, mûre), rond, tout en fraîcheur et persistance (8,50 e).

Il y a aussi le Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée Amarante 2012, médaille d'Or au Concours des vins de Brignoles 2018, Syrah, Grenache et Cabernet-Sauvignon, de robe rubis sombre, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, puissant et charpenté, un vin ample, riche au nez comme en bouche, de très bonne évolution (14 e). L’IGP Vin de Pays du Var rosé 2017, Grenache, Ugni blanc, Carignan et Cabernet-Sauvignon, de robe brillante, tout en fruité et en finesse, est souple, aux arômes de fleurs et de fruits secs, d’une grande suavité au palais, avec des effluves de petits fruits frais (7,50 e), et son IGP Vin de Pays du Var rouge 2013, Alicante, Carignan et Grenache, qui mêle charpente et rondeur, un vin corsé et bien épicé en bouche, d’une belle robe brillante, chaleureux.

 

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu