Avertir le modérateur

Voyage

  • L'ACCORD PARFAIT DES METS AVEC LES MEILLEURS CHATEAUNEUF-DU-PAPE

    Domaine André MATHIEUCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine André MATHIEU

    Domaine André MATHIEU 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    André Mathieu
    3 bis, Route de Courthézon
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 72 09 
    Email : contact@domaine-andre-mathieu.com 
    Site : www.domaine-andre-mathieu.com 

    Au domaine familial, transmis de père en fils depuis 1600, André Mathieu a pris la suite de son père en 1987. L’exploitation se répartit maintenant sur 13 ha de Châteauneuf-du-Pape et 4 ha de Côtes du Rhône. Trois Châteauneuf- du-Pape rouges, deux Châteauneuf-du-Pape blancs et deux Côtes du Rhône sont vinifiés et élaborés par André Mathieu.



    La première cuvée Châteauneuf-du-Pape rouge, une cuvée traditionnelle “Domaine André Mathieu”, regroupe les 13 cépages autorisés de l’appellation et dévoile un vin élégant où les tanins se fondent dans la rondeur des arômes. La cuvée spéciale “La Centenaire” est un vin élaboré à partir des plus vieilles vignes de l’exploitation (plantées entre 1890 et 1914). Une complexité aromatique, un vin soyeux aux tanins fins sont les principales caractéristiques de cette cuvée que l’on trouve seulement les plus beaux millésimes. Enfin, la cuvée Vin Di Felibre est un Châteauneuf-du-Pape atypique, dominé par le cépage Mourvèdre et élevé en fûts neufs. Réalisée seulement les très beaux millésimes, une cuvée est produite en quantité très limitée.
    “Le 2015 est un millésime où les deux couleurs de vins rouge et blanc sont tout aussi réussies, nous dit André Mathieu. Très beau millésime du niveau du 2009, pour la cuvée André Mathieu et la cuvée Centenaire. Il se caractérise par une belle concentration, bonne fraîcheur très plaisante, bien marqué par les fruits rouges, d’un beau potentiel de garde. C’est un très beau millésime classique, bien typé Châteauneuf-du-Pape, avec une expression du Grenacheassez exacerbée.
    Le 2016 est un vin plus concentré et plus puissant encore. La vendange était très saine, les vins sont très équilibrés avec du charnu et de la fraîcheur. J’aime faire des vins sur la fraîcheur, je n’aime pas la surconcentration. 
    Je ne produis que 8% de Châteauneuf blancs. Les blancs 2015 ont des arômes de fleurs blanches, vins très fins et agréables. Le Vin Di Felibre est un très beau millésime. En 2015, les vins sont sur la minéralité avec une belle sucrosité, de la complexité, du charnu et de l’élégance, cela fait partie des très beaux millésimes avec un beau potentiel de garde de 5 à 8 ans. Ils sont déjà agréables dans leur jeunesse, surtout la cuvée André Mathieu.
    En Côtes-du-Rhône, les 2016 rouge et rosé sont des vins concentrés et puissants. Les Seriziers 2016, fabuleux, vin très puissant, belle concentration, délicieux arômes de cerise, de kirsch, des vins très agréables dès maintenant mais qui peuvent vieillir 5 ans. Le CDR rosé 2016 est un rosé de saigné, de couleur soutenue un rosé assez vineux idéal pour accompagner un barbecue entre amis.”
    Superbe Châteauneuf-du-Pape Vin di Felibre rouge 2012, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux taninsbien fermes, auquel il faut laisser un peu de temps pour s’exprimer, parfait avec, par exemple, un lapin caramélisé aux épices ou un foie gras poêlé aux raisins. “Une cuvée à 80% de Mourvèdre que j’élève durant 30 mois, c’est un vin au très gros potentiel de garde, très concentré et complexe.” 
    Le Châteauneuf-du-Pape rouge est de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée typée, riche et fondue à la fois, à déboucher sur un tendron de veau sauce tomate ou un poulet tandoori. Son Châteauneuf-du-Pape blanc Di Felibre 2015, qui mêle puissance et distinction, est parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux nuances d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc.
    Tout en nuances, son Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, est d’une très belle expression, alliant ampleur et fraîcheur.
    Goûtez aussi le CDR rouge Les Seriziers, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, et ce séduisant CDR rosé “Se Sian Accoupagna”, de jolie robe, très gourmand.

     

     

    Domaine Les 3 CELLIERCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Les 3 CELLIER

    Domaine Les 3 CELLIER 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Famille Cellier
    5 bis, chemin rural de Sorgues
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 02 04 62 
    Télécopie : 04 83 07 58 58 
    Email : les3cellier@3cellier.fr 
    Site : www.3cellier.fr 

    “L'ensemble de nos parcelles de Châteauneuf-du-Pape est disséminé sur la totalité de l'aire d'appellation, ce qui nous permet d'avoir les différents terroirs et de produire des vinsriches et variés apportant chacun une complexité différente. Cependant une des particularités de notre domaine est un îlot d'environ 4 ha sur le plateau des "Terres Blanches" situé au nord de l'appellation. Le sol argilo-calcaire y est recouvert d'une épaisse couche de galets roulés. Ces galets ont un effet bénéfique sur la qualité des raisins car ils emmagasinent la chaleur le jour et la restituent la nuit. Le microclimat de ce lieu nous permet de réussir de grands vins.”
    “Nous avons un très beau 2016, nous dit Ludovic Cellier, belle amplitude thermique qui a favorisé le stockage des polyphénols dans les baies. Des vins très concentrés, une qualité supérieure à 2015, ils me font penser aux 2010. 
    Rendement et volume étaient au rendez-vous (30 hl/ha), ce qui n’est pas négligeable. 
    Un vin très complet, de très beaux équilibres, de la concentration. Pour les blancs des PH relativement bas ce qui donne pas mal de fraîcheur ce qui est donc intéressant, les premières bouteilles seront mises sur le marché au début de l’été. La Roussane est un cépage qui donne des notes de fruits exotiques, poire, pêche, c’est un vin gourmand et puissant à la fois très agréable à déguster.
    Le 2015 est aussi un très joli millésime un peu moins de concentration que 2016. Ce sont des vins très juteux et gourmands, sur le fruit, ils se goûtent très bien même dans leur jeunesse ils sont puissants et frais. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes qui pourront se garder en cave, ils en ont le potentiel. Le 2014, un vin plus sur la fraîcheur qui sera agréable à déguster plus rapidement. 
    Notre actualité : le Domaine a eu sa certification en Bio pour le millésime 2016 pour tous nos châteauneufs. Notre père travaillait en respectant la naturenous avons suivi l’exemple et donc tout naturellement nous avons fait la démarche d’une certification Bio. 
    Le plus jeune de nos frères Benoît intègrera le Domaine cette année, il s’occupera du commerce international avec mon épouse.” 
    Le Châteauneuf-du-Pape rouge Éternelle 2015, de couleur profonde, est gras, concentré, aux arômes de fruits macérés, très harmonieux au nezcomme en bouche, évidemment, encore très jeune. “Un vin de terroir, précise-t-on, une seule parcelle vieille de 80 ans, et la sélection des plus belles grappes de cette parcelle. L’expression du Grenache à l’état pur. Le cépage Grenache offre à ce vin tout ce qu’il a de meilleur, tant par sa couleur rouge grenat sombre que par ses notes de fruits frais et épices. Sa structure est puissante mais sans agressivité
    Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2013, une cuvée élevée pour 90% en barriques de 12 à 18 mois, de bouche mûre, de très bonne base tannique, un vin charnu, coloré, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte, la prune et une touche poivrée, qui poursuit une belle évolution. 
    Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie 2014 (médaille d’Argent Paris 2015), Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terret noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevé 12 mois en foudres, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et bien classique, très typé.
    En blancs, trois cuvées délicieuses : leur Châteauneuf-du-Pape blanc 2014 (médaille d’Or Paris 2015), au nez subtil, suave en bouche, bouqueté et rond, aux senteurs florales persistantes, à savourer sur des quenelles, le Châteauneuf-du-Pape blanc Réserve 2013, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave au palais, à la texture fine et soyeuse, un vin tout en distinction qui se goûte sur un saumon grillé, et le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Insolente 2014, 100% Roussane, dont 20% élevés en barriques durant 3 mois, avec des arômes d’agrumes et de chèvrefeuille, de bouche très persistante. 

    Domaine l'ABBE DINE

    Domaine l'ABBE DINE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Nathalie Reynaud - Earl Mireille et Jean Reynaud
    1 480, chemin des Mulets (Caveau : 1 bis, chemin Louise Michel)
    84350 Courthézon
    Téléphone :04 90 70 20 21 et 06 12 66 99 50 
    Email : domainelabbedine@wanadoo.fr 
    Site : www.domainelabbedine.com 

    La Famille Reynaud est installée sur ses terres depuis 5 générations, au moins. Le savoir-faire et les connaissances du travail du sol se sont transmis de père en fils et aujourd’hui de père en fille. 



    Beau Châteauneuf-du-Pape rouge 2014, 90% Grenache de 120 ans, 8% Syrah et 2% Mourvèdre, sur terroir de sables, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un vin puissant et chaleureux, avec du gras et de la rondeur.
    Bien typé, également, le CDR-Villages 2014, 80% Grenache et 20% Mourvèdre de 60 ans, sur terroir de galets roulés, d’une belle harmonie, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, est un vin très bien élevé, comme le CDR blanc 2015, 100% Clairetteterroir de sables, riche en bouquet (agrumes, amande), harmonieux, qui est à déboucher sur une omelette aux truffes, par exemple.

    Château BEAUCHENECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château BEAUCHENE

    Château BEAUCHENE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Famille Bernard
    1 452, route de Beauchêne
    84420 Piolenc
    Téléphone :04 90 51 75 87 
    Télécopie : 04 90 51 73 36 
    Email : info@chateaubeauchene.com 
    Site : www.chateaubeauchene.com 

    La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. “Mesnagers”, c'est-à-dire fermiers jusqu'à la révolution de 1789, ils achetèrent les premières vigneslors de la vente des biens nationaux de 1794. Elles font encore partie du vignoble familial. Depuis 1971, Michel Bernard et son épouse Dominique Vergniaud assument la responsabilité de l'exploitation, qu'ils ont agrandie. En 2004, leur fille aînée Amandine les a rejoint. Aujourd'hui, le Châteauconstitue le siège de vinification et d'élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf du Pape, Côtes-du-Rhône Villages, Côtes du Rhône. Michel Bernard s’occupe des travaux des cultures et de vinification. Dominique Vergniaud suit l’administration, les ventes en France et au caveau, et Amandine Bernard dirige les ventes à l'export et le marketing et s'occupe personnellement des clients en Europe.
    “A la vente, nous avons les Côtes du Rhône 2016, 2015 et 2014. Et en Châteauneuf-du-Pape, les 2012, 2013 et 2014, nous précise Michel Bernard. Je trouve le 2015 plus puissant que le 2014. Le 2014 est d’un très bel équilibre avec peut-être un peu moins de potentiel de garde. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes très riches, charnus, ils ont tout pour eux, les tanins, du fruit, une couleur intense, bel équilibre, bonne concentration, belle persistance aromatique… Les blancs 2016 ont de la puissance.
    Mes filles viennent travailler avec moi : Amandine, déjà, puis Estelle la rejoindra. Estelle est vétérinaire et est en train de se former à l’agronomie et à l’œnologie.
    Ici à Beauchêne, je finalise un musée sur le développement et la vie du vignoble. Il retracera à travers les âges le déroulement de la plantation jusqu’à la mise en bouteilles. Je vais exposer de vieux outils que je possédais ou que j’ai chiné. L‘objectif est d’avoir une démarche pédagogique en expliquant leurs utilisations. Nous recevons beaucoup d’amateurs à Beauchêne, notre région touristique se prête à ce genre d’exercice et cela m’occupera quand mes filles seront là…”
    Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2012 (80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdrevignes de 100 ans, issues des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très riche, tout en harmonie, complexe et intense, aux connotations d’épices, de fruits rouges mûrs et de poivre, typé, de fort belle évolution.  
    Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2015, très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème ou un risotto à la truffe blanche. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière est typé comme on les aime, bien charpenté, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution.
    Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Hommage à Odette Bernard 2009, un vin au bouquet complexe, harmonieux, avec ses senteurs de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, un vin bien charpenté, riche au nez comme en bouche. Le CDR rouge Premier Terroir 2012, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, aux nuances de groseille et de cannelle, de bouche savoureuse comme le CDR rouge les Sens de Syrah 2014, épicé, structuré, tout en bouche, au nez complexe (pruneau), un vin charnu, à déboucher sur un boudin noir ou un tajine de poulet aux aubergines. 
    On poursuit avec le CDR rouge Grande Réserve 2015, et le CDR blanc Grande Réserve 2015, Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussane 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%, vif et frais, aux arômes d’agrumes et de fleurs blanches, d’une très jolie tenue en bouche, et CDR blanc Viognier 2015, plus rond.
    Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.

    Domaine du HAUT DES TERRES BLANCHES

    Domaine du HAUT DES TERRES BLANCHES 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Joël et Pascal Diffonty 
    16, avenue Impériale
    84230 CHÂTEAUNEUF- DU-PAPE
    Téléphone :04 90 83 71 19 
    Télécopie : 04 90 83 51 26 
    Email : sceaterresblanches@orange.fr 
    Site : www.domaineduhautdesterresblanches.com 

    Au début des années 1900, F. Désiré Diffonty plantait ses premières vignes sur différentes parcelles de ce qui allait devenir en 1933, la première Appellation d'Origine Contrôlée de France, Châteauneuf-du-Pape. Le vignoble s'est considérablement agrandi avec Rémy Diffonty, et aujourd'hui, ses fils, Joël et Pascal, qui représentent la cinquième génération, et se partagent les tâches : la partie cave pour Joël et la partie vignoble (43 ha) pour Pascal. Le Domaine produit également de l’huile d’olive.
    De bouche puissante, le Châteauneuf-du-Pape rouge 2007, 50% Grenache et 50% Mourvèdre, élevé en cuve ciment vitrifié et fibre de verre pour 1/3 et en foudres de chêne les 2/3, qui poursuit une belle évolution, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de garrigue, de musc et de prunecharnu, d’une belle finale, à prévoir avec une queue de bœuf ou une fricassée de lapins.

    Domaine Albin JACUMINCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine Albin JACUMIN

    Domaine Albin JACUMIN 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Famille Jacumin
    1 chemin Monseigneur Jules Avril - BP 28
    84230 Chateauneuf du Pape
    Téléphone :04 90 83 78 55 
    Email : domaine.ajacumin@orange.fr 
    Site : www.domaine-albin-jacumin.fr 

    Depuis plus d’un siècle, quatre générations de vignerons se succèdent de père en fils, se transmettant avec fierté et œuvrant de concert afin de respecter la qualité. L’évolution du domaine s’est faite en plusieurs étapes : après l’ouvrage entrepris par Aimé, son fils Alain et son épouse Sylvette ont agrandi le domaine. Maintenant, leur fils Albin et son épouse Agnès poursuivent avec leur savoir-faire les efforts dans un cadre existant qu’ils ont su moderniser.
    Albin Jacumin place le 2016 au même rang que le 2015, superbe, avec une récolte importante. Il envisage une nouvelle cuvée en Vin de Table à base de Counoise, Marselan et Syrah. En vente en 2017 : les Châteauneuf du Pape “La Bégude des Papes” et “A Aimé”, millésimes 2014 et 2015; nous recevons également sur rv à la cave pour une visite et une dégustation toute l’année.”
    Beau Châteauneuf-du-Pape rouge La Bégude des Papes 2014, de belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, charpenté, riche et fondu à la fois, un Vin très savoureux et typé. Goûtez le CDR blanc 2015, gourmand et parfumé. Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge A Aimé 2010, en hommage au grand-père, issu de très vieilles vignes d’une moyenne de 80 ans, un festival d’épices douces et de torréfaction, de couleur grenat, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, tout en bouche.


     

    Châteauneuf du pape (Rouge)

    Châteauneuf du Pape (Blanc sec)

     


    Domaine La MEREUILLECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine La MEREUILLE

    Domaine La MEREUILLE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Philippe Granger
    Quartier Le Grès - Impasse 2580
    84100 Orange
    Téléphone :04 90 34 10 68 
    Télécopie : 04 90 34 27 77 
    Email : micbouyer@wanadoo.fr 
    Site : www.domaine-la-mereuille.com 

    Un domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir
    Pour Philippe Granger, les ventes cette année se porteront sur les Côtes du Rhône et Châteauneuf-du-Pape blancs2016, les Côtes du Rhône rouges 2015, les Châteauneuf-du-Pape rouges 2013.
    “Le millésime 2016 est extraordinaire, supérieur à 2015, l'on y trouve tout ce qu'il faut : saveur, arômes, structure, volume moindre, largement compensé par la qualité.”
    Il possède en cave de vieux millésimes de Châteauneuf-du-Pape rouges : 1999, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012, ainsi que la cuvée Grenache Les Baptaurels, millésimes 2007, 2010, 2011 et 2012. En 2017, deux nouvelles cuvées en CDRrouge Villages 2015 et 2016.
    Très beau Châteauneuf-du-Pape Les Baptaurels rouge 2012, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre, bien charpenté, parfait sur des noisettes de chevreuil aux ravioles de champignons ou une épaule d'agneau farcie aux olives vertes. 
    Le 2011 a des tanins amples, un vin de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, d’excellente évolution. 
    Son Châteauneuf blanc 2015, d’une robe aux reflets or pâle, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul…), est complexe au nez comme en bouche. 
    Goûtez aussi le CDR 2013, aux arômes de fruits noirs mûrs et d’épices de la garrigue, un vin rond mais charpenté, de bouche corséeCDR-Villages 2013, avec des tanins veloutés, avec cette couleur profonde, au nez de fruits cuits, un vin qui emplit bien la bouche.

    Domaine de SAJECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine de SAJE

    Domaine de SAJE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Jérome Mathieu
    rue du Commandant Lemaître
    84230 Châteauneuf du Pape
    Téléphone :06 80 95 82 53 
    Email : jerome@domaine-de-saje.fr 

    “Le Domaine de Saje, nous explique Jérôme Mathieu, c’est la contraction des initiales du prénom de mon épouse et de mon prénom. En effet, avec mon frère, nous avons décidé de créer notre propre entité.
    Le Domaine de Saje va représenter 8 ha de vignes, plusieurs parcelles sur des terroirs urgoniens et argilo-calcaires, je n’ai pas de terroirs de silice. L’âge moyen de mes vignes et de 45 à 50 ans, j’ai cette chance d’avoir de vieilles vignesqui apportent de la concentration et de la personnalité aux vins, et je possède également les 13 cépages de l’appellation, avec une dominante de Grenache
    Pour Jérôme Mathieu, “2015 et 2016 sont deux millésimes fabuleux au Domaine de Saje.
    En 2016, malgré le manque d’eau, la vigne a souffert, mais pas de trop. Dans les vignobles en général, ce sont surtout les jeunes plants qui ont le plus souffert ainsi que certaines vieilles souches qui n’ont pas résisté, il a fallu être très prudent, délicat sur l’entretien des vignes et des sols. On obtient des vins très puissants. Nous avons fait le rendement habituel de 30 hl/ha. Une belle récolte compte-tenu de la sécheresse. J’ai vendangé à une période qui m’a permis d’avoir une belle maturité et des degrés pas trop élevés. Les vins sont très colorés, beaucoup plus que d’habitude, avec des tanins très présents, très puissants, qui ne laissent pas encore trop les arômes s’exprimer, avec l’élevage cela va se fondre un peu. 
    Le 2015 était déjà un super vin, de très belle facture aromatique, mais, le 2016 est un cran au-dessus, peut-être plus dense. Ce seront deux millésimesconseillés pour la garde, si on les boit jeunes, la puissance risque de primer sur les arômes. Je vais ressortir la Cuvée du Centenaire en 2015.” 
    Tout en suavité, le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015 dégage un nez vif et complexe (agrumes, fruits blancs), d’une belle harmonie, de bouche parfumée, avec des connotations de fleurs fraîches et de pain brioché. La récolte 2015 a été magnifique, j’ai vendangé tôt avant la pluie. J’aurai une CuvéeTraditionnelle, qui correspond à un très bon Châteauneuf-du-Pape classique, et une Cuvée plus élaborée qui s’appellera Cuvée Marquis Anselme Mathieu, je conserve le nom, une Cuvée plus concentrée aux notes de sucrosité, un vin très velouté.”
    Le Châteauneuf-du-Pape classique 2013, charnu, aux tanins fondus, au nez dominé par les petits fruits rouges mûrs (griotte, pruneau), est de belle robesoutenue. Excellent CDR rouge 2015, au nez puissant, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille et les épices, de très bonne base tannique.

    Domaine SERGUIER

    Domaine SERGUIER 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Daniel Nury
    10, rue Alphonse Daudet
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 73 42 et 06 15 66 58 90 
    Email : nury.daniel@wanadoo.fr 
    Site : www.domaine-serguier.com 

    Le domaine est né à la fin du XIXe, par la volonté d’Hippolyte Serguier. 100 ans plus tard en 1997, Daniel Nury reprend le domaine familial situé au cœur du village au pied des remparts de Châteauneuf-du-Pape
    Ce propriétaire talentueux peut être fier de son Châteauneuf-du-Pape cuvée Révélation 2013 (Grenache noir majoritaire avec 10% de MourvèdreCinsault et Syrah) issu de très vieilles vignes de 80 ans aux rendements inférieurs à 30hl/ha, vendanges manuelles avec tri à la parcelle, élevage 14 mois en barriques, de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, au nez de cerise confite et d’humus, un vin qui mérite une cuisine relevée. Savoureux 2012, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche, que l’on apprécie aussi bien sur un Roquefort qu’avec des filets de lièvre aux marrons en papillotte. 
    Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2014, 70% Grenache, 12,5% Mourvèdre, 12,5% Syrah et 5% autres (Cinsault, Counoise, Muscardin...), très bien élevé, au nez de cerise confite et d’épices, très corsé, est très savoureux, aux nuances d’humus, de mûre et de poivre en bouche. Savoureux Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, parts égales de Grenache blanc et de Clairette blanche (40% de chaque) avec 20% de Bourboulenc, avec des arômesbien présents où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur. Il y a encore le CDR Le Cabanon rouge 2015, aux tanins enrobés, de couleur cerise soutenue, bien réussi, et le CDR Le Cabanon de ma Mère blanc 2015, frais, aux notes de fruits blancs et d’acacia.

    Domaine de la SOLITUDE

    Domaine de la SOLITUDE 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Michel et Jean Lançon
    Earl Domaines Pierre Lançon
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 71 45 
    Télécopie : 04 90 83 51 34 
    Email : info@domaine-solitude.com 
    Site : www.domaine-solitude.com 

    Le Domaine de la Solitude appartient à l’une des plus vieilles familles originaires de Châteauneuf-du-Pape. Dès le XVe siècle, on y trouve la trace des Martin, mais en Italie elle remonte encore plus loin dans le temps, jusqu’à la très ancienne et non moins illustre famille des Barberini. François Barberini, né en Toscane en 1264, habita La Provence pendant quelques années.
    Voilà un grand Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Barberini 2004, 55% Grenache, 30% Syrah et 15% Mourvèdre, de charpente à la fois puissante et souple, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges complexes (cassis, mûre), des nuances de griotte, de cannelle et de fumé. Le Châteauneuf-du- Pape rouge 2013, 50% Grenache, 25% Syrah, 15% Mourvèdre et 10% Cinsault, dense et complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, est riche et bien en bouche.
    Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2014, 40% Clairette, 25% Grenache et 35% Roussane, d’une couleur aux reflets verts, a un nez très aroma- tique, onctueux avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité, un vin tout en bouche, fleurant bon les amandes, la pêche et les fleurs, très classique, puissant et subtil à la fois.
    Pour la très bonne bouche, le millésime 2004, savouré (c’est le mot) cette année, où dominent des senteurs de groseille et de réglisse, est un beau vindense, typé, aux tanins amples, d’une longue finale.

    Domaine TOUR SAINT-MICHEL

    Domaine TOUR SAINT-MICHEL 

    (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
    Earl Vignobles Fabre
    Quartier Les Petites Serres
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Téléphone :04 90 83 73 24 
    Télécopie : 04 90 83 51 01 
    Email : domaine.tour.stmichel@orange.fr 
    Site : www.toursaintmichel.com 

    Une histoire familiale depuis 3 générations; tout d'abord, Michel Fabre, fondateur du domaine, en 1930, a transmis sa passion à son fils Henri. Ce dernier, avec l'aide de son épouse Éliane, a développé et agrandi le domaine, qui compte actuellement 40 ha, dont 35 ha en Châteauneuf-du-Pape. Aujourd'hui, Mireille, leur fille, gère le vignoble, dans le respect de la tradition familiale en apportant un style plus moderne.
    Très réussi, typé, leur Châteauneuf-du-Pape cuvée du Lion 2013, Grenache (75%), Syrah (20%), Mourvèdre (5%), vendanges manuelles et traditionnelles avec longue cuvaison, élevage pour 20% en barriques de 2 ans, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte), coloré, puissant et charpenté, avec, au palais, des nuances de petits fruits rouges à noyau, un vin typé, tout en bouche. 
    Le 2012 se goûte très bien, médaille d’Argent concours Vignerons Indépendants 2014, dense, aux tanins riches et souples à la fois, avec ces senteurs de cuir et de fruits macérés en finale. 
    Le Châteauneuf-du-Pape Tradition cuvée des Deux Sœurs 2013, 80% Grenache et 20% Syrah, de robe pourpre, au nez de fruits cuits avec des notes épicées, est typé comme le Châteauneuf-du-Pape cuvée Feminessance 2012, 60% Grenache et 40% Syrah, élevage en barriques, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée spécifique, mêle structure et ampleur.
  • L'ENCYCLOPEDIE MONDIALE DU VIN : A, COMME AZAL, ARJAN, AMIGNE, ALMANSA, ABYMES...

    AARGAU
    Suisse alémanique. Secteur viticole de premier plan où l’on fait des vins blancs ronds et fruités.

    ABBAYE DE FLOREFFE
    L’Abbaye de Floreffe est une bière pâle, amère et forte qui est également très réputée mais demande peut-être une certaine éducation du palais en raison de son amertume.

    ABBAYE DE LA SAUVE-MAJEURE
    Bordeaux, vignoble de l’Entre-deux-Mers. Ici se rassemblaient les pélerins de Saint-Jacques de Compostelle, et de nombreux sites et circuits touristiques permettent aux visiteurs du monde entier de découvrir les chais, les abbayes, les châteaux, les forteresses, les bastides, une superbe campagne vallonnée.

    ABOCADO
    Demi-doux, en espagnol.

    ABBOCADO
    Signifie mousseux, en italien.

    ABBOCATTO
    Légèrement doux, en italien.

    ABRUZZES
    Importante région vinicole italienne. A la suite de celle des Marches, vers le sud, la région des Abruzzes étend ses massifs montagneux et rocailleux pratiquement jusqu’à la côte orientale, près de Pescara. Le climat est assez privilégié et deux DOC, le Montepulciano d’Abruzzo et le Trebbiano d’Abruzzo, symbolisent bien le potentiel qualitatif de cette région qui, comme ses voisines du centre de l’Italie, doit aux Étrusques sa culture viticole. Les cépages cultivés sont ceux des DOC de la région, auprès desquels on trouve de plus en plus de cépages “améliorateurs”, rouges comme les Barbera, Merlot ou Dolcetto, et blancs comme ces Riesling, Pinot blanc ou Tocai.

    ABSINTHE
    1/. Plante précieuse à la senteur puissante, elle a toujours été considérée comme une herbe “sainte” que l’on utilisait dans de nombreux breuvages où l’alchimie rejoignait la raison.

    2/. Ancienne liqueur, “qui rend fou”, obtenue par infusion de l’absinthe, de l’anis, et de fenouil. Interdite désormais dans la plupart des pays européens, en raison de sa nocivité.

    ABYMES
    Abymes et Apremont sont deux noms de crus bénéficiant de l’appellation contrôlée vin de Savoie et doivent être récoltés sur les parties délimitées des communes d’Apremont, Chapareillan, Les Marches, Myans et Saint-Baldoph. La diversité des terrains due à un brassage des matériaux par l’éboulement des sols en place (celui du Mont-Granier en 1248 dont la trace forme aujourd’hui les monticules couverts de vignes que l’on nomme “les Abymes de Myans”) convient parfaitement au cépage blanc local jacquère. Celui-ci est vinifié en primeur, c’est-à-dire à basse température, et mis en bouteilles sur lie. Cela permet d’obtenir des vins frais et légers, de type “perlant”. Généralement fruités et peu colorés, au goût très caractéristique de “pierre à fusil”, ce sont des vins à consommer dans l’année sur les poissons et truites de torrent.

    ACARIOSE
    Maladie de la vigne qui ralentit la croissance en étiolant les jeunes pousses.

    ACERBE
    Vin dur et trop acide, faute de vendanges trop précoces.

    ACESCENCE
    Ou piqûre acétique. Provoquée par une quantité excessive d’acide acétique et d’acétate d’éthyle dans le vin, qui prend une odeur éthérée, s’altère et se pique.

    ACIDE
    Terme de dégustation employé pour un vin “vert”. Si le vin est blanc, le mot lui confère un caractère élogieux; pour un vin rouge, il constitue un défaut certain.

    ACIDES AMINÉS
    Molécules qui jouent un rôle important dans la nutrition des micro-organismes durant les fermentations.

    ACIDE ACÉTIQUE
    Fait partie des acides volatils. Selon son importance, sa présence apporte fraîcheur au vin (si elle est faible), ou lui donne un goût caractéristique de vinaigre.

    ACIDE MALIQUE
    Puissant et persistant, au goût de pomme verte, il faut qu’il se transforme en acide lactique durant la fermentation, afin que le vin ne soit pas trop acide.

    ACIDE TARTRIQUE
    Il est naturellement présent dans le raisin et peut être ajouté dans le vin.

    ACIDITÉ
    L’équilibre de l’acidité est fondamental dans le vin, et les acides sont les constituants essentiels du vin, qui lui donnent couleur, fruité et saveur. Leur action, outre bactéricide, sert aussi à brasser les aliments. On distingue les acides volatils et les acides fixes.

    ACIDITÉ FIXE
    Ensemble des acides organiques et minéraux (tartriques, maliques et citriques), calculé par la différence entre l’acidité totale et l’acidité volatile.

    ACIDITÉ TOTALE
    Ensemble de l’acidité fixe et de l’acidité volatile, des acides libres, exprimé en grammes d’acide sulfurique par litre.

    ACIDITÉ VOLATILE
    Ensemble des acides gras, constitués principalement par les acides acétique et carbonique (mais aussi les acides butyrique et formique), formés par la fermentation alcoolique. Reconnaissable à la dégustation, elle est indispensable à la stabilité et au bouquet du vin, mais sa trop grande importance est préjudiciable.

    ACONAGUA
    Importante vallée viticole du Chili, où l’on élève des rouges corsés et intenses, provenant des Malbec et Cabernet.

    ACRE
    1/. Mesure de surface anglo-saxonne équivalant à 0,405 ha.

    2/. Se dit d’un vin rouge vieux très astringent, qui a perdu son harmonie et son corps.

    ADAMADO
    Ou doce. Désigne un vin doux, au Portugal.

    ADELAÏDE
    Importante ville côtière de l’Australie méridionale. Les plaines et les collines d’Adélaïde sont des appellations où les vins les plus séduisants sont les blancs de Riesling et les rouges de Cabernet-Sauvignon.

    AGRESSIVITÉ
    Terme de dégustation désignant des tanins astringents ou un excès d’acidité.

    AGUARDIENTE
    Espagne. Eau-de-vie de moût.

    AGUA SANTA
    Cépage espagnol, coloré et riche en alcool.

    AHR
    C’est la région la plus au nord des vignobles allemands, au-dessus du Mittelrhein, dont les vignes se situent de chaque côté de l’Ahr, un affluent du Rhin. Quelque 400 hectares sont plantés de Spätburgunder, de Portugieser pour les rouges, de Riesling et Müller-Thurgau pour les blancs. Aux côtés de quelques vins de Riesling, tendres et fruités, la caractéristique de ce pays est l’importance accordée aux vins rouges, que vous pouvez classer parmi les bons rouges de toute l’Allemagne, dans leur propre style, c’est-à-dire des vins frais et pâles, assez légers, provenant de raisins souvent insuffisamment mûrs, qui se boivent facilement dans la plupart des jolis villages du coin.

    AIGRE
    Très acide. Le vin n’est pas loin de devenir vinaigre.

    AIMABLE
    S’emploie pour un vin rouge léger et souple, qui se boit facilement. Se rapproche de Gouleyant.

    AÏN-BESSEM-BOUÏRA
    Algérie. Cette zone viticole s’étend au sud de Tizi-Ouzou, à une centaine de kilomètres d’Alger.

    AIRÉN
    Modeste cépage blanc espagnol, de la région de Castilla-La Mancha, qui produit des vins surprenants, qui vont du sec au demi-sec.

    ALAMBIC
    S’il semble que les premiers utilisateurs d’un alambic furent les Egyptiens, l’origine du mot tel que nous le connaissons provient plus certainement du grec ambix ou de l’arabe al-ambiq. La fabrication d’un alambic, qui dure de 3 à 4 mois, consiste à mettre en forme des disques et des feuilles de cuivre. A plusieurs stades de la fabrication, le cuivre est martelé pour resserrer ses molécules et le rendre plus résistant. Il est ensuite chauffé à différentes reprises, ce qui permet d’obtenir les courbes souhaitées. Une fois la forme donnée, il est séché à la sciure de bois. Certaines pièces sont ensuite peintes avec une pâte compacte obtenue à partir d’un mélange de poudre rouge et de blanc d’œuf battu en neige, puis martelées.

    Les éléments qui composent l’alambic charentais par exemple (dont le verre, rappelez-vous la fameuse et simple cornue) ont pour but de pouvoir aider à distiller. C’est dans la chaudière que le vin est porté à ébullition par la chaleur du foyer. L’objectif est de séparer les vapeurs d’alcool, émises à travers le chapiteau, qui passent par le col de cygne qui empêche les substances médiocres de cheminer dans l’alambic. Pour conserver aux eaux-de-vie la personnalité des vins dont elles sont issues, le col de cygne charentais est de faible hauteur. Les vapeurs se condensent ensuite en liquide dans un serpentin qui mesure 110 mètres de longueur environ et qui circule dans un bain d’eau fraîche. Le cuivre fixe les acides gras du vin en les concentrant en graisse. Il arrête les produits soufrés qui nuisent à la qualité de l’eau-de-vie. C’est pourquoi les alambics sont nettoyés plusieurs fois par semaine.

    Comme le Cognac, le Whisky, l’Armagnac et certaines liqueurs sont soumis à des méthodes d’élaboration comparables. Chaque pays ou type d’alcools possède en fait son propre alambic. Des alambics de formes distinctives produisent des alcools différents et correspondent à des besoins particuliers. C’est heureux, puisque cela fait l’originalité de chaque alcool. A noter que plus le col de l’alambic est long, plus le taux de rectification est important. Dans le Bas Armagnac, où l’on goûte des eaux-de-vie splendides, les distillateurs sont restés fidèles à l’alambic armagnaçais. Il est composé d’un chauffe-vin qui, en permanence, reçoit le vin, pour une distillation dite à coulée continue, sans rectification. On peut estimer sans se tromper que c’est cette méthode qui apporte son bouquet à l’Armagnac, notamment dans sa jeunesse, même si elle demande souvent un élevage en bois plus long. Le serpentin, qui contient les vapeurs d’eaux-de-vie, réchauffe le vin arrivant dans l’alambic, qui lui-même refroidit les vapeurs… L’autre méthode en Armagnac est celle de l’alambic à repasse, avec une double distillation comparable à celle du Cognac.

    ALAMEDA
    Canton de la Côte Centrale de Californie qui bénéficie de sa propre appellation au nord de San Jose.

    Le 1er Webvin
    Recommandé par des Influenceurs

    ALBA
    Italie. Aire du Barbera, un rouge savoureux et parfumé, de couleur intense, d’exellente garde. Il existe aussi un Nebbiolo d’Alba, riche et complexe, aux tanins mûrs, et un Dolcetto di Diano d’Alba, très charmeur.

    ALBALONGA
    Cépage blanc issu d’un croisement des Rieslaner et Sylvaner en Allemagne.

    ALBANA DI ROMAGNA
    Bon vin blanc de l’Émilie-Romagne, au centre nord de l’Italie. Le vin est franc, frais et floral.

    ALBARINO
    Bon cépage blanc de la Galice espagnole, dans l’appellation Rias Baixas (DO), qui donne des vins agréablement fruités, au nez comme en bouche.

    ALBARIZAS
    Espagne, région du Xérès. Sols blancs, crayeux, peu propices à l’agriculture en général, mais qui se révèlent parfaitement adaptés à la viticulture. Les albarizas agissent comme des éponges : elles absorbent et retiennent les eaux de pluie de la fin de l’automne et du printemps, pour les diffuser progressivement vers les racines durant les longs mois chauds et secs de l’été. La vigne peut ainsi supporter la sécheresse estivale et atteindre sa juste maturation.

    ALBILLO
    Nom du cépage Chenin, en Australie.

    ALCOOL
    Le sucre naturel du jus de raisin se transforme en alcool lors de la fermentation du moût.

    ALCOOL ÉTHILIQUE
    L’alcool du vin.

    ALCOOL (TENEUR EN)
    La proportion d’alcool contenue dans un vin, ou la force alcoolométrique de ce vin.

    ALCOOLEUX
    Attaque du nez due à une forte concentration alcoolique.

    ALDÉHYDES
    Substances volatiles obtenues par l’oxydation des alcools, qui interviennent surtout dans l’intensité du bouquet du vin.

    ALE
    L’Ale est une bière britannique qui, à l’origine, était faite sans houblon et bue fraîche. Aujourd’hui, elle a perdu cette particularité par rapport aux bières d’autres pays. Selon la couleur et la composition, on distingue la Pale Ale, la Brown Ale, la Light Ale, et la Bitter Ale.

    ALELLA
    De bons blancs secs sont issus de cette petite appellation espagnole située au nord de Barcelone.

    ALEXANDER VALLEY
    AVA du comté de Sonoma, en Californie, où se goûte de bons vins de Cabernet-Sauvignon.
    ALICANTE BOUCHET
    Raisin rouge médiocre issu d’un croisement Petit Bouchet et Grenache. On en trouve surtout en Afrique du Nord et en Californie.

    ALIGOTÉ
    Cépage bourguignon typique, qui donne un vin rond et nerveux à la fois. Le Bourgogne Aligoté sert aussi à faire le véritable Kir.

    ALLIACÉE
    Forte odeur d’ail résultant d’une combinaison d’un excès d’anhydride sulfureux et d’alcool. On dit aussi odeur de mercaptan.

    ALLUVIAUX (DÉPÔTS)
    Déposés par un torrent, composés pour la plupart de limon, de sable et de graviers, très fertiles. Pour référence, la fameuse plaine alluviale de la vallée du Pô, en Italie. Également en Savoie, en Argentine et dans La Rioja.

    ALMANSA
    Secteur viticole d’Alicante, en Espagne, où se goûte le bon vin rouge des Bodegas Piqueras, un vin charpenté et puissant, marqué par son cépage prédominant Cencibel.

    ALOXE-CORTON
    Prestigieuse commune de la Côte de Beaune, en Bourgogne, qui possède deux grands crus : le Corton rouge et l’illustre Corton-Charlemagne blanc. Les vins d’Aloxe-Corton (prononcer “Alose”), sont ronds et parfumés. Les Premiers Crus Aux Chaillots et La Maréchaude sont excellents.

    ALTÉRÉ
    Vin oxydé, acescent, bon pour le vinaigre.

    ALTESSE
    Frais et fin, très parfumé, c’est le cépage traditionnel de Savoie.

    ALTO ADIGE
    Cette appellation italienne couvre la fraction du Haut-Adige située dans la province septentrionale de Bolzano.

    ALVAREHAO
    Une variété de Dao cultivée aussi pour le Porto.

    ALVARINHO
    Cépage du Vinho verde (Portugal).

    AMABILE
    En italien, le terme désigne un vin plus doux qu’abbocatto.

    AMAIGRI
    Quand le vin a perdu son onctuosité. Déséquilibré.

    AMBRÉ
    Ne pas confondre avec “madérisé”. Caractéristique des vins blancs déjà vieux. Risque d’oxydation, voire de madérisation, à l’exception du vin de mutage ou des grands liquoreux.

    AMERTUME
    Caractérise un vin quand ses tanins sont dégradés.

    AMIGNE
    Cépage blanc suisse, spécialité valaisanne, peut-être originaire de Grèce puis de Campanie (Italie).

    AMORO
    Amer, en italien.

    AMOUR
    Un vin “qui a de l’amour” est séveux et chaleureux. L’expression est encore employée en Bourgogne.

    AMPÉLIDACÉS
    Ou Vitacés. Famille botanique à laquelle appartient la vigne (voir aussi Vitis).

    AMPÉLOGIE
    Science de la culture de la vigne.

    AMPÉLOGRAPHIE
    Étude des cépages et des vignes.

    AMPÉLOTHÉRAPIE
    Traitement de maladies humaines par des raisins aux vertus thérapeutiques.

    AMPHORE
    Antique récipient de terre cuite qui servait à conserver le vin.

    AMPURDAN-COSTA BRAVA
    C’est la Dénomination d’Origine (DO) la plus proche de la frontière française, en Catalogne (voir Espagne), où l’on fait des vins rouges, rosés (les meilleurs) et blancs.

    AMTLICHE PRÜFNUMMER (AP)
    Dans la législation allemande, c’est le “numéro de preuve”, dont la mention sur l’étiquette certifie que le vin a bien passé les tests d’origine et de dégustation d’une Commission agréée.

    ANBAUGEVIET
    Le mot signifie une région viticole, en Allemagne.

    ANHYDRIDE SULFUREUX
    Ou SO2. Antiseptique qui évite l’oxydation des vins et une reprise de la fermentation en bouteille, en détruisant les levures, microbes et bactéries. L’usage du soufre doit pourtant être mesuré. Un excès donne des vins (blancs) au goût de soufre caractéristique, qui part généralement au bout de quelques semaines de bouteilles, ou après une bonne aération.

    ANIS ÉTOILÉ
    Il entre dans la composition de la multitude d’apéritifs à l’anis que nous connaissons.

    ANNATA
    Année, millésime, en italien (voir Vendemmia).

    ANREICHERN
    Signifie chaptalisation, en allemand.

    ANTHOCYANES
    Pigments rouges des peaux de raisin.

    AOSTE (VAL D’)
    Italie du Nord-Ouest. Les vignobles du Val d’Aoste, disposés en terrasses, accrochés aux pentes raides des montagnes qui peuvent avoir une inclinaison jusqu’à 80%, sont les plus hauts d’Europe. Climat de montagne rigoureux.

    APPELLATION D’ORIGINE
    C’est la garantie d’origine du vin, selon son degré qualitatif, qui provient d’un territoire bien délimité.

    APREMONT
    Vin de Savoie (voir Abymes).

    APRETÉ
    Ou astringence : lorsque le vin possède une saveur rude produite par un excès de tannin, le vin “accroche” les papilles, il est astringent. Cela peut être un signe de bon vieillissement pour les vins rouges.

    AQUAVIT
    Europe du Nord. Eau-de-vie obtenue par distillation de pommes de terre ou de grains.

    AQUEUX
    Se dit lorsque le vin paraît dilué, manquant de vinosité.

    ARAGON
    Les régions de Castille-Leon et d’Aragon, situées au nord de Madrid, conservent l’une des plus anciennes traditions vinicoles d’Espagne. C’est là que sont aussi élaborés quelques-uns des meilleurs rosés ou rosados espagnols, assez puissants et intenses en bouche, qui “tiennent” fort bien sur des mets très épicés.

    ARAMON
    Cépage rouge de bas de gamme que l’on trouve en Espagne et dans le Midi de la France.

    ARBOIS
    1/. Cépage blanc du centre de la Loire.

    2/. Appellation et petite ville pittoresque du Jura (voir ce mot) encadrée de vignes, véritable patrie de Louis Pasteur qui aborda avec le plus grand succès les problèmes de fermentation des vins. A voir : l’église Saint-Just (XIIe siècle), le pont et le musée de la Vigne et du Vin.

    ARDENT
    Lorsque le vin est chargé en alcool, chaud. Caractérise surtout les vins provenant de pays très ensoleillés comme l’Espagne ou la Grèce.

    ARDOISE
    Roche dure, qui provient de la compression d’argile, de limon et de sable, qui retient bien la chaleur. On peut la trouver dans la région de l’Ahr, en Allemagne, où elle s’allie à des terres volcaniques.
    ARGILE
    Une roche à grain fin, qui retient facilement l’eau (Grande-Bretagne, Jura…). Mélangé au calcaire, c’est le sol classique du Penedes et, dans une moindre mesure du Xérès, en Espagne.

    ARGILEUX (SOLS)
    Sols sédimentaires comprenant principalement les argiles, les glaises, les marnes et les limons (Moselle).

    ARGILE D’ESPAGNE
    Silicate d’aluminium utilisé pour clarifier les vins.

    ARIDE
    Vin maigre, manquant de rondeur et de charme.

    ARINTO
    Bon cépage blanc portugais.

    ARIZONA
    L’État des cow-boys américains est aussi producteur de vins rouges de Cabernet solides et bouquetés.

    ARJAN
    Eau-de-vie des Tartares obtenue par la fermentation du lait de jument.

    AROMATIQUE
    Odeur intense, fraîche et franche, typique des vins jeunes. Plusieurs caractères d’arômes sont présents : floral (violette, œillet, rose, jasmin, pivoine, miel…), fruité (banane, cassis, prune, coing, framboise, cerise, noix, figue sèche, châtaigne, amande douce ou amère…), végétal (fougère, sous-bois, myrte, foin frais ou sec, anis, réglisse, menthe, poivre vert, vanille, eucalyptus…), animal (musc, cuir, ambre, graisse, venaison…), minéral (pierre à fusil, silex, iode, craie, poussière…), et synthétique (bonbon anglais, esters, phénols, goudron, matière plastique…). Les vins les plus complexes et subtils possèdent toutes les nuances de ces arômes, intimement liés d’ailleurs: un vin ne sent pas la framboise ou la cerise, il doit sentir le vin, et vous faire penser à des arômes de framboise ou de cerise, nuance…

    ARÔME
    Le terme signifie les senteurs du bouquet d’un vin, qu’elles soit agréables ou désagréables.

    ARAK
    Eau-de-vie pure et indigène (Europe Orientale et Orient), provenant soit du grain (Grèce), soit du suc de riz (Indes), soit des dattes (Egypte), soit d’autres plantes, selon chaque pays.

    ARRIÈRE-GOÛT
    Après que le dégustateur ait avalé le vin, le palais et la langue en demeurant humectés et la saveur qui persiste s’appelle l’arrière-goût par opposition au goût central.

    ARVE-ET-LAC
    Région viticole du canton de Genève, en Suisse, où l’on déguste de jolis vins blancs, frais, typés et légers, comme ceux de Mandement, et des rouges de Gamay.

    ARVINE
    Bon cépage blanc du Valais (Suisse).

    ASCIUTTO
    Signifie très sec, en italien.

    ASPRINO
    Un bon vin de table italien, supérieur aux autres DOC, un blanc perlant, léger et désaltérant, et, pour les rouges, ceux qui sont issus de l’Aglianico, notamment les doux de la région de Naples.

    ASSEMBLAGE
    Méthode consistant à mélanger différents vins provenant soit de cuves (on doit alors cuvée), soit d’années différentes, afin d’obtenir un produit plus homogène (voir aussi coupage).

    ASSYRTIKO
    Cépage blanc grec traditionnel.

    ASTI
    L’Asti est bien entendu le plus grand vin effervescent d’Italie. Il est produit en cuve close, à partir de raisins récoltés dans 52 communes des provinces d’Asti, Coni et Alexandrie. Les meilleurs Asti sont caractérisés par cette douceur succulente et des arômes de pêche. C’est aussi un remarquable vin de dessert, auquel les Italiens restent très attachés.

    ASTRINGENCE
    Apreté due aux acides et au tanin.

    ASZU
    Prononcer “Assou”. Hongrie. Le mot s’applique aux raisins sirupeux du Tokay atteints par la pourriture noble.

    ATISANA
    Appellation (voir DO) italienne de la région du Frioul.

    ATTEMPÉRATEURS
    Tubes métalliques immergés dans les cuves de fermentation à travers lesquels on insuffle de l’eau chaude ou froide pour maîtriser la température du moût.

    AUCKLAND
    Île du Nord de la Nouvelle-Zélande. On trouve surtout des vins rouges (Merlot, Pinotage et Cabernet-Sauvignon), dans ce secteur tout proche de la ville du même nom.

    AUFLANGEN
    Grosslage de Hesse-Rhénane, en Allemagne, qui englobe également une partie des vignobles de la commune de Nierstein et ceux de Schwabsburg (remarquable Schloss).

    AUGUSTA
    Ava de l’État du Missouri.

    AUSLESE
    Bonne catégorie de vins allemands. Les vins sont issus de raisins restés sur pied après les vendanges des vins de Spätlese, et vendangés plus tardivement. On trouve aussi des Auslese Trocken.

    AUSBRUCH
    En Autriche, ce terme signifie que le vin doit représenter un minimum de 27° KMW de degré de douceur, et provenir de raisins atteints de la fameuse pourriture noble.

    AUTOLYSE
    Dégradation des levures sur les lies du vin.

    AUXERROIS
    Autre nom du cépage Malbec (ou Côt), cultivé surtout dans le sud-ouest de la France (Cahors).

    AUXEY-DURESSES
    Prononcer “Aussey”. De bons vins blancs assez riches et bouquetés, “rapprochables” (toutes proportions gardées) de ceux de Meursault. Rouges à dominante de souplesse, très bouquetés, fins, d’évolution moyenne. Quelques Premiers Crus étonnants comme le Clos-du-Val ou La Chapelle.

    AVA
    Appellation réglementée et délimitée, aux États-Unis.

    AVEIRO
    Petite localité côtière de l’est du Portugal, proche des vignobles de Bairrada.

    AVIZE
    Commune champenoise de la célèbre Côte des Blancs.

    AYSE
    Vin blanc de Savoie issu des cépages Gringet (cousin du Savagnon jaune ou Traminer) et Roussette d’Ayse (ou Mondeuse blanche). Pétillant ou mousseux, selon qu’il est vinifié par la méthode rurale ou champenoise, il est très aromatique, franc et regorge de fraîcheur. Les restaurateurs de la région jubilaient de nous les déboucher sur les fondues savoyardes.

    AZAL
    Bon cépage typique du Vinho Verde (Portugal).

    AZIENDA
    Entreprise vinicole d’Etat, en Italie.

  • TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES VINS INCONTOURNABLES DE LA CÔTE DE BEAUNE

    Sur une vingtaine de kilomètres seulement, entre Ladoix-Serrigny et le coteau des Maranges, les plus grands vins blancs secs du monde côtoient les vins rouges de grande réputation. Dès le début du xiie siècle, les abbés de Cîteaux créèrent des celliers à Meursault et à Aloxe-Corton. Plus tard, les évêques et les chanoines, puis les ducs de Bourgogne ont joué un rôle décisif grâce notamment aux relations diplomatiques qu’ils entretenaient avec la chrétienté et avec les princes d’Occident.

    Sur les 4 800 ha que compte le vignoble, on récolte 25 millions de bouteilles répartis en deux tiers de vins rouges et un tiers de vins blancs. Des terrains de silice et argilo-calcaires pour les rouges, de calcaire marneux ou de marnes calcaires pour les blancs.

     
    - Ladoix

    Ladoix-Serrigny (50 ha) se trouve au nord de la Côte de Beaune, le vignoble se poursuivant par la Côte de Nuits. Le village est situé au pied de la montagne de Corton. D’une altitude comprise entre 220 et 360 m, le vignoble de Ladoix est exposé est-sud-est. Il est implanté sur sol calcaire-marneux, légèrement argileux pour les vignes blanches. Les vins rouges sont assez souples et comportent des tanins fins et discrets. Les Premiers Crus sont plus tanniques et plus complets. Les Ladoix blancs sont assez fermes ; leur moelleux se révèle après une nécessaire période de maturation, assorti d’arômes de pomme mûre, de figue fraîche, de noix. Les Aloxe-Corton (et Corton) Premiers Crus récoltés sur Ladoix sont fermes et corsés.

     
    - Corton et Corton-Charlemagne

    Les “simples” Aloxe-Corton (prononcez “alose”) sont agréables et parfumés, plus souples que les Premiers Crus (La Maréchaude, Les Chaillots, les Valozières…) et surtout que les Grands Crus que sont le Corton et le Corton-­Charlemagne (63 ha), ce dernier étant un vin gras, séveux, qu’il faut absolument conserver quelques années pour pouvoir profiter pleinement de ses qualités, aux connotations subtiles de fleurs blanches fraîches, de fruits, un rien exotiques, savoureux et onctueux en bouche, très harmonieux, de grande garde. Corton est le plus étendu des Grands Crus. C’est vers les vignes des sommets, à l’exception de Corton-Bressandes, que sont les vins les plus riches. Il est donc difficile de trouver une qualité homogène, même si, d’une manière générale, les vins de Corton sont intrinsèquement supérieurs à ceux d’Aloxe-Corton.

     
    - Pernand-Vergelesses

    Le vignoble voisine avec Aloxe-Corton et Savigny-lès-Beaune. De part et d’autre d’une combe, il est réparti sous des expositions est, sud et ouest. Son altitude est comprise entre 260 et 380 m. Les vins blancs sont secs, vifs, assez légers. Nez fin de fruits frais (pomme), légèrement épicé. Les vins rouges sont assez secs et tanniques. Leurs arômes sont frais (cassis, groseille), animaux (musc) et puissants. Corton rouge et Corton-Charlemagne révèlent de grands arômes complexes : cassis, truffe, cerise, cuir, pour le premier ; cannelle, noix, poivre, ambre, pour le second.

     
    - Beaune

    Le vignoble de Beaune est presque totalement situé en pleine pente, et bénéficie de ce fait d’un large classement de ses climats en Premiers Crus (39, pour une surface de 322 ha). Les vins rouges récoltés au centre et du côté sud du territoire de Beaune sont tanniques et puissants ; leur couleur est généralement foncée, et leurs arômes sont à la fois animaux et fruités. Ceux récoltés au nord sont d’une robe moins intense et présentent une belle souplesse.

     
    - Savigny-lès-Beaune

    Le vignoble compte 17 climats classés en Premiers Crus. Les sols calcaires sont graveleux ou pierreux, légers et peu fertiles. Les Savigny rouges ont un bouquet élégant, assez puissant, marqué par une dominante griotte-cassis-framboise, évoluant vers la fraise et le sous-bois après quelques années ; les crus sont plus charpentés. Les vins blancs de Savigny sont assez vifs ; leur moelleux apparaît au cours de leur évolution pour donner des vins harmonieux et solides. Leurs arômes s’apparentent aux fruits exotiques (ananas, banane), à la pomme, aux fleurs d’aubépine, à la noisette.

     
    - Chorey-les-Beaune

    Chorey est situé au nord immédiat de Beaune, et au niveau de Savigny, de part et d’autre de l’axe de Dijon-Beaune. Le vignoble occupe une surface de 170 ha dans l’appellation Chorey et une partie moins importante en appellations régionales. Le Chorey est un vin léger, souple, très modérément tannique. Ces vins sont plus élégants que puissants.

     
    - Côtes-de-Beaune-Villages

    L’appellation Côtes-de-Beaune-Villages peut être revendiquée pour toutes les AOC communales de ce secteur, sauf quatre : Aloxe-Vorton, Beaune, Pommard, Volnay. Cette appellation est une équivalence. Le viticulteur a la possibilité d’utiliser l’appellation communale ou l’appellation Côtes-de-Beaune-Villages. Les vins de la partie nord présentent une grande finesse, une robe légère, une bonne souplesse et des tanins légers. La partie sud produit des vins souvent de couleur soutenue et marqués par des saveurs puissantes : tanins abondants, bon moelleux, supportés par une bonne acidité.

     
    - Pommard

    Le village est situé en pleine pente, au milieu de son vignoble très groupé, lui-même étagé entre 240 et 380 m et orienté à l’est ou au sud-est. Les terrains calcaires, assez argileux, donnent au Pommard des qualités assez originales : beaucoup de couleur, rouge-noir profond ; un bouquet intense et violent de cassis, de musc et de gibier. Ce vin est l’un des plus tanniques et solides des crus de Bourgogne. Une trentaine de Premiers Crus (Les Argilières, Les Chaponnières, Les Épenots, Les Perrières, Les Argelets, Les Bertins, Les Boucherottes, Les Pézerolles…) qui deviennent alors les archétypes des grands vins rouges, riches et veloutés, alliant charpente et rondeur, souples et fermes à la fois, délicatement parfumés, des vins d’excellente garde.

     
    - Volnay

    Couronné par un plateau calcaire de type rauracien, le vignoble de Volnay est appuyé sur un sous-sol composé de marnes calcaires argoviennes et sur des éboulis argilo-calcaires du Bathonien. Le versant de Volnay, dont la dénivellation atteint 140 m, offre une succession de calcaires qui assurent la perméabilité et la richesse en éléments assimilables déterminée par le pourcentage d’argile. Volnay produit une appellation communale et des Premiers Crus. En Volnay, 100 ha ; en Volnay Premier Cru, 115 ha. S’ajoutent 29 ha de vignes situés sur la commune de Meursault qui ont droit à l’appellation Volnay Premier Cru lorsque la vigne est plantée en Pinot noir. Les vins allient la race, la noblesse et la finesse. Leur robe, du tendre vermeil au rubis le plus profond, leur délicat bouquet de baies rouges (framboise, mûre), de violette, leurs tanins des plus doux aux plus robustes les placent parmi les plus grands vins de la côte de Beaune. Les Premiers Crus peuvent se révéler fantastiques dans le temps (Le Clos des Ducs, Le Clos des Chênes, Taillepieds, Les Santenots, En Caillerets, Frémiets, En Champans…).

     
    - Monthélie

    Le vignoble est planté à des altitudes comprises entre 230 et 370 m. Les sols sont calcaires, mêlés à des argiles en proportions irrégulières. Les vins rouges sont colorés et développent des arômes puissants (cerise, myrtille, humus). Leurs saveurs laissent apparaître un moelleux qui leur confère un charme élégant. Les Premiers Crus sont corsés, dotés d’un bouquet prononcé. Les blancs, au nez d’amande fraîche, allient moelleux en bouche et une nécessaire acidité qui signe les grands vins.

     
    - Auxey-Duresses

    Auxey-Duresses (prononcer Aussé), au centre de la côte de Beaune, est à la charnière de la production des vins rouges (Volnay et Monthélie au nord) et des vins blancs (Meursault au sud). Cette commune produit d’ailleurs, sous cette appellation, les 2 couleurs. Le vignoble est orienté sud et sud-est. Altitude comprise entre 260 et 300 m. Les sols sont constitués de calcaires marneux, propices aux vins blancs, et de calcaires argileux pour les rouges. Les vins blancs : très limpides, or vert, les Auxey expriment la pomme reinette, l’amande fraîche. Leur souplesse est dominante, juste relevée par une acidité plutôt discrète. Bonne persistance. Les vins rouges : d’une intensité colorante moyenne, libèrent un bouquet très fin, surtout fruité (cassis, framboise) avec une nuance animale en vins vieux (musc, fumé). Ils sont souples, dotés de bons tanins. Quelques Premiers Crus étonnants comme le Clos du Val.

     
    - Saint-Aubin

    Le vignoble de Saint-Aubin est orienté sur différentes croupes sud, sud-est, sud-ouest ou nord-est. Ses pentes sont assez sévères, notamment celles qui jouxtent le vignoble de Puligny-Montrachet. Les terroirs à vins rouges sont calcaires, caillouteux, de couleur brune ou rouge. Les terres blanches, plus argileuses, acceptent mieux le cépage Chardonnay. Elles influent nettement sur la souplesse des vins. Les blancs appartiennent véritablement à la famille des très grands vins de Bourgogne : or pâle légèrement vert ; bouquet associant l’amande verte, le marzipan (ou pâte d’amandes), la cire d’abeille, évoluant pour les vins mûrs vers la cannelle, l’ambre et une touche de poivre. Les vins rouges, souvent bien colorés, ont cette typicité révélant un nez de crème de cassis et de cerise noire, se complétant ensuite d’un léger arôme de cuir. En bouche, les vins offrent un ensemble charnu.

     
    - Saint-Romain

    À l’abri de falaises spectaculaires, les vignes de Saint-Romain occupent les versants sud-sud-est et nord-nord-est d’un passage assez encaissé taillé dans la Côte. Saint-Romain ne produit pas de Premiers Crus. En vins rouges, le Saint-Romain peut s’adjoindre la mention Côtes-de-Beaune, ou s’appeler aussi Côtes-de-Beaune-Villages. Ses sols sont constitués de marnes calcaires, dans lesquelles se retrouvent des bancs d’argile favorables aux blancs.

     
    - Meursault

    Le vignoble est étalé en pentes douces, entre 230 et 360 m d’altitude. L’orientation est très favorable par son ensoleillement maximal. L’abondance de marnes blanches en milieu calcaire explique la prédominance de la production de vins blancs, car elles sont plus compatibles à l’acclimatation du Chardonnay. Le Meursault blanc a un bouquet très capiteux, typé amande amère ou sèche, feuillage, croûte de pain chaude, pomme reinette ; ils sont, en bouche, très consistants, avec un moelleux abondant qui touche à l’onctuosité. Leur persistance est sensationnelle. Certains Premiers Crus comme Aux Perrières, Le Poruzot, Les Bouchottes, Les Caillerets, Les Genevrières ou Les Charmes, provenant de propriétaires hors pair, sont alors exceptionnels, envoûtants, riches, moelleux, très typés, puissamment mais subtilement bouquetés (fleurs blanches et fruits secs), d’excellente évolution. Avec eux, nous entrons dans la catégorie des plus grands vins du monde. Les (rares) vins rouges sont fins et de charpente souple.

     
    - Puligny-Montrachet

    En Puligny-Montrachet, cinq Grands Crus : Chevalier-Montrachet, Bâtard-Montrachet, Bienvenues-Bâtard-Montrachet, Criots-Bâtard-Montrachet et Montrachet, parmi lesquels un bon nombre des plus grands vins blancs secs du monde, intenses, d’une grande structure aro­matique, de belle garde. Ici, on continue dans un territoire extraordinaire où l’osmose entre le Chardonnay et chaque type de terroir, sur la partie moyenne du coteau, devient parfaite. Le vignoble est établi sur Puligny et une partie du hameau de Blagny. Il court en pente douce, face à l’est, à une altitude comprise entre 230 et 390 m. Les sols sont argilo-calcaires, riches en cailloux, bien drainés, faciles à s’échauffer. Les blancs offrent un ensemble d’arômes très racés : pâte d’amande, fougère, ambre, fleurs blanches. En bouche, leur acidité est plutôt discrète, laissant s’exprimer un moelleux et une persistance impressionnants. Les vins rouges sont fruités (arômes de fraise et de cassis), assez souples en Puligny, plus charpentés en Blagny.

     
    - Chassagne-Montrachet

    Une petite partie de l’appellation Chassagne-Montrachet est produite sur Remigny, village limitrophe de Chassagne. Les sols convenant à la production des vins blancs sont essentiellement des calcaires bruns argileux. L’altitude du vignoble est comprise entre 220 et 340 m. Les vins blancs sont corsés, puissants, gras, aux arômes d’amande, de pomme mûre, de fleurs blanches, de miel. Leur persistance est remarquable. Les vins rouges sont très colorés, corsés, souvent très charnus. Leurs arômes sont marqués par des nuances cerise-kirsch et cassis.

     
    - Maranges

    L’appellation Maranges est née le 23 mai 1989, succédant à une production plus dispersée des villages de Cheilly-les-Maranges, Dezize-les-Maranges et Sampigny-les-Maranges. Maranges est la première appellation communale de la Côte de Beaune lorsqu’on arrive par le sud. Elle est limitrophe de Santenay. Les vins sont puissants, toujours très colorés, ils expriment des arômes de petits fruits rouges et de sous-bois. Ces vins solides ont un beau potentiel de vieillissement (au moins 10 ans). Les blancs sont gras, équilibrés, parfumés (arômes d’amande et fruits exotiques).

     
    - Santenay

    Au sud de la Côte de Beaune. Les vins rouges représentent la quasi-totalité de la production. Les sols sont faits de calcaires durs renforcés de marnes. Les terres profondes imposent une taille spécifique (cordon de Royat) pour discipliner les rendements. Selon leur position, les coteaux sont orientés au sud ou à l’est. Les vins blancs sont secs et corsés. Les vins rouges sont tanniques, bien charpentés. Ils ont des parfums de fruits (amande et fraise), et pour les Premiers Crus, les arômes sont plus floraux (violette).

     

    LES DOMAINES INCONTOURNABLES

    Jean-Pierre DICONNE

    Jean-Pierre DICONNE

    (AUXEY-DURESSES)

    Rue de la Velle
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 25 60
    Télécopie : 03 80 21 26 80
    Email : contact@domaine-diconne.fr

    Une belle place dans le Classement avec, notamment, cet Auxey-Duresses Premier Cru Les Duresses rouge 2013, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué, au bouquet présent de prune, de groseille et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, complexe, de belle matière, de bouche charpentée et ample. Le 2011 est très typé, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche, idéal avec une selle d'agneau aux petits légumes glacés ou un caneton froid aux agrumes.
    L'Auxey-Duresses Premier Cru Les Grands Champs rouge 2013, de jolie robe grenat sou- tenu, au nez intense et subtil à la fois (mûre, cerise, humus), a des tanins soyeux. Excellent Auxey-Duresses Vieilles Vignes blanc 2013, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d’arômes, tout en harmonie comme cet Auxey-Duresses blanc Terres Folles, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes d’agrumes et d’acacia.
    Le Pommard rouge Les Vignots 2013. mêlant ampleur et rondeur, parfumé au nez comme en bouche, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de cerise noire macérée et d’humus. Il y a aussi l’Auxey-Duresses blanc, de robe or clair avec de discrets reflets verts, qui allie richesse d’arômes et persistance, ample, aux connotations de fleurs et de grillé, et le Meursault Les Narvaux, charmeur, au nez de fruits frais et d’épices, un vin séduisant par sa richesse et sa finesse, tout en bouche.

     


    Domaine Michel PRUNIER et FilleAUXEY-DURESSES Domaine Michel PRUNIER et Fille

    Domaine Michel PRUNIER et Fille

    (AUXEY-DURESSES)

    18, route de Beaune
    21190 Auxey-Duresses
    Téléphone :03 80 21 21 05
    Télécopie : 03 80 21 64 73
    Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
    Site : www.domainemichelprunieretfille.com

    Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle. Propriété familiale (4 générations) de 12 ha.
    “Un vin doit raconter sans détour son terroir et son millésime, explique Michel Prunier. Fidèle à cette idée, nous adaptons le travail de la vigne en fonction des besoins de chaque parcelle. Certaines sont labourées pour permettre une meilleure aération des sols et une meilleure absorbtion des eaux de pluie. D'autres sont enherbées pour maîtriser la vigueur de la plante et diminuer l'érosion. D'autres encore sont désherbées à cause de leurs pentes abruptes.
    La culture est raisonnée et les traitements chimiques limités. Nous nous efforçons de préserver l'environnement et de respecter les exigences d'une viticulture durable.
    Pour Michel Prunier, “le millésime 2015 a bénéficié d'une très belle maturité, aucune pourriture et un excellent équilibre entre sucre et acidité. Les rouges sont souples, ont des tanins ronds avec une belle concentration.
    Les blancs sont plus gras, beurrés, ils manquent un peu de vivacité, ce sont des vins tirant sur le fruit. Dans les 2 couleurs, il n'y avait rien eu d'aussi beau depuis les années 1959 et 1966 !
    Nous avons reçu une médaille d'Argent à Mâcon et une médaille d'Or à Paris pour notre rouge Clos du Val Premier Cru 2012.
    Dans la vigne, c’est le renouvellement normal du vignoble, des vignes de 100 ans ont été enlevées et le vignoble se repose quelque temps avant de nouvelles plantations.”
    Superbe Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2013 (sol argilo-calcaire, vignes âgées de 38 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fût avec 25 % de fûts neufs), d’un beau rouge foncé brillant, au nez d’humus et d’épices, associant puissance et finesse, un vin coloré et charnu, avec des tanins riches et soyeux à la fois. Le 2012 est un vin complexe au nezcomme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Le 2011 est de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde. Remarquable 2010, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure. 
    Le Pommard Les Vignots 2013, issu de vignes de 24 ans, même sol, 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, à dominante de fruitsrouges surmûris, de cuir, de violette, épicé et charnu, au nez de griotte mûre, est un vin généreux, de bouche bien corsée, riche en couleur, classique, de belle matière.
    Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2013, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûtsdont 25% de neufs), avec ces connotations de cerise et d’humus, aux tanins bien équilibrés, de belle robe soutenue, mêlant charpente et rondeur, où s’entremêlent au palais les saveurs d’épices douces et de fruits surmûris, est un vin alliant structure et velouté. Beau 2012, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, de bonne bouche, à la fois dense et soyeux. Le 2011 est de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants. 
    On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2012, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d’épices et de sous-bois, très typé comme le Chorey-lès-Beaune les Beaumonts rouge, sol calcaire marneux zone de plaine. vignes âgées de 45 ans, élevage durant un an en fûts, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Goûtez aussi l’Auxey-Duresses blanc 2014, fruité et gras en bouche, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, marqué par des nuances de genêt et de musc au palais, très bien équilibré comme le Meursault Les Clouds, avec des arômes discrètement minéraux, un vin frais et très harmonieux, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance. 
    Michel Prunier, diplômé d’un BTA au lycée viticole d’Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d’un assemblage d’Aligoté, de Chardonnay et de Pinot Noir, Médaille d’Or au concours National des Crémants de France, d’une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d’amande, de mousse crémeuse.

    Domaine Vincent BACHELETCHASSAGNE-MONTRACHET Domaine Vincent BACHELET

    Domaine Vincent BACHELET

    (CHASSAGNE-MONTRACHET)

    27, route de Santenay
    21190 Chassagne-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
    Télécopie : 03 85 91 16 93
    Email : bacheletvincent1@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent

    Domaine de 13 ha de vignes sur la Côte De Beaune, principalement sur Chassagne-Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, où s’offre un spectacle inoubliable.
    Vincent Bachelet nous propose cette année le Millésime 2014. “Pour les blancs, on est sur un vin minéral avec une belle tension, gras, d’une belle couleur claire. Pour les rouges, c’est une belle année, sur le fruit grâce à un raisin bien mûr, avec une belle matière, facile à boire. Ma fille, Aurore me rejoint cette année sur la propriété, c’est donc en famille que nous allons continuer à travailler nos beaux terroirs et vous proposer de jolis vins.”
    Il faut avouer, en effet, que son Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2014, est très charmeur, ample, complet, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment remarquable. Le 2013 développe des notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez, généreux et ample. Le 2012, de jolie robe dorée, de bouche parfumée et bien persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, sec et moelleux à la fois, est suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée, de belle évolution.
    Le Chassagne-Montrachet Les Benoits rouge 2013, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, un vin bien typé, que l’on peut associer aussi bien avec une tourte de mouton qu’avec un turbot braisé.
    Beau Meursault Le Clos du Cronin 2013, une nouvelle fois très séduisant, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très riche au nez. Le 2012 se goûte particulièrement bien, de bouche très subtile avec des nuances d’amande, de robe dorée, d’une belle finale dominée par des senteurs de tilleul et de pêche jaune, à prévoir sur une sole au citron ou un feuilleté de blanc de turbot. 
    Savoureux Pommard Les Chanlins 2014, avec des tanins présents mais fins, un vin intense en couleur comme en arômes, qui fleure les fruits macérés et les épices, où dominent, en bouche, des notes de groseille et de réglisse. Le Maranges Premier Cru La Fussières rouge, riche et persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, est un vin solide, de belle structure, charnu, très parfumé. Le Gevrey-Chambertin 2013 est coloré et trè bouqueté (cannelle, cuir et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistant, comme ce Santenay Premier Cru Clos des Mouches rouge 2013, distingué, charnu, très parfumé, fin et persistant aux papilles, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, un vin classique, marqué par son territoire, aux nuances de fruits cuits et de sous-bois au palias, de charpente solide.

    Domaine JAFFELIN Père et FilsCORTON-CHARLEMAGNE Domaine JAFFELIN Père et Fils

    Domaine JAFFELIN Père et Fils

    (CORTON-CHARLEMAGNE)
    Roger, Yves et Pierre Jaffelin
    Chemin des Vignes Blanches
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 52 43 et 03 80 26 14 08
    Télécopie : 03 80 26 10 39

    Ce vignoble familial existe depuis plusieurs générations. Monique et Roger Jaffelin s’installèrent en 1950 et agrandirent le vignoble en rachetant des parcelles sur les communes de Chorey-lès-Beaune, Beaune et Pernand-Vergelesses. Aujourd’hui, Roger Jaffelin profite d’une retraite bien méritée, l’exploitation étant reprise par ses 2 fils, Yves et Pierre, qui perpétuent la tradition de ce vignoble de 10 ha et élèvent leurs vinstrès soigneusement (cuvaison 12 à 16 jours, élevage en fûts de chêne, dont 1/3 de neufs, de 12 à 16 mois selon les millésimes…).
    Pour Pierre Jaffelin, “les rouges 2015 sont colorés, avec des degrés magnifiques, des vins qui n'ont pas eu besoin de chaptalisation; seul hic, sur certaines parcelles les quantités sont faibles, et d'une manière générale, - 50 % sur la récolte !
    Les blancs ont davantage de quantité, sont charpentés, vifs, délectables.
    Depuis 2010, nous avons été régulièrement grêlés, le vignoble n'a pu produire que des petites quantités, ce qui nous a empêché de participer à des concours.”
    Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Creux de La Net rouge 2013, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, est de bouche intense, d’excellente évolution comme en atteste ce 2010, d’une belle expression aromatique, avec une attaque soyeuse, dégageant une bouche riche et charnue, aux notes de cassis, de sous-bois et de réglisse. Dans la lignée, le Pernand-Vergelesses les Fichots 2013, coloré, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, coloré, bien parfumé en bouche. Le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2013, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquetcomplexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs.
    Excellent Pernand-Vergelesses rouge 2013, tout en finale comme le Beaune Premier Cru Belissand 2013, aux connotations de cerise confite, riche en arômes comme en charpente. Le Pernand Vergelesses Clos de Bully 2013 est de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, un vin corsé, ample, avec des tanins soyeux mais très structurés.

     


    Domaine Pierre MAREY et FilsCORTON-CHARLEMAGNE Domaine Pierre MAREY et Fils

    Domaine Pierre MAREY et Fils

    (CORTON-CHARLEMAGNE)
    Éric Marey
    5 et 6, rue Jacques Copeau
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 51 71
    Télécopie : 03 80 26 10 48
    Email : domaine.pierremareyfils@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Éric Marey veille avec amour sur ce très joli vignoble de 11 ha. Les Vins sont élevés en fûts de chêne, suivis par un laboratoire durant toute leur évolution, et sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, le reste étant expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger.
    “Pour faire un bon vin, il faut de jolis raisins : la première des choses, c’est donc de bien entretenir ses vignes, raconte Éric Marey. Je fais tous les travaux manuellement, cultive mes vignes en lutte raisonnée sur mes 11 ha, avec l’apport de compost pour enrichir les sols. Mes vignes sont plantées sur des collines et bénéficient d’exposition sud, sud-est et sud-ouest, c’est l’idéal. L’âge moyen est de 35 ans. Notre terroir est très calcaire, argilo-calcaire, aussi. Il n’y a que 40 cm de terre végétale, ensuite c’est la roche et ses minéraux qui donnent toute la complexité à nos Vins. Toutes nos vignes sont en coteau, c’est parfait pour le drainage, par contre, l’érosion au moment des gros orages nous oblige à remonter la terre bien souvent...
    Pour Eric Marey, “le 2014 a été un millésime qui a bien mûri en fin d’été. Les blancs sont formidables, même exceptionnels, les rouges nous ont donné plus de travail, car il a fallu trier sévèrement, il y avait des risques de piqures.
    Blanc 2014 est un vin qui a beaucoup de richesse, beaucoup de matière, c’est surtout un vin très bien équilibré entre acidité et alcool. On est séduit par de très beaux arômes de fleurs blanches, sa grande complexité, sa minéralité. Il a beaucoup de longueur et de persistance, des Vins bien gras, très réussis, cela promet, c’est tout ce que l’on souhaite retrouver dans de grands Vins blancsbourguignons. Ce sont des Vins que l’on pourra garder en cave, il seront très agréables à déguster jeunes mais on pourra les laisser vieillir car ils en ont le potentiel, grâce à ce bel équilibre.

    Robert AMPEAU et FilsMEURSAULT Robert AMPEAU et Fils

    Robert AMPEAU et Fils

    (MEURSAULT)
    Michel Ampeau
    6, rue du Cromin
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 20 35
    Email : ampeau@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/ampeau

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est une affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs Vins. Des Vinsrouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants.
    Splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur des cassolettes d'écrevisses et de girolles ou un poulet aux amandes. 
    Le Beaune Clos du Roi rouge 1994, tout en harmonie avec des senteurs de petits fruits à noyau, de belle robe intense, aux taninssavoureux et puissants à la fois, très charmeur. Le Volnay Premier Cru Santenots 1993, soyeux et velouté, est très parfumé, aux connotations typiques de mûre, de musc et de sous-bois au palais. Excellent Savigny-Lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Le Meursault Premier CruPerrières 1997, avec beaucoup de finesse aromatique, est harmonieux aux papilles, aux nuances de miel et de noix fraîche, d’une évolution surprenante.
    On se fait tout autant plaisir avec ce Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, vraiment agréable. Le 1994 est gras, avec beaucoup de finesse, des arômes marqués d’amande et de musc, un vin d’une belle intensité, puissant. Autre réussite, ce Blagny La Pièce Sous le Bois rouge 1990, à la fois fin et corsé, avec ses notes très persistantes de mûre, de violette et d’épices, aux taninsveloutés, un vin tout en bouche, vraiment charmeur comme le 1993, d'une grande complexité aromatique (fruits secs), est suave, avec ces saveurs si caractéristiques de fruits jaunes mûrs et de pain grillé.
    Il y a encore ce grand Pommard 1996, ample et dense, aux tanins puissants et fins à la fois, gras, un vin très parfumé (notes de fruitsfrais, de sous-bois, d’épices...), alliant finesse et charpente. Remarquable 1991, coloré, bouqueté (notes de cerise noire et de réglisse), qui allie délicatesse et puissance en bouche.

    Domaine Guy BOCARD

    Domaine Guy BOCARD

    (MEURSAULT)

    4, rue de Mazeray
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 26 06
    Télécopie : 03 80 21 64 92
    Email : domaineguybocard@gmail.com

    Un domaine familial, où la culture et les vinifications sont traditionnelles et respectueuses des terroirs.
    Remarquable Meursault Charmes Premier Cru 2011, provenant d'un élevage traditionnel en fûts de chêne sur lies fines, mise en bouteilles sans filtrage, aux arômes de pomme et d’amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d’or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, idéal sur des délices de sole aux écrevisses ou un mignon de veau orloff gratiné. Le 2008 est octueux, sent la poire mûre et le chèvrefuille, tout en délicatesse. Le 2007, très distingué, d'une grande subtilité d'arômes (fruits frais, miel, rose...), tout en amplitude, se goûte parfaitement, très classique de ce grand millésime. Très beau Meursault Genevrières Premier Cru 2010, typé, riche en arômes (fruits mûrs, pain brioché...), qui associe richesse et persistance, gras, avec des nuances de grillé et de pêche, tout en finale. Le Meursault Vieilles Vignes 2011 est typé, avec des arômes discrètement minéraux, harmonieusement frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d'élégance.
    Bel Auxey-Duresses Premier Cru En Reugnes 2010, typé, le Monthélie Toisières rouge 2010, séveux, généreux, corsé, avec ces connotations de truffe et de fruits macérés, régulièrement réussi, et ce Bourgogne Aligoté Vieilles Vignes, dont la plus ancienne vigne est de 1952, élevé en barriques de chêne.
    Le Meursault Les Narvaux 2011, sol argilo-calcaire, exposition sud est un très beau vin, d’une robe aux reflets or pâle, aux arômes de fleur d’acacia, légèrement miellé, fin et parfumé, très persistant, tout en charme.

    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils

    (MEURSAULT)
    Philippe Delagrange
    10, rue du 11 Novembre
    21190 Meursault
    Téléphone :03 80 21 22 72
    Télécopie : 03 80 21 68 70
    Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr
    Site : www.grands-vins-de-bourgogne.com

    Une exploitation familiale (vignoble de 23 ha). Bernard Delagrange, viticulteurVolnay de père en fils depuis plusieurs générations, installe son exploitation et son habitation à Meursault en 1972. Il a su recréer un ensemble de bâtiments harmonieux, la demeure principale, les communs et les chais enserrant une cour très joliment fleurie, aidé par son fils Philippe et son petit-fils Alban assurant la continuité.
    Coup de cœur pour ce Meursault Premier Cru Charmes 2013, séduisant, aux notes de pêche et de pain grillé, très bien élevé, suave et ample, avec une note de miel en finale.
    Beau Volnay Premier Cru Caillerets 2013, de couleur soutenue, riche au nez, avec des notes de cerise, de truffe et d’humus, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu en bouche, à déboucher aussi bien sur un veau en cocotte aux épices que sur une pastilla de pigeon. Le 2012, de belle intensité, aux arômes de fruits noirs cuits et de cuir, aux tanins veloutés. Savoureux Pommard Premier CruPoutures 2013, coloré, alliant charpente et velouté en bouche, très parfumé, un vin qui poursuit son évolution et développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, riche en couleur comme en matière. Le Beaune rouge 2013, épicé, est riche et complexe, tout en bouche, agréablement corsé, l’Auxey Duresses rouge 2013, aux senteurs typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, et le Savigny Lès Beaune 2013, chaleureux, charpenté, aux connotations de griotte mûre.
    Faites une étape dans le restaurant Le Pommard (place de l’Europe à Pommard, tél. 03 80 22 08 08), une bonne occasion d’apprécier les spécialités bourguignonnes.

    Gérard DOREAU

    Gérard DOREAU

    (MONTHÉLIE)
    Earl du Domaine Gérard Doreau
    Rue du Dessous
    21190 Monthélie
    Téléphone :03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
    Télécopie : 03 80 21 62 19
    Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
    Site : http://domaine-doreau.fr

    Vignerons de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, vignoble de 4,50 ha. La méthode de culture est traditionnelle et naturelle, sans amendement des sols, ni désherbage. Seul un labourage régulier est pratiqué. Les vendanges sont effectuées manuellement. La vinification est également traditionnelle. Les raisins sont égrappés à 100% et cuvent une dizaine de jours. L’élevage dure 12 à 15 mois en fûts de chêne. Les vins sont mis en bouteilles après unification, collage et légère filtration.
    Remarquable Monthélie Premier Cru Champs Fulliot rouge 2013, puissant, ample et distingué, aux connotations de fraise, de prune et de sous-bois, riche en senteurs comme en charpente, un vin typé et distingué. Le 2012 est riche en couleur comme en arômes, avec des notes de cassis très mûr et d’épices, au nez intense et persistant d’humus, un vin d’excellente évolution. Beau 2010, charnu, alliant souplesse et charpente, aux tanins fermes, où se mêlent la truffe et la griotte, généreux et solide. Le Pommard Les Vignots 2013, au nezdominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, allie distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Le 2012 est très classique et très représentatif de ce millésime, élégant, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes, de bouche savoureuse. Le 2011, aux notes subtiles de framboise, de pruneau et de poivre, est dense et harmonieux, de couleur profonde, associant charpente et distinction, aux tanins ronds. Le 2010, ample et distingué, de bouche riche, avec des nuances de mûre et d’humus, est un vin concentré, gras, au nez complexe où l’on retrouve les fruits confits. Le Pommard Les Bertins 2011, de robe rubis intense, a des arômes de fruits surmûris et d’épices, un vin charnu, d’une très belle charpente. 
    Le Saint-Romain Sous Roche blanc 2013, tout en nuances aromatiques, d’une belle finale, très bien vinifié, au nez subtil avec des notes de noisette et de lis, est à prévoir avec des rognons sauce madère ou des cailles grillées au ragout de légumes. Excellent MonthélieVielles Vignes 2013, de bouche puissante, bien classique de son appellation, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits.

    Domaine DENIS Père et Fils

    Domaine DENIS Père et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Christophe Denis
    4, Chemin des Vignes-Blanches
    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 50 91
    Télécopie : 03 80 26 10 32
    Email : denis.pere-et-fils@wanadoo.fr
    Site : www.domaine-denis.com

    Un vignoble de 12,50 ha. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L’éraflage est systématique et la macération dure environ 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts durant 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne où ils seront élevés 12 mois.
    Voilà un beau Corton-Charlemagne 2013, tout en subtilité, racé, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches, de musc, de pain grillé et de citron, d’une belle harmonie. Le Pernand-Vergelesses rouge 2012 est harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Îles des Vergelesses 2012, de robe pourpre, est souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé.
    Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2012, élégant, suave, où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, avec des nuances de pêche fraîche, un vin que l’on peut associer, par exemple, à une nage de poissons aux fèves fraîches ou une blanquette d'agneau à l'oseille.
    Le Pernand-Vergelesses blanc 2013, avec ces nuances de citronnelle et de fleurs blanches, de bouche subtile et puissante (fougère, pomme), corsé, est suave et sec à la fois, tout en délicatesse. Goûtez le Bourgogne Aligoté 2014, franc, vif, très bouqueté, vraiment réussi comme le Savigny Lès Beaune rouge 2012, chaleureux et charpenté, aux arômes de griotte, de fraise des bois mûre et d’épices, de bouche soyeuse, avec beaucoup de saveur.

    Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils

    (PERNAND-VERGELESSES)
    Bernard Dubreuil et Christine Gruère-Dubreuil

    21420 Pernand-Vergelesses
    Téléphone :03 80 21 55 43
    Télécopie : 03 80 21 51 69
    Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
    Site : www.dubreuil-fontaine.com

    Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie.
    Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet rouge 2013, de robe pourpre, qui asso- cie charpente et distinction, au nezcaractéristique où se devinent la violette, la prune et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu mais tout en finesse. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet Monopole blanc 2011, marqué par son terroir, qui lui confère ce goût minéral, d'une très grande finesse, bien racé, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d'arômes.
    Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2013 est ferme et coloré, de bouche intense, aux tanins puissants et soyeux à la fois, très typique de ce cru, aromatique, qui développe au nez des senteurs de mûre et de griotte noire.
    Remarquable Pommard Épenots Premier Cru 2012, au nez dominé par le cuir et la prune, d’une jolie concentration en bouche, aux tanins savoureux, légèrement épicé comme il se doit, un vin coloré et charnu, de très bonne évolution comme le Savigny-Les-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2012, d’une richesse réelle et persistante, charnu, puissant et bien persistant, aux saveurs intenses à dominante de fruits cuits. L’Aloxe Corton Les Vercots Premier Cru 2013, de robe pourpre, au nez subtil (griotte, humus), tout en rondeur, est bien typé.

    Domaine PRIEUR-BRUNETPOMMARD Domaine PRIEUR-BRUNET

    Domaine PRIEUR-BRUNET

    (POMMARD)
    Dominique et Guillaume Uny-Prieur
    Rue de Narosse - BP 9
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 56
    Télécopie : 03 80 20 64 31
    Email : uny-prieur@prieur-santenay.com
    Site : www.prieur-santenay.com

    Charmante et passionnée, Dominique Uny-Prieur, dirige, avec son fils Guillaume (8e génération), ce vaste domaine de 20 ha sur la Côte De Beaune.
    Superbe Meursault Charmes 2014, où dominent le chèvrefeuille, la poire, le musc et les petits fruits secs, tout en persistance, d’une belle longueur, où s’entremêlent les épices et la vanille, qui associe structure et onctuosité en bouche, suave. “La récolte 2014 s’est effectuée par un beau temps chaud, raconte Guillaume Uny-Prieur.  Nous n’avons pas attendu, les maturités étaient là, donc, nous avons décidé de récolter et de rentrer ainsi des raisins bien sains. Toute la vendange est amenée en camions donc aucun risque d’oxydation et, comme maintenant, nous sommes équipés d’un groupe de froid, en blancs comme en rouges, les grosses chaleurs n’ont pas eu d’incidence. C’était la première année que nous utilisions notre nouveau matériel de tri et nous n’entrions, en cuves, que des billes de raisins vraiment magnifiques. Avec ce matériel de froid, nous maîtrisons parfaitement les fermentations en suivant bien les températures. Nous avons extrait de cette belle matière première ce que l’on souhaitait : couleur, fruit et matière. Nous avons produit des vins souples, d’une acidité normale, au léger boisé, assez concentrés, d’une belle couleur, des vinsvraiment “sur le fruit”. Ce millésime 2014, qualitativement, je le positionne entre le 2012 et le 2010, ce qui laisse augurer de très jolis vins.
    Depuis quelques années nous avons beaucoup investi dans un outil de travail très performant, l’équipement du chai est maintenant achevé. Nous portons nos efforts sur le vignoble qui a un peu souffert ces dernières années après les épisodes de grêle, nous taillons avec une attention particulière car nous observons des bois en souffrance, notre objectif est donc de “bichonner” nos vignes.” Le 2013, avec des notes d’agrumes bien typiques, développe une bouche dominée par les fruits cuits et l’amande, finement miellée comme il le faut. Le 2012 mêle richesse aromatique et densité en bouche, avec des connotations délicates de noisette et d’abricot mûr, où l’on retrouve au palais des notes de fleurs blanches et de vanille, avec des nuances de pêche. Beau Meursault Chevalières 2013, tout en suavité, d’une belle harmonie, ample, aux senteurs subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…).
    Le Bâtard-Montrachet 2013, où l’on retrouve toute la force de son terroir, suave, est tout en harmonie et en fruité, avec cette finale finement acidulée, complexe, qui allie fraîcheur et charpente. Remarquable Pommard Platières 2013, très représentatif des meilleures bouteilles de l’appellation, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, un vin coloré et charnu, aux taninspuissants et souples à la fois.  
    Il y a aussi le Beaune Clos du Roi 2014, riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, ample au palais comme ce Volnay Premier Cru Santenots 2014, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où l’élégance s’exprime à plein. Le 2013, avec des notes intenses de fruits surmûris et d’épices, est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux. Le 2012 a des tanins mûrs, un vin aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices, de couleur grenat. Très joli SantenayMaladière, dense, parfumé (cassis, sous-bois), avec cette bouche tout en souplesse, aux tanins mûrs, rond et riche à la fois, de belle évolution comme cet autre Santenay Clos Faubard, de belle robe pourpre, avec ces arômes de groseille, de violette et de musc, un vin riche, ample, soyeux, parfait sur un civet de marcassin ou des grives à la liégoise, par exemple.

    Domaine VIRELY-ROUGEOTPOMMARD Domaine VIRELY-ROUGEOT

    Domaine VIRELY-ROUGEOT

    (POMMARD)
    Patrick et Virginie Virely
    9, place de L'Europe
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 24 96 70
    Télécopie : 03 80 22 38 07
    Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr
    Site : www.domaine-virely-rougeot.fr

    Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s'installe à Pommard en reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C'est en 1926, qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s’occupe de l’accueil et du conseil des clients au caveau, assurent la continuité et perpétuent la tradition familiale.
    Pour Patrick Virely, “la nature a parlé, comblant les raisins de leurs meilleurs atouts, le millésime 2015, splendide, a déjà tout d'un grand, du fruité, de forts degrés dus à la canicule de l'été, de la rondeur, un bel équilibre des tanins, une grande harmonie. Ce millésime se rapprocherait du 2003 par son manque d'acidité. Le tri a été inutile et le vin évolue très facilement. Si la qualité est bien présente, la quantité ne suit pas.
    Millésimes en vente en 2016 : 2013, puis à partir d'Août, 2014. Le Pommard Premier Cru 2013 a été sélectionné par “BourgogneAujourd'hui”. Une contre étiquette est prévue sur le millésime 2014 pour fêter la cuvée du cinquantenaire.”
    Un vrai coup de cœur pour leur Pommard Premier Cru Clos des Arvelets 2013, très typé, élégant, persistant, associant rondeur et structure, d’une finale parfumée, corsé, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus). Le Pommard Premier Cru Les Chamlins-Bas 2013, aux notes de cassis et de sous-bois, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, est bien charnu comme il se doit, de très bonne garde.
    Beau Meursault Premier Cru Charmes 2014, très charmeur, ample, équilibré, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment plaisant, qui se marie avec, pour exemples, des quenelles de volaille aux épinards ou une daurade au vin blanc. Le Meursault 2014, de robe or clair, dont le nez évoque l’amande fraîche et les fruits blancs, est un excellent vin, bouqueté, de bouche vive.
    Goûtez le Bourgogne Pinot Noir 2013, au bouquet intense de cassis et d’humus, coloré, très parfumé, gourmand, bien classique comme le Bourgogne Chardonnay 2014, de robe délicate, un vin souple, frais, parfumé, sec et rond à la fois.

    Domaine Jacques CARILLON

    Domaine Jacques CARILLON

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Jacques Carillon
    1, impasse Drouhin
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 01 30
    Télécopie : 03 80 21 01 31
    Email : carillon.jacques@free.fr
    Site : www.jacques-carillon.com

    “La vinification que je pratique reste dans la continuité de celle que j’ai toujours faite auprès de mon père, nous explique Jacques Carillon. La recherche de minéralité, de finesse, de subtilité et la forte expression du terroir demeure ma marque de fabrique. Toute l’attention que je porte à la vigne, notre matière première, est incontournable pour mériter notre renommée en France et dans le monde. La finalité étant de vous proposer un grand vin blanc de Bourgogne, millésime après millésime.”
    Il y parvient avec ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2013, où s’entremêlent les fruits frais et la vanille, de bouche puissante où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et le pain brioché, alliant structure et distinction, tout en harmonie, de bouche persistante, parfait sur une daurade royale au four ou des tagliatelles aux truffes et foie gras. 
    Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs-Canet 2013, très marqué par son terroir également, au nez fleuri (aubépine, fleur d’acacia) et une pointe de minéralité, est un vin complexe, finement bouqueté, harmonieux au palais.

    Domaine Jean CHARTRONPULIGNY-MONTRACHET Domaine Jean CHARTRON

    Domaine Jean CHARTRON

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Jean-Michel Chartron
    13, Grande-Rue
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 99 19
    Télécopie : 03 80 21 99 23
    Email : info@jeanchartron.com
    Site : www.jeanchartron.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des Vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les Vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine de bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts.
    Deux nouveautés au Domaine Jean Chartron : le retour de la sœur de Jean-Michel, Anne-Laure, qui interviendra plus sur le vignoble pour peaufiner et chouchouter les raisins et ainsi apporter la meilleure matière première possible à son frère vinificateur. La philosophie de la fratrie déjà très orientée agriculture Bio pourrait pour certains travaux prendre des orientations de biodynamie, toujours non certifiée.
    “Depuis 2014, nous dit Anne-Laure Chartron , nous avons deux nouvelles appellations avec des Santenay blancs Village Champs Perrier et Pernand-Vergelesses-Village. Quant au millésime 2015, il s’annonce comme très bon mais, de par un violent orage de grêle le 28 Juin, les volumes ne sont encore pas là… Mi-septembre, les vendanges débutent sous le soleil et dans la bonne humeur. Les raisinsmûrs, sains et aromatiques rejoignent les caves. Les cuvaisons se déroulent sans encombre et la fermentation alcoolique démarre spontanément. Le début de l’automne, très doux, permet aux fermentations malolactiques de s’enclencher rapidement.
    Le millésime 2014 sera une année excellente pour les Vins blancs en Bourgogne. Les raisins, d’une maturité optimale grâce au soleil de septembre, sont d’ores et déjà vinifiés. Ils dévoilent des équilibres parfaits. Leur caractère ciselé et précis présagent d’un beau potentiel de garde.”
    Formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers (Monopole) 2013, à la fois puissant et très fin, dense et très fruité, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une grande longueur au palais, encore jeune, bien sûr.  Le Bâtard-Montrachet Grand Cru2013 n’a rien à lui envier, aux arômes de fruits blancs mûrs, de bouche concentrée et d’une belle ampleur mais tout en fraîcheur, épicé en finale.
    Splendide Corton Charlemagne Grand Cru 2013, où la fraîcheur du Chardonnay se manifeste par des saveurs gourmandes de miel et d’abricot sec, de robe or clair, un vin élégant et subtil.
    Très grand Puligny-Montrachet Premier Cru Folatières 2013, parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes d’aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc comme cet autre Puligny-Montrachet Premier Cru Clos du Cailleret 2013, un vin puissant, avec des arômes de grillé et d’abricot, de bouche riche mais fraîche, très bien équilibré en acidité. 
    Excellent Savigny-Lès-Beaune blanc Les Pimentiers 2013, d’une belle harmonie au nez comme au palais, aux arômes subtils de fleurs et de musc, alliant saveur et distinction.

    Domaine Albert JOLYPULIGNY-MONTRACHET Domaine Albert JOLY

    Domaine Albert JOLY

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Famille Joly
    2, rue du Creux de Chagny
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 90 52
    Email : domainealbertjoly21@orange.fr

    Petit domaine familial d'environ 4 ha, dont l'exploitation a été reprise en 2007 par les enfants. Tous les vins sont produits sur le territoire de Puligny-Montrachet. Les vignes sont cultivées en mode raisonné. Toutes les appellations sont vinifiées en fûts de chêne issus des forêts de l'Allier et les fermentations sont naturelles. Un sulfitage minimum est pratiqué. Les vins ne sont pas filtrés avant leur mise en bouteilles.
    “Cette année, nous dit Sylvie Joly, nous avons nos blancs 2012, sur le fruit, bien équilibrés, avec une belle acidité. Ce sont des vins très aromatiques, sur la fleurblanche, de garde mais avec lesquels on peut se faire plaisir dès aujourd’hui. Millésime 2011, le Puligny-Montrachet les Tremblots est très minéral, très fin grâce au terroir de silex, Les Charmes est plus gras, corpulent, bien structuré.
    Notre belle propriété tend à se développer car, après l’Asie et le Royaume Uni, nous arrivons sur le marché Américain.”
    Voilà un très savoureux Puligny-Montrachet les Charmes 2012, frais et onctueux à la fois, aux connotations florales, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse, vraiment réussi comme le 2011, élégant, riche en arômes comme en charpente, un vin gras, d’une grande complexité aromatique, avec des notes de poire, de narcisse et de musc, légèrement miellé, de bouche très ample qui évoque la fougère. 
    Le Puligny-Montrachet les Tremblots 2012, issu de vieilles vignes, est un vin gras et complexe, fleurant bon le genêt, le coing, la pêcheet les noisettes, un grand vin harmonieux, riche et fin à la foi, qui s’accordre très bien, notamment, avec une blanquette de ris de veau ou une terrine de poissons sauce mousseline. 

    Domaine Marc JOMAINPULIGNY-MONTRACHET Domaine Marc JOMAIN

    Domaine Marc JOMAIN

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Famille Jomain
    11, rue du Monument
    21190 Puligny-Montrachet
    Téléphone :03 80 21 93 46
    Télécopie : 03 80 21 94 45
    Email : info@domaine-jomain.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
    Site : www.domaine-jomain.com

    Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent).
    Pour Philippe Jomain, “en 2015, les vins ont bénéficié de vendanges précoces, ce qui a donné des rouges colorés avec des degrés élevés, des vins superbes. Les blancs sont riches, aromatiques, souples, vraiment gourmands. Dans les 2 couleurs, des vins d'excellente qualité avec une belle maturité.
    Au Concours Général Agricole 2015 à Paris, nous avons reçu : une médaille d'Argent pour le Bourgogne blanc 2013, une médaille d'Orpour le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes, et une autre médaille d'Or pour le Puligny-Montrachet 2013 !”
    On le comprend aisément en débouchant ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2013, onctueux, de bouche florale et persistante, un vin avec des saveurs de pain grillé, de musc et d’abricot, idéal avec des ris de veau rôti en croute sauce Périgueux ou un ragoût de homard aux petits légumes. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2013, tout en finesse, mêle structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul. Le 2012 développe une belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d'abricot, de bouche structurée, ample, onctueuse. 
     Il y a encore ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2013, persistant et racé, au nez de pain grillé, riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix.

    Domaine SEGUIN-MANUEL

    Domaine SEGUIN-MANUEL

    (PULIGNY-MONTRACHET)
    Thibaut Marion
    2, rue de L'Arquebuse
    21200 Beaune
    Téléphone :03 80 21 50 42
    Télécopie : 03 80 21 59 38
    Email : contact@seguin-manuel.com
    Site : www.seguin-manuel.com

    Après avoir repris des terres dans les beaux villages de la Côte de Beaune, nous raconte Thibault Marion, le domaine Seguin-Manuel prend pied en Côte de Nuits en 2013, sur le village de Vosne-Romanée et porte sa surface à 8,50 ha. Au même titre que les autres terres du domaine, cette nouvelle parcelle produit un vinbiologique.”
    Remarquable Vosne-Romanée Aux Com- munes 2013, qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nezbien caractéristique de fruits surmûris et d’humus, bien charnu, parfait avec une daube de bœuf ou un canard aux navets. Le Chassagne-Montrachet Vieilles Vignes 2013 sent la noisette et le genêt, un vin vif et rond à la fois, tout en fraîcheur en bouche. Le Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2012, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre, de griotte et de réglisse, est ample, très persistant aux papilles. Excellent Pommard rouge Petits Epenots 2013, aux tanins très harmonieux mais bien fermeségalement, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Goûtez le Puligny-Montrachet les Ruchaux, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, très légèrement miellé, tout en persistance, de bouche pleine, d’une belle longueur.

    Clos BELLEFOND

    Clos BELLEFOND

    (SANTENAY)
    Laurence et Bernard Chapelle
    Domaine Louis Nié - 2, route de Chassagne
    21590 Santenay
    Téléphone :03 80 20 60 29
    Télécopie : 03 80 20 65 92
    Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
    Site : www.closbellefond.com

    Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole.
    Superbe Santenay Clos Bellefond 2012, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux taninssavoureux et riches à la fois, de garde comme ce 2010, d'un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre. Le Santenay Clos Genet 2012 possède sa propre spécificité, de couleur grenat soutenu, avec ces notes très persistantes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, de très bonne garde.
    Ce Pommard Premier Cru La Platière 2012, issu de sols caillouteux, est vraiment remarquable, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de sous-bois, un vin ample, très persistant en bouche, complet. Le 2011 allie délicatesse et puissance au palais. Le 2010 poursuit son évolution, de couleur pourpre, au nez confit, aux taninsharmonieux, est un grand vin typé, avec des nuances de cassis et de cuir, d’une grande richesse comme ce 2009, très parfumé (fruitsrouges frais, humus), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques.
    Le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2012, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien savoureux, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche, de garde comme le Volnay-Santenots Premier Cru 2012, aux tanins très élégants mais bien fermes, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicés. 
    Vous aimerez aussi le Santenay Premier Cru La Comme 2010, au nez de myrtille, de violette et d’épices douces, gras, où la puissance s’allie à la finesse, un vin de couleur profonde aux reflets violacés. Quelques millésimes, 2005 à 2001, sont disponibles.

    Domaine Jean-Jacques GIRARD

    Domaine Jean-Jacques GIRARD

    (SAVIGNY-LES-BEAUNE)
    Agnès, Jean-Jacques et Vincent Girard
    16, rue de Cîteaux
    21420 Savigny-Lès-Beaune
    Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
    Télécopie : 03 80 26 10 08
    Email : agnes@domaine-girard.com
    Site : www.domaine-girard.com

    En 1529, Jean Girard cultivait sa vigne à Savigny-lès-Beaune. Aujourd’hui, Jean-Jacques Girard et ses enfants perpétuent la tradition en exploitant, en famille, un domaine de 18 ha répartis sur les communes de Savigny-lès-Beaune, Pernand-Vergelesses, Aloxe-Corton, Volnay, Pommard et Beaune.
    Vous allez apprécier ce Savigny-lès-Beaune rouge Premier Cru Les Preuillets 2013, issu d'un vignoble situé à mi-coteau (exposition pleinEst, terre argilo-calcaire avec un sous-sol sablonneux, vignes de 45 ans), marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin de bouche pleine et riche, de très bonne évolution. Le 2012 est un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et ronds. Il y a également le Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Vergelesses rouge 2012 (vignes d'environ 80 ans situées à mi-coteau, exposition plein Est, terre argilo-calcaire avec un pourcentage plus fort en argile), toujours très typé, très parfumé (prune, fraise des bois, épices), d'une jolie structure, aux tanins soyeux. Le Savigny-lès-Beaune Premier Cru Les Lavières rouge 2012, à la fois puissant et velouté, est parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure. Joli Savigny-lès-Beaune blanc, franc, frais, floral.
    Beau Pernand-Vergelesses blanc Les Belles Filles 2013, ample, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très flatteur au nez.
  • CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES MEILLEURS VINS DE SAVOIE

    Le vignoble de Savoie
     
    - Chignin

    Au sud-est de Chambéry, dans un opulent décor de collines avec des tours millénaires, le vignoble de coteaux s’accroche aux éboulis argilo-calcaires de la face méridionale de sa montagne. Encadré par le cru Saint-Jeoire-Prieur, il rejoint par le sud celui de Montmélian au pied de la falaise de la roche du Guet où veille “la Savoyarde” parée de sa coiffe. On trouve le vignoble renommé de Monterminod dominé par la croix du Nivolet. Il en découle un vin d’Altesse floral et distingué. Chignin s’exprime par une robe brillante, jaune, transparente et une impression fine fleurant la noisette. L’excellent Chignin-Bergeron est récolté à Chignin, Francin, et Montmélian (Roussane). Cette contrée fournit aussi d’excellents rouges ou rosés friands (Gamay, Pinot et Mondeuse).

     
    - La vallée des Usses

    Sur les coteaux ensoleillés des moraines de l’ancien glacier du Rhône, au confluent des Usses et du Rhône, l’Altesse, rapporté de l’île de Chypre sous les croisades, donne sa plénitude dans les appellations Roussette de Frangy et Seyssel. Un vin qui se consomme avec les entrées, poissons de rivière et les gâteaux de Savoie. Associé au cépage Molette, il apporte la typicité du Seyssel mousseux. Grâce à la diversité des alluvions glaciaires, on trouve aussi dans cette vallée d’excellents vins de Savoie rouges (Gamay et Mondeuse).

     
    - La rive du Léman

    Sur la rive gauche du grandiose lac Léman, le Chasselas engendre les appellations : Vin de Savoie avec les crus Marin et Ripaille à Thonon-les-Bains, Marignan à Sciez, Crépy à Douvaine, Loisin, Ballaison. Sec, perlant, fin, léger, à l’odeur d’aubépine avec un fond de noisette et un goût de “pierre à fusil”.

     
    - La vallée de l’Arve

    Dans la vallée de l’Arve près de Bonneville, sur les flancs de la montagne du Môle, le Gringet personnalise le cru Vin de Savoie Ayze. Vin mousseux ou pétillant. Léger et diurétique, il doit être bu brut à l’ancienne.

     

     -La Dent du Chat et Jongieux

    Les portes de la Savoie, sur la rive gauche du Rhône, à l’ouest du lac du Bourget, s’ouvrent à Jongieux sur le vignoble installé sur les contreforts du mont du Chat et de la Charvaz. En blanc : Jacquère, Chardonnay et Altesse, qui donne les Roussette de Savoie avec les crus Marestel et Montoux. Racées, amples, aux senteurs de violette, de miel, d’amande, de noisette, elles s’allient avec les truites, lavarets et ombles chevaliers des lacs. En rouge : Gamay et Pinot noir produisent des vins rouges et rosés légers, parfaits sur un jambon de montagne et des viandes blanches. La Mondeuse noire fait des vins typés aux nuances de framboise et de cassis.

     
    - Abymes et Apremont

    Au sud de Chambéry, Abymes et Apremont, couvrant 5 communes : Apremont, Les Marches, Myans, Saint-Baldoph et Chapareillan. La diversité des terrains (mélange de blocs rocheux marno-calcaires émanant du Granier avec les sols en place) constitue le terroir de prédilection du cépage fondamental pour les blancs secs de Savoie, la Jacquère. Ces vins sont élaborés selon des méthodes traditionnelles et la conservation sur fines lies permet l’obtention du type “perlant”, idéal à l’apéritif. Précoces par excellence, les vins se caractérisent par une robe à peine teintée, une sensation olfactive rappelant le chèvrefeuille, un cachet s’apparentant au goût de “pierre à fusil”, une fraîcheur délicieuse et désaltérante. Il faut les boire frais et jeunes avec des fruits de mer, des poissons et la raclette.

     
    - Le berceau de la Mondeuse

    Sur la rive droite de l’Isère, établies sur des éboulis argilo-calcaires et pierreux, les vignes en AOC des communes d’Arbin, Cruet, Saint-Jean-de-la-Porte, Saint-Pierre-d’Albigny et Fréterive ornent la côte exposée au sud-est contre le bord escarpé du massif des Bauges. Y sont cultivés les cépages Altesse, Aligoté, Chardonnay, Jacquère en blanc ; Gamay, Mondeuse, Pinot noir en rouge, où l’orientation propice de tous ces terroirs les font mûrir à souhait. Aux côtés des Roussette de Savoie, du blanc de Jacquère et du Gamay, c’est la Mondeuse qui règne ici, d’un beau rouge pourpre, au nez de fraise, de framboise et de violette.

     
    - La Chautagne

    De la pointe nord du lac du Bourget entre le canal de Savières (qui sert de dégorgement au lac) et la rivière du Fier se jetant dans le Rhône. Motz, Serrières-en-Chautagne, Ruffieux et Chindrieux y sont classés en AOC avec le nom de cru “Chautagne” (excepté pour l’appellation Roussette de Savoie). Les sols à vignes formés par des éboulis calcaires au bas des pentes de la montagne du Gros Foug conviennent bien aux cépages rouges Mondeuse, Pinot noir et plus spécialement au Gamay. Le vin, appelé “Gamay de Chautagne”, jouit d’une grande réputation depuis le xviiie siècle (il était le vin préféré de la cour de Sardaigne). Sa robe est légèrement purpurine, la discrétion de son arôme floral, sa saveur fruitée constituent autant de qualités qui séduisent ; il faut le servir (entre 14 et 15 °C) entre 2 et 4 ans d’âge. L’encépagement en blanc est encore très varié ici, avec l’Altesse, l’Aligoté, la Malvoisie rose.

     

    Enfin, la rive sud-est du lac du Bourget, près d’Aix-les-Bains, abrite un petit vignoble à Brison-Saint-Innocent avec les cépages de la Chautagne.

     
     
    Les vins et leurs appellations
    - Roussette de Savoie

    Obtenue généralement avec les cépages Altesse (le plus fin), Chardonnay et Mondeuse blanche, la Roussette de Savoie bénéficie pourtant de quatre crus (Frangy, Marestel, Monterminod, Montheux) qui ne doivent être produits qu’à partir de l’Altesse. Parée d’une jolie teinte jaune clair qui se dore en vieillissant, la Roussette exhale un grand arôme de fleurs et de fruits, en devenir, délicate et subtile. Excellent rapport qualité-prix.

     
    - Crépy

    Quelque 100 ha de vignes sont plantées sur la rive droite française du lac Léman entre Thonon-les-Bains et Genève. Bénéficiant d’un sol fertile (moraine calcaire), d’un ensoleillement exceptionnel accentué par la réverbération des eaux du lac Léman et issus uniquement du cépage Chasselas vert (ou roux), les vins de Crépy sont frais, perlants, secs et sentent bon l’aubépine. Des vins diurétiques à déguster pour se ­désaltérer.

     
    - Seyssel

    Le meilleur des vins blancs, souple et racé, de belle teinte jaune paille, dont le parfum évoque la violette. C’est encore plus le Seyssel méthode traditionnelle (cépage Molette et 10 % au moins d’Altesse) qui séduit par sa fine tendresse et son arôme délicat. L’un des meilleurs vins de mousse de France, à boire pour lui-même.

     
    - Abymes et Apremont

    (Vins de Savoie). Ces deux crus bénéficient de l’appellation contrôlée Vin de Savoie et doivent être récoltés sur les parties délimitées des communes d’Apremont, Chapareillan, Les Marches, Myans et Saint-Baldoph. La diversité des terrains est due à un brassage des matériaux par l’éboulement des sols en place (celui du mont Granier en 1248 dont la trace forme aujourd’hui les monticules couverts de vignes que l’on nomme “les Abymes de Myans”) et convient parfaitement au cépage blanc local Jacquère. Celui-ci est vinifié en primeur, c’est-à-dire à basse température, et mis en bouteilles sur lies. Cela permet d’obtenir des vins frais et légers, de type “perlant”. Généralement fruités et peu colorés, au goût très caractéristique de “pierre à fusil”, il faut les consommer dans l’année sur les poissons et truites de torrent.

     
    - Ayse

    Vin blanc issu des cépages Gringet (cousin du Savagnin jaune ou Traminer) et Roussette d’Ayse (ou Mondeuse blanche). Pétillant ou mousseux, selon qu’il est vinifié par la méthode rurale ou traditionnelle, il est aromatique, franc et regorge de fraîcheur. À déboucher sur les fondues savoyardes.

     
    - Vins de Savoie

    (Chignin, Cruet, Fréterive, Montmélian et Saint-Jeoire-Prieuré). Ce sont des vins blancs dont les crus les plus typés (Chignin, par exemple) se caractérisent par une robe brillante et un fruité discret à la nuance de noisette. Il faut les boire frais dans l’année.

     
    - Les vins rouges

    On en distingue de deux types. Ceux provenant du cépage Gamay noir à jus blanc, cultivé généralement près du lac du Bourget sur des sols formés d’éboulis calcaires ou de dépôts glaciaires. Ils sont (pour les bons) les exemples de ce que peuvent être des vins de Gamay, fruités mais corsés, bien charpentés et nerveux. Chautagne en est le cru le plus expressif. Les autres vins rouges sont issus de la Mondeuse, plantée sur des terrains à vignes composés d’éboulis argilo-calcaires et pierreux, entre Chignin et Fréterive. Ce sont des rouges fermes et typés, aux arômes de fraise et de violette, dont le bouquet s’épanouit en vieillissant comme ceux des vins de Pinot, fins et fruités.

     

     

    Maison MOLLEX

    Maison MOLLEX

    (ROUSSETTE DE SAVOIE)
    Jean-Luc et Sébastien Mollex
    161, place de L'Église
    01420 Corbonod
    Téléphone :04 50 56 12 20
    Télécopie : 04 50 56 17 29
    Email : maisonmollexsa@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/maisonmollex
    Site : www.maison-mollex.com

    Au sommet. La famille Mollex se consacre à la culture de la vigne et au négoce de ses vinsdepuis 1359. C’est le plus grand vignoble de l’appellation Seyssel, soit 30 ha de vignes, cultivées uniquement avec le cépage Altesse, aussi appelé Roussette de Seyssel.
    Superbe Seyssel Roussette Vieilles vignes 2012, vinifié à basse température à partir de raisins sélectionnés provenant des plus vieilles parcelles (plus de 50 ans), élevage sur lies fines, typé, charmeur et bouqueté, ample et persistant, avec des nuances de fruits jaunes mûrs bien spécifiques, de bouche nerveuse et dense à la fois.
    Remarquable Seyssel Clos de la Péclette 2012, de robe jaune paille, avec des notes de pomme et de noix fraîche, mêlant richessearomatique et persistance, très charmeur. Leur Seyssel cuvée La Tacconnière 2013, fermentation alcoolique très lente, pas defermentation malolactique, de robe or pâle aux reflets argentés, est un vin frais et suave à la fois. “La Tacconnière est la Roussettetypique de Seyssel, précise-t-on ici, un blanc sur le fruit, tout en fraîcheur et avec une pointe de douceur. Une intensité aromatiquepropre au cépage, sur des notes de pêche et de poire associées à une belle minéralité”. La Mondeuse 2012, sols argilo-calcaires et molasses d’alluvions glaciaires, est de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus. 
    Excellent Seyssel Méthode Traditionnelle brut, deuxième fermentation de prise de mousse en bouteilles, celle-ci est réalisée sur lattes, pendant une durée variant 18 à 24 mois alors que la législation n’impose que 9 mois, ce qui va privilégier la finesse, de mousse légère, de bouche charmeuse, riche en arômes (amande, pêche, fleurs...), tout en persistance. Goûtez la Méthode Traditionnelle Extra-Sec, très vive, très fine, aux nuances d’agrumes frais.

     


    Domaine Franck PEILLOT

    Domaine Franck PEILLOT

    (BUGEY)


    01470 Montagnieu
    Téléphone :04 74 36 71 56
    Télécopie : 04 74 36 14 12
    Email : franckpeillot@aol.com

    Un domaine de 9 ha et un vigneron passionné qui privilégie les vieux cépages locaux de Savoieque sont l’Altesse et la Mondeuse, et s’attache à laisser s’exprimer cette osmose qui me séduit tout autant que lui entre le sol et le cépage, loin des “vins de mode” insignifiants.
    Le cru Montagnieu est situé sur l’un des derniers contreforts du massif du Jura. En effet, ce dernier “monticule jurassique” meurt au pied du Rhône et le vignoble de Montagnieu s’étend réellement sur ce “balcon sur la haute vallée du Rhône”. Deux types de sous-sol : marneux, ou l’argile rend le terrain lourd et compact, et l’autre très calcaire composé de roches délitées ou le taux de cailloux plats est très important (souvent supérieur à 30 %).
    Superbe Roussette Bugey Montagnieu Altesse 2014, toujours très typée, séduisant par son nez de fruits avec des connotations discrètes de pomme et de tilleul, de bouche nerveuse, un vin chaleureux et fin. Le Bugey Montagnieu Mondeuse 2014, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte), charnu, aux tanins mûrs, un vin très savoureux, ample et persistant. Le Bugey Chardonnay 2014, issu de vignes de 25 ans à faible rendement (50 hl/ha), est toujours vif et frais, de bouche harmonieuse,généreux, d’une grande richesse aromatique en finale. Excellent Bugey Montagnieu Méthode Traditionnelle, Altesse, Chardonnay etMondeuse noire, au bouquet discrètement citronné.

     


    Vins LAMBERT

    Vins LAMBERT

    (SEYSSEL)
    Gérard Lambert
    30, rue de Montauban
    74910 Seyssel
    Téléphone :04 50 56 21 59
    Télécopie : 04 50 59 22 16
    Email : contact@lambert-de-seyssel.com
    Site : www.lambert-de-seyssel.com

    Dès 1856, la Méthode Champenoise de la région fut très appréciée par de nombreux rois et reines. C’est en 1901 que les familles Varichon et Clerc le baptisèrent du nom de Royal Carte Bleu puis Royal Seyssel. En 2007, suite à la fermeture du site de production, le Royal Seysselsemble voué à disparaître.
    Gérard Lambert, dont la famille est originaire du pays depuis cinq générations, va relever le défi et met sur pied un projet d’envergure pour que survive cette Appellation et ce vin qui font partie du Patrimoine Culturel. Le Royal Seyssel renaît de ses cendres et le maître de chai apporte aujourd’hui toute sa passion dans lavinification et l’élevage (36 à 48 mois de vieillissement pour la prise de mousse). Fin 2011, la Cave Lambert a été heureuse de commémorer le 110e anniversaire de ce vin prestigieux.
    Voilà un excellent Méthode Traditionnelle Royal Seyssel cuvée des Artistes blanc 2011, développant des connotations d’abricot et de noix fraîche, de mousse fine, une cuvée qui allie vivacité et distinction, très agréable comme la Méthode Traditionnelle blanc cuvéePrivée 2010, avec ces notes bien caractéristiques de fleurs blanches et de fruits secs. Le Méthode Traditionnelle blanc Royal brutVintage 2010 est une cuvée harmonieuse, d’une bonne rondeur, avec un bouquet aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle.

     


    Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU

    Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU

    (ROUSSETTE DE MONTHOU)

    Monthou
    73170 Saint-Jean-de-Chevelu
    Téléphone :04 79 36 83 93 et 06 86 95 34 26
    Télécopie : 04 79 36 80 08
    Email : vinsmillionrousseau@orange.fr
    Site : www.vinsmillionrousseau.fr

    Un vignoble (8 ha), dans la famille depuis quatre générations. Vignoble de coteaux, sur sols demarne désagrégée, caillouteux et de dépôts glacières. Xavier et Michel, 4e et 3e génération, sont des artisans-vignerons passionnés.
    Belle Roussette-de-Monthoux Réserve Confidentielle 2011, un pur Altesse, issu de vieillesvignes, de fermentation lente, un vin typé, à dominante de fruits secs (abricot) et de tilleul, élégant, d’une belle persistance en finale, parfait sur des quenelles de brochet ou un soufflé aufromage. “L’Altesse est un cépage typiquement savoyard, précise-t-on, qui a probablement été ramené de Chypre en 1366 par Amédée VI, après ses exploits à Constantinople... ou est arrivé dans les bagages de la duchesse Anne de Chypre un siècle plus tard ! Particulièrement bien adapté aux sols d'éboulis, de graviers, en côtes bien exposées.”
    Belle Roussette de Monthoux 2014, franc, frais, typé et séduisant, aux notes de citronnelle et de lis, de bouche ronde, tout en finale. Le Jongieux Jacquere 2014, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur très agréable, où s’entremêlent des notes de coing et de lis, de bouche fine. Excellent Jongieux Gamay 2014, de bouche ronde et persistante, tout en arômes (cerise, violette). Le Savoie MondeuseSélection de Vieilles vignes 2014, aux notes complexes de griotte et d’humus, aux tanins mûrs, de bouche charnue comme il le faut, mais tout en rondeur, comme le Méthode Traditionnelle rosée, marquée par le Gamay, de belle teinte, fruité, aux notes de framboise et de rose, ample en bouche, est de mousse friande.


    Denis FORTIN

    Denis FORTIN

    (APREMONT)
    Bernadette et Denis Fortin
    152, chemin de la Mairie - Domaine de Rouzan
    73190 Saint-Baldoph
    Téléphone :04 79 28 25 58
    Télécopie : 04 79 28 21 63
    Email : denis.fortin@wanadoo.fr

    Installés depuis 1991 sur la commune de Saint-Baldoph, jouxtant la commune d'Apremont, ils cultivent la vigne et produisent leurs vins avec passion sur ce domaine de 7 ha, situé sur les bas coteaux du Granier et bénéficiant d'un ensoleillement généreux. Les parcelles sont enherbées afin de limiter le désherbage chimique et de contribuer à la maîtrise des rendements.
    “Nous avons choisi de conserver une dimension artisanale à notre exploitation afin de maîtriser toutes les étapes de la production, précisent-ils. Ainsi, nous travaillons nos vignes et élaborons nos vins dans le respect de l'environnement et de la santé du consommateur pour offrir des produits authentiques et typiques de notre région.”
    Remarquable Apremont Prestige 2014, cépage Jacquère, élevé sur fines lies, de belle robe jaune d’or soutenu, fin et persistant, où l’on retrouve en bouche des notes de fleurs blanches, ample, avec des nuances de chèvrefeuille en finale, vraiment séduisant. Typée, laRoussette de Savoie 2013, au nez de petits fruits et de fumé, ferme et suave, est très équilibrée, richement bouquetée, un vin fin, très persistant.
    Profitez de votre visite pour vous initier à leur “ferme pédagogique”, qui permet de comprendre le métier de vigneron (plusieurs visites dans l'année qui permettront de découvrir le travail de la vigne aux différentes saisons avec : un temps de travail dans la vigne et/ou dans la cave (observation de la végétation, travail différent selon la période); une activité liée à la géographie, l'histoire, les mathématiques, les pratiques artistiques...).

     

  • EN PROVENCE, IL N'Y A PAS QUE LES ROSES...

    534.jpgSi certains rosés sont formidables, dans une multitude de tons, du plus pâle au plus nuancé, mêlant des senteurs de rose, de lis, de pêche, d’autres sont beaucoup moins attirants, jouant dans le genre “bonbon“, avec des arômes étranges qui rappellent surtout le chewing-gum... Les blancs sont également très savoureux, et les rouges les plus intéressants sont ceux qui proviennent des cépages historiques de la région.

    Misez donc sur ces propriétaires qui laissent s’exprimer au mieux les grands cépages Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Rolle ou Ugni blanc, dans ces terroirs complexes, argilo-calcaires, caillouteux, graveleux ou sableux, élevant des vins typés dans toutes les appellations provençales.

    Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins

    Domaine de L'ANGLADE
    La BASTIDE BLANCHE
    Château des BAUMELLES
    Château de BEAUPRÉ
    Château de BERNE
    Domaines BUNAN
    Domaine CAMAÏSSETTE
    CARTERON SAINT-TROPEZ
    Domaine La CHRÉTIENNE
    Domaine des DIABLES
    Domaine du DRAGON
    Domaine DUPUY DE LÔME
    Château La FONT du BROC
    Château de FONTCREUSE
    Domaine de FONTLADE
    La GRAND'VIGNE
    Domaine de JACOURETTE
    Domaine du JAS D'ESCLANS
    Château de JASSON
    Château LA JEANNETTE
    Domaine LAFRAN-VEYROLLES
    Domaine du LOOU
    Château MAÏME
    Château MONTAUD
    Domaine de L'OLIVETTE
    Domaine PEYRASSOL
    Château de POURCIEUX
    Château PRADEAUX
    Château RASQUE
    Château RIOTOR
    Château du ROUËT
    Domaine SAINTE-LUCIE
    FAMILLE ELIE SUMEIRE VIGNERONS EN PROVENCE
    Domaine TERRE de MISTRAL
    Domaine de TOASC
    Domaine des TOURNELS
    Château TRIANS
    Domaine des VALLONS de FONTFRESQUE
    Château VANNIÈRES
    Château de VAUCOULEURS

     

  • L'ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES VINS : E, COMME EZERJO, ESPUMOSO, ENDOCARPE...

    EARLY BURGUNDY
    Cépage noir de Californie utilisé surtout pour les coupages. Rien à voir avec la Bourgogne, auquel le nom se réfère pourtant.

    EAST GIPPSLAND
    On trouve quelques vins de Chardonnay intéressants, dans cette petire sous-région de Victoria, en Australie.

    EAU-DE-VIE
    Alcool de vin ou de fruit issu d’une distillation. Voir Armagnac, Cognac, Calvados…

    ÉCHÉZEAUX
    (ET GRANDS-ÉCHÉZEAUX)
    Si la plupart des vins de la commune de Flagey-Échézeaux, qui jouxte celles de Vougeot et de Vosne-Romanée, ont droit à l’appellation Vosne-Romanée, on y trouve uniquement deux Grands Crus : l’Échézeaux et le Grand-Échézeaux (30 et 9 hectares). Les vins de Grands-Échezeaux, plus prestigieux, sont marqués par un terroir contigu à la meilleure partie du Clos-de-Vougeot, d’où ressort une sève et une charpente particulières, une grande richesse au nez comme en bouche. Ceux d’Échézeaux sont plus souples, solides certes mais plus faciles à attendre. De grands vins très classiques, charnus, à la fois riches et moelleux, concentrés, séveux, onctueux et persistants en bouche, avec des connotations subtiles de fruits rouges surmûris dans leur jeunesse, de kirsch et de cuir à maturité.
    ÉCOULAGE
    Transvasement de la cuve de fermentation dans une autre cuve ou en barriques.

    EDELBEERENSE
    Hongrie. Le terme s’emploie pour les vins moelleux, similaires à la catégorie du Beerenauslese allemand.

    EDELKEUR
    Le mot signifie “pourriture noble”, en Afrique du Sud, et s’emploie pour les vins botrytisés.

    EDELREIFLESE
    S’applique en Roumanie pour un vin doux, du genre Auslese allemand.

    EDELZWICKER
    Indication d’assemblage sur une bouteille de vin d’Alsace. A éviter.

    EDEN VALLEY
    La région se trouve à l’est d’Adélaïde, en Australie méridionale, et produit aussi bien des vins blancs que des vins rouges.

    EDER (WEINGUT BURGI)
    Un vignoble autrichien planté sur des sols secs et caillouteux de lœss et de roches primitives, situés aux meilleurs endroits tout autour de Zöbinger Heiligenstein. Plusieurs belles bouteilles comme le Grüner Veltliner Qualitätswein et un remarquable Riesling Qualitätswein.

    EDES
    Doux, en hongrois (20 à 50 g/litre).

    EDNA VALLEY
    Petite AVA (appellation) de Californie.

    EFFERVESCENCE
    Naturelle (ou provoquée), elle est due à une fermentation secondaire. Voir aussi Champagne.

    EFFEUILLER
    Enlever les feuilles de vigne en excès.

    EGER
    Hongrie. La région est surtout réputée pour ses rouges puissants de Bikavér.

    ÉGRAPPAGE
    Ou éraflage. Séparation des rafles de raisins effectuée à la main ou au fouloir mécanique. Elle permet de diminuer l’astringence en tanin des moûts et d’obtenir des vins plus souples et plus alcoolisés.

    EGRI BIKAVÉR
    Hongrie. Bon vin rouge, le “Sang de taureau d’Eger”, qui associe richesse et persistance, très charpenté.

    EGUISHEIM
    A six kilomètres au sud-ouest de Colmar, en Alsace. Rien ne semble avoir changé dans cette commune depuis le Moyen Age, lieu de naissance du pape alsacien saint Léon IX (1002). Riesling et Gewurztraminer se plaisent particulièrement ici, et donnent des vins qui associent intensité aromatique et puissance en bouche.

    EINZELLAGE
    Le plus petit site viticole autorisé en Allemagne, dont le nom est mentionné sur l’étiquette après celui du village.

    EISWEIN
    Vin blanc allemand (et autrichien), obtenu par un pressurage des raisins gelés par le givre ou la neige sur leur propre pied de vigne, l’eau contenue dans les grains étant alors éliminée, ce qui donne tout naturellement un moût d’une très grande concentration. Les vendanges se font durant l’hiver, généralement entre Novembre et Février. L’Eiswein est un vin à part, tout à la fois “sec” et moelleux, d’une très grande garde, non comparable à tout autre type de blancs.

    EKU KULMINATOR
    Superbe bière allemande, la plus forte du monde avec ses 13,5°, ambrée et corsée, une véritable liqueur de malt qui convient pour l’apéritif et la dégustation. Réellement exceptionnelle.

    EL DORADO
    Californie. Région délimitée productrice de vins rouges dont le Zinfandel.

    EL JADIDA
    Maroc. Ville côtière au centre d’une zone viticole importante, au nord de Marrakech.

    ELABORADO Y ANEJADO POR…
    Élaboré et vieilli par …, en espagnol. Mention obligatoire sur l’étiquette.

    ELBLING
    Modeste cépage blanc de Moselle et du Luxembourg.

    ÉLEVAGE
    Élever un vin, c’est lui donner le temps de parvenir à maturité. L’élevage se fait en barriques ou en bouteilles.

    EMBOTELLADO DE ORIGEN
    Ou engarrafado de origen. Signifie mis en bouteilles au domaine, en espagnol.

    EMERALD RIESLING
    Cépage blanc de bas de gamme californien provenant d’un croisement des Muscadelle et Riesling. Employé aussi en Afrique du Sud.

    ÉMILIE-ROMAGNE
    Italie. Producteur du fameux Lambrusco, l’Émilie-Romagne ne fait pas dans la dentelle : des vignobles, des vignobles et des vignobles, pratiquement tous en plaine, dont on tire abondamment de vins courants, que je n’ai pas voulu retenir. Dans un tout autre style, la région produit plusieurs crus intéressants, comme ce joli blanc Albana di Romagna et le rouge Sangiovese di Romagna.

    EMPHATIQUE
    Terme critique de dégustation employé pour désigner le caractère trop fruité d’un vin.

    ENCÉPAGEMENT
    Variété de cépages d’un vignoble.

    ENCÉPAGER
    Planter un vignoble, en y adaptant les cépages adéquats.

    ENDOCARPE
    Partie interne des fruits qui entoure les graines ou les pépins.

    ENGARRAFADO NA ORIGEM
    Mis en bouteilles au domaine, en portugais.

    ENTRE-DEUX-MERS
    Cette appellation bordelaise s’étend entre la Dordogne et la Garonne, en face des Graves, depuis la pointe du bec d’Ambès jusqu’aux frontières des départements de la Dordogne et du Lot-et-Garonne. Les vins sont blancs, secs, vivaces et fruités, et s’accordent parfaitement avec les poissons et les fruits de mer du bassin d’Arcachon. Quand ils sont bien faits, ils acquièrent de l’étoffe, de la souplesse et sont très rafraîchissants.

    ENTRE RIOS
    Région productrice de vin en Argentine, au nord de Buenos Aires.

    ENZYMES
    Les enzymes de levure sont des substances organiques, des protéines, qui agissent comme des catalyseurs au moment de la fermentation.

    ÉOLIEN (SOL)
    Nature de sol composé de sédiments déposés par les vents.

    ÉPERNAY
    La ville est le centre viticole de la Champagne. Il faut y visiter le musée du Champagne et de la Préhistoire et le jardin de l’Hôtel de ville, dessiné par les frères Bühler, au siècle dernier.

    EPESSES
    Suisse. Bon vin blanc de Lavaud, dans le canton de Vaud, issu de vignes d’altitude, plantées en terrasses.

    ÉPIANER
    Ou éplaner. Ébourgeonner.

    ÉQUILIBRÉ
    Se dit d’un vin qui possède une harmonie qualitative entre l’alcool et l’acidité, et dont la majorité des éléments se fondent entre eux.

    ÉRAFLAGE
    Voir Égrappage et Séparation..

    ERBACH
    Allemagne (voir ce pays). Village réputé du Rheingau pour ses sols marneux produisant de superbes vins de Riesling, épicés et persistants en bouche.

    ERBALUCE DI CALUSO
    Italie. DO du Nord-Ouest du pays qui produit des vins blancs ronds et fruités, de bouche plaisante.

    ERMITAGE
    Une spécialité suisse issue du plant Marsanne blanche.

    ERZEUGERABFÜLLUNG
    Vin mis en bouteilles au domaine, en allemand.

    ESPALIER
    Sorte de palissage de la vigne. Le tronc du cep s’évase en deux parties et plusieurs sarments, soutenus par un treillage.

    ESPARTE
    Cépage rouge d’Australie, similaire du Mourvèdre.

    ESPUMANTE
    Mousseux, en portugais.

    ESPUMOSO
    Mousseux, en espagnol.

    ESSENCIA
    En Hongrie, cette “essence” est le jus très sucré à partir duquel on tire le Tokay.

    ESSEX
    Grande-Bretagne. Petite zone où l’on produit des vins blancs.

    EST ! EST ! EST !!! DI MONTEFIASCONE
    Vin blanc italien produit dans la région du Latium. Avec un nom pareil, on ne risque pas d’oublier ce blanc sec ou demi-doux, fait de Trebbiano et Malvasia. On raconte qu’au XIIe siècle un évêque allemand du nom de Johann Fugger aurait reçu l’ordre d’aller à Rome pour le couronnement de Henri V. Afin d’être sûr de boire de bons vins au cours de son voyage, il envoya son domestique visiter les auberges le long de la route en lui demandant de marquer celles qui servaient le meilleur vin du mot “Est”, pour “Vinum est bonum”. Arrivé à Montefiascone, celui-ci trouva le vin local tellement bon qu’il nota “Est! Est !! Est !!!”. Dans les faits, c’est vrai que le vin est très amusant, agréable, assez savoureux et persistant en bouche, comme celui d’Antinori.

    ESTATE BOTTLED
    Mention figurant sur une étiquette de vin américain, quand celui-ci provient d’une appellation (AVA), et d’une propriété bien définies.

    ÉTHERS
    Ils sont, pour la plus grande partie, formés par la combinaison des acides gras avec l’alcool éthylique. Tandis que l’acidité totale du jus de raisin mûr équivaut à 7-9 g d’acide sulfurique par litre, elle s’abaisse jusqu’à 4,5 à 5 g, quand la liqueur s’est transformée en vin. Avec le temps, cette acidité diminue encore (3 à 4 g dans les Bordeaux rouges).

    ETICHETTA
    Étiquette, en italien.

    ÉTIQUETTE
    On n’a rien fait de mieux pour pouvoir authentifier l’origine d’un vin, même s’il s’agit de savoir bien lire une étiquette de vin.

    * Les mentions françaises (voir aussi autres pays) obligatoires pour les A.O.C. et V.D.Q.S.

    - Nom de la région délimitée de production (Bourgogne, Bordeaux…).

    - Mention Appellation d’Origine contrôlée (A.O.C.) ou Vin Délimité de Qualité Supérieure (V.D.Q.S.), suivie pour ce dernier, d’un label de garantie V.D.Q.S. avec son numéro de contrôle.

    - Nom et adresse de l’embouteilleur.

    - Volume du vin (75 cl, 37,5…).

    Attention : mis en bouteilles au château (ou au domaine) signifie que le vin provient de l’exploitation vinicole; mis en bouteilles à la propriété signifie le plus souvent qu’il provient d’une cave coopérative.

    * Les mentions françaises autorisées et facultatives :

    - Nom et adresse du propriétaire (vigneron, viticulteur, coopérative…).

    - Le nom de l’exploitation et la mise en bouteilles (château, clos, domaine…).

    - L’indication du millésime. Les propriétaires sérieux n’hésitent jamais à le mettre.

    - Certaines mentions concernant l’originalité du vin (primeur, cru classé…).

    - La mention “produit en France” ou “France” (obligatoire si le vin est exporté).

    * Les mentions dont il faut se méfier :

    - Mis en bouteilles dans la “région” de production, c’est-à-dire définissant souvent un vin de coupage issu de plusieurs producteurs, et non d’un seul.

    - Les mentions “Grand Vin”, “Sélection Personnelle”, “Réserve Personnelle”, “grains” ou “cépages nobles”, “élevé en fûts” (certains vins ne le sont que durant une semaine).

    - Attention aux récompenses et médailles obtenues dans des concours de vins. Celles-ci doivent correspondre au vin qui est dans la bouteille.

    ETNA
    Appellation de vin de Sicile.

    ÉTOFFÉ
    Vin dense et soyeux.

    ÉTOFFE
    Quand un vin possède une bonne structure charnue, on dit qu’il a de l’étoffe.

    ÉTOILE (L’)
    Appellation du Jura, produisant des blancs charmeurs.

    EUDÉMIS
    Papillon microscopique, qui attaque le raisin.

    ÉVENTÉ
    Ou mâché : lorsque le vin est au contact de l’air, surtout lors de la mise en bouteilles. C’est la “maladie de la bouteille”.

    EXTRA-DRY
    La mention désigne un Champagne relativement sec.

    EXTRAIT SEC TOTAL
    Ensemble des composants du vin qui sont des matières solides sans sucre (tanins, protéines…).

    EZERJO
    Cépage blanc de Hongrie, qui donne un vin moelleux.

  • L'ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES VINS : M, COMME...

    MACABEO
    Cépage espagnol (Catalogne) utilisé pour les vins mousseux. On le trouve en Provence, dans la Vallée du Rhône, et dans les vins blancs de la Rioja.

    MACÉRATION
    Phase fondamentale de la vinification des vins (surtout rouges), au cours de laquelle le jus de raisin entre en contact avec la peau et les pépins. Plus la macération est longue, plus le vin est intense et possède un potentiel d’évolution.

    MACÉRATION CARBONIQUE
    Méthode de vinification qui consiste à éviter le foulage de la grappe. La fermentation se produit alors à l’intérieur de la peau de raisin. Elle permet d’obtenir des vins bouquetés et consommables rapidement. Très adaptée à la méthode beaujolaise et au Gamay, elle est souvent devenue trop à la mode dans d’autres régions.

    MÂCHE (LA)
    Un vin qui a de la mâche est très tannique, mais sans réelle agressivité. Caractéristique des vins marqués par leur terroir et leur cépage, des vins “chauds” (sud de la France, Espagne, Grèce…).

    MÂCHÉ
    Se dit principalement d’un vin déséquilibré. Le transport dans de mauvaises conditions en est souvent responsable.

    MACONNAIS (LE)
    Une grande région, qui s’étend du nord de Tournus au sud de Mâcon, sur des terrains argilo-calcaires et marneux également. C’est le fief des vins de Mâcon, blancs et rouges, dont certains peuvent être surprenants, et c’est aussi (surtout) celle du Pouilly-Fuissé.

    MADAGASCAR
    L’île est productrice de rhum.

    MADÈRE
    Avec le Porto, c’est l’autre grande spécialité du Portugal. Le Madère est un vin à part entière, riche d’histoire, qui a plus de 500 ans d’existence. On l’appelait d’ailleurs au XVe siècle le “vin de la route vers l’Inde”, lorsqu’il était chargé à bord des caravelles portugaises qui partaient en Orient. Il existe en réalité cinq types de Madère dépendant, pour la plupart, des cépages d’où ils proviennent, dont la couleur peut varier du jaune paille (rainwater) au doré (malmsey).

    - Le vin Sercial est sec, léger, d’une couleur claire et délicatement parfumé.

    - Le Malvazia est très doux, corsé, de couleur foncée qui tourne à l’ambre avec l’âge et d’un bouquet accentué.

    - Le Verdelho et le Bual sont des types intermédiaires entre les deux premiers, le Verdelho se rapprochant davantage du Sercial et le Bual, plus doux, au nez intense, du Malvazia. On trouve également quelques très vieux vins sous la désignation de Solera.

    Le raisin est récolté et pressé sur les coteaux escarpés du vignoble. On descend ensuite le moût jusqu’aux caves dans de petis barils de bois ou dans des outres de peau de chèvre. Il est alors versé dans des cuves spéciales dites estufas où il fermente à une température soigneusement maintenue de 50°C.

    Cette fermentation donne naissance d’abord au vinho claro, ensuite au vinho trasfudado qui, selon les années, peut être mis immédiatement en bouteilles. Il s’appelle alors Vintage et prend sa place dans des soleras. Dans ces rangées superposées de fûts, il est graduellement mélangé à des vins qui sont plus âgés.

    MADÉRISÉ
    Vin (surtout blanc et rosé) tendant à l’oxydation, dont le goût de “madère” est très caractéristique. Certains cépages, notamment la Clairette, en sont souvent responsables.

    MADIRAN
    Produit dans le Béarn, près de Pau, dans le sud-ouest de la France, c’est le vin authentique par excellence. Charnu, rustique et corsé, un vin à la belle rugosité de son terroir qui fait merveille sur les gibiers. Mis en bouteilles après 18 ou 24 mois de vieillissement, il faut encore le laisser en cave pour profiter de sa générosité. Là aussi, attention aux “cuvées spéciales” et à la démence de certains prix…

    MADURO
    Mûr, en portugais.

    MAGNUM
    C’est le contenant idéal (1,5 l) pour l’évolution des grands vins rouges.

    MAIGRE
    Se dit d’un vin qui manque de chair, avec une légère prédominance de l’acidité.

    MAILLE
    Passage d’environ 1,20 m, qui permet de travailler dans le chai entre les rangs des barriques gerbées.

    MAIPO
    Chili. La vallée de Maipo est une des principales régions du centre du pays, où l’on découvre des rouges étonnants, charpentés et intenses, souvent issus des cépages Cabernet-Sauvignon, Merlot et Petit Verdot, qui semblent fort bien s’adapter ici.

    MAÎTRE DE CHAI
    Ou caviste. Celui qui dirige les vinifications et l’élevage des vins, dans une propriété.

    MALADIE DE LA BOUTEILLE
    Peut affecter le vin après sa mise en bouteilles. Elle disparaît toute seule.

    MALADIES DE LA VIGNE
    Occasionnées par des insectes (phylloxéra, cochylis, araignée rouge…) et des moisissures (mildiou, black-rot, oïdium), prévenues par le sulfatage de cuivre ou le soufrage.

    MALAGA
    Des vins et des vignobles intéressants situés au nord-est de Jerez.

    MALBEC
    Dénommé aussi Cot ou Auxerrois, c’est le raisin classique des vins rustiques (dans le bon sens) du sud-ouest de la France, notamment à Cahors ou dans les Premières-Côtes-de-Bordeaux. Il donne des vins riches, colorés et tanniques, d’évolution relativement lente.

    MALMESBURY
    Importante ville de la province du Cap, en Afrique du Sud, au centre des vignobles de vins rouges du secteur de Swartland.

    MALOLACTIQUE
    Voir Fermentation malolactique.

    MALT
    Orge.

    MALTE
    L’île est belle et les Maltais cultivent la vigne depuis longtemps, surtout pour les raisins de table, et élèvent plusieurs vins puissants comme le Muscat, un bon vin de dessert, et quelques rouges riches en alcool, de couleur soutenue, très agréables sur une cuisine un peu épicée..

    MALVASIA DI BOSA
    Issu des raisins Malvasia et Seberu, cet excellent vin doux  de dessert est produit en Sardaigne.

    MALVOISIE
    Originaire de Grèce, il apporte structure aromatique, moelleux et densité aux vins blancs. Il est  important dans le Porto, dans La Rioja, en Navarre ou en Catalogne (voir ces pays).

    MALVOISIE DE NUZ
    Un vin de dessert italien superbe, que l’on savoure dans le Val d’Aoste, confidentiellement.

    MANCHA (LA)
    Le pays de Don Quichotte, austère, est aussi un véritable océan de vignes : tous les villages que vous traverserez (Manzanares, Tomelloso…) ne vivent que par le vin. Mancha provient de l’arabe manxa ( “terres arides”) et ces sols où courent les vignes à la recherche de fraîcheur produisent des rendements qui feraient pâlir d’envie la plupart des vignerons. Le climat est toujours rude ici, continental, semi-aride, et les “petites” années sont un concept pratiquement inconnu des viticulteurs de la Mancha.

    MANDEMENT
    Important secteur viticole suisse, où les vignes s’étendent jusqu’à la frontière française. La commune de Satigny est d’ailleurs la plus importante commune viticole de Suisse, et les autres villages sont typiquement vignerons, entourés d’une impressionnante mer de vignes symétriquement ordonnées, plantées sur des sols de moraine et de molasse. On y goûte les vins blancs les plus vigoureux.

    MANGANÈSE
    Oligo-élément résidant surtout dans les pépins des raisins.

    MANSENG
    Le Gros Manseng et le Petit Manseng, cultivés dans le sud-ouest de la France, donnent le légendaire Jurançon moelleux.

    MANTINIA
    En Grèce, dans le Péloponnèse, le vignoble de Mantinia produit un blanc modeste qui sert à l’élaboration des mousseux.

    MANZANILLA
    Catégorie de Xérès (voir ce mot).

    MARATHASSA/AFAMES
    Secteur viticole chypriote, au sud-ouest de l’île, où l’on produit d’assez bons vins rouges.

    MARC
    Résidu de raisin pressé, constitué des peaux et des pépins, éventuellement des rafles. On obtient des eaux-de-vie en le distillant. Les meilleures proviennent de Bourgogne, d’Alsace, du Jura et d’Italie (la fameuse grappa).

    MARCHES (LES)
    Avec dix DOC, une production qui atteint le million d’hectolitres, dont près du quart en DOC, cette région est à mon avis l’un des grands secteurs très méconnus de l’Italie, avec un potentiel qualitatif qui pourrait en surprendre plus d’un. D’excellents cépages, comme les Sangiovese et Montepulciano pour les rouges, et les Malvasia et Trebbiano (remarquables ici) pour les blancs, auxquels s’associent les Bianchello et le Verdicchio, donnent des vins remarquables.

    MARCOTTAGE
    Méthode traditionnelle de multiplication de la vigne consistant à faire développer des racines sur un sarment sans qu’il soit séparé de la plante mère.

    MARÉCHAL FOCH
    Cépage rouge du Canada, près du Niagara.

    MARÉOTIQUE
    Célèbre vin de l’Égypte antique.

    MARGARET RIVER
    Australie. Appellation située au sud de la ville de Perth, sur la zone côtière de Busselton. C’est d’ici que venaient les meilleurs vins blancs australiens.

    MARGAUX
    Le “style” Margaux est délicat à cerner, tant les vins peuvent être différents les uns les autres, même s’il est indéniable que ce sous-sol de graves spécifique apporte cette finesse caractéristique, cette suavité alliée à une charpente très élégante.

    MARNE
    1/. Argile calcaire qui retarde la maturation du raisin et en augmente l’acidité (Bourgogne, Alsace…).

    2/. Région d’appellation Champagne (ce n’est pas la meilleure).

    MAROC
    Qui ne connaît le fameux “Gris de Boulaouane”, ce vin rosé fruité et frais, symbole des bons vins du pays. Les vins bénéficient ici d’une hiérarchie d’appellations d’origine garantie (AOG), semblable à celle de la France, et sont surtout produits autour des villes côtières de Safi, El Jadida et Rabat, s’étalant vers l’intèrieur des terrers près de Marrakech, de Meknès et de Fès.

    MARIA GOMES
    Le principal raisin blanc de Bairrada.

    MARSALA
    Vin renommé d’Italie, le Marsala est produit dans la province de Trapani avec des raisins de Catarratto, Grillo et Inzolia.

    Historiquement, vers 1770, les commerçants anglais avaient des contacts très intenses avec la Sicile ; l’un d’eux, John Woodhouse, de Liverpool, avait probablement dans ses projets de trouver un vin capable de soutenir la comparaison avec les vins portugais et espagnols déjà assez connus en Angleterre. En 1773, son navire, l’“Elizabeth”, embarqua une cinquantaine de fûts (les pipes, de 412 litres chacune) destinés au marché anglais. Woodhouse, de peur que le produit ne s’altérât pendant le long voyage, ajouta de l’eau-de-vie de vin pour le fortifier, composant ainsi la formule définitive du Marsala, dont la fabrication requiert l’adjonction d’alcool de vin au moût en fermentation. L’amiral Nelson le qualifia de “vin digne de la table de tous les gentilhommes”, et au mois de mars 1800, il en commanda 500 pipes pour sa propre flotte méditerranéenne.

    Dès 1931, le territoire de production du Marsala fut délimité, puis la réglementation  renouvelée en 1984 et 1986. Son élaboration consiste à ajouter de l’alcool de vin au moût en fermentation. Selon ses caractéristiques de production, de degré d’alcool et de durée du vieillissement, la loi distingue les types suivants : le Marsala Fin, avec un élevage d’un an minimum; le Marsala Supérieur (minimum de deux ans); le Marsala Réserve Supérieure (minimum de quatre ans); et le Marsala vierge et/ou Solera, c’est-à-dire très vieux et/ou de Réserve, qui demande un élevage de dix ans minimum. Le vieillissement est toujours fait dans du bois de valeur, le rouvre, et sa couleur passe de l’ambre clair à l’or et au rouge rubis intense. Goûtez-le à l’apéritif comme sur les desserts, voire sur un fromage bleu.

    MARSANNAY-LA-CÔTE
    Au sud de Dijon, une petite appellation où l’on produit surtout un rosé de Pinot noir, sec et fruité, très agréable.

    MARSANNE
    Excellent cépage s’il est cultivé comme il le mérite, qui donne des vins riches, pleins et gras; l’un des deux cépages (avec Roussane) qui sert à produire les rares vins blancs de Châteauneuf-du-Pape et ceux d’Hermitage.

    MASCARA
    Algérie. La région est célèbre pour ses Coteaux de Mascara, dans le département d’Oran, des rouges riches en alcool et en couleur, puissants, de bonne  bouche.

    MASH
    Nom de la céréale qui macére dans de l’eau chaude lors de l’élaboration du whisky.

    MATARO
    Cépage noir de Californie, synonyme du Mourvèdre.

    MATHUSALEM
    Grande bouteille qui contient l’équivalent de six litres.

    MAURY
    En Roussillon, dans la vallée de l’Agly, au pied des ruines de la citadelle cathare de Quéribus, le vignoble de Maury est un des schistes brûlés par le soleil, les ceps de Grenache noir produisent un vin rouge qui, après quelques années de vieillissement devient vigoureux et acquiert une robe ambre foncée très caractéristique.

    MAUZAC
    Bon raisin, très typé, avec une bonne acidité naturelle (Gaillac). Il convient d’ailleurs très bien aux vins “perlants”.

    MAVRO
    Noir, en grec. S’emploie pour les vins rouges denses et vigoureux.

    MAVRODAPHNE
    1/. Vieux cépage rouge grec.

    2/. Le Mavodaphne de Patras, issu du Mavrodaphne, qui lui confère un bouquet très original. Le vin est liquoreux, très doux, velouté et corsé à la fois, très parfumé, qui demande à vieillir en barriques pour atteindre sa plénitude. La maison Archaia Clauss en produit un remarquable, comme la plupart de ses autres vins d’ailleurs, avec notamment leur Santa-Helena, un très joli blanc parfumé et persistant, et le très fameux Château Clauss, un rouge intense, régulièrement très réussi.

    MAVRON
    Cépage rouge de Chypre.

    MAVRUD
    Bon cépage rouge bulgare qui donne des vins corsés, parfumés et puissants.

    MAZUELO
    Cépage classique espagnol, qui donne des vins puissants, bien équilibrés en tanins.

    MÉCHER
    Action d’assainir un fût en faisant brûler une mèche à l’intèrieur.

    MÉDÉA
    Région d’Algérie du département d’Alger, près de Blida. Les meilleurs vins sont rouges.

    MÉDICINAL
    De tout temps, le vin a été médicinal, souvent chaud, sucré et additionné d’épices.

    MÉDOC
    Le vignoble s’étend du nord au sud sur quelque 80 kilomètres. Protégé de l’océan Atlantique par une importante forêt de pins, bordé par le vaste estuaire de la Gironde, le Médoc jouit d’un micro-climat relativement chaud et humide, très propice à la culture de la vigne.

    MEKNÈS-FÈS
    Principale zone viticole du Maroc pour les vins rouges (voir ce pays).

    MELON DE BOURGOGNE
    Cépage du Muscadet.

    MENDOCINO
    Important secteur viticole de Californie. La région englobe cinq appellations (AVA) : Anderson Valley, Cole Ranch, Mc Dowell Valley, Mendocino et Potter Valley. Mendocino produit des vins de Zinfandel très agréables, et quelques blancs de Riesling, de Gewurztraminer et Fumé blanc tout à fait remarquables.

    MENDOZA
    La plus importante province d’Argentine, située à quelque 1 000 km à l’ouest de Buenos Aires.

    MENETOU-SALON
    Tout près des vignobles de Sancerre, des blancs, rouges et rosés. Une appellation très abordable.

    MENTRIDA
    Ce vignoble espagnol, difficile à cataloguer, se situe juste entre les deux grandes parties de la Castille, la Castilla la Lora (ou Vieille Castille) et la Castilla la Neuva, dénommée aussi la Castilla la Mancha, dans une région que vous traverserez en allant de Madrid à Tolède. Quelques bons vins rouges et surtout rosés.

    MERCAPTAN (ODEUR DE)
    Cette odeur d’ail ou d’œuf pourri est caractéristique dans les vins mal équilibrés en alcool et en soufre. Elle est due à une mauvaise combinaison entre l’hydrogène et le SO2.

    MERCUREY
    Au sud de la Bourgogne, des rouges solidement constitués, bien bouquetés, fins et fermes à la fois, de bonne évolution. Quelques blanc parfumés et élégants, de bonne bouche

    MERLOT BLANC
    Cépage de la Gironde, de plus en plus remplacé par le Sauvignon ou le Sémillon.

    MERLOT NOIR
    Fragile, c’est la référence incontestable de la région libournaise (Pomerol…), où il atteint les sommets. Il produit un vin coloré, très aromatique, savoureux, intense au nez comme en bouche, de belle évolution.

    MERRAIN
    Terme désignant le bois de chêne fendu en planches dans le fil du bois.

    MERTOLA
    Petite localité du sud du Portugal, au centre des vignobles de l’Alentejo.

    MESCAL (OU MEZCAL)
    Eau-de-vie mexicaine élaborée à partir du fruit de l’agave.

    MÉSOCARPE
    Partie charnue d’un fruit qui se trouve entre la peau et le tissu qui entoure les graines.

    MESSE (VIN DE)
    Vin pur, principalement blanc (pour ne pas tacher), utilisé par le prêtre.

    METSOVO
    Le plus montagneux des vignobles grecs, situé sur les pentes sud-est du massif du Pinde, est planté de Cabernet-Sauvignon, que l’on a du mal à “rapprocher” du cépage bordelais, tant il en diffère. Est-ce le clone ou le terroir, ce vin rouge est corsé, très parfumé, et ma foi assez réussi.

    MEXATA
    Eau-de-vie grecque.

    MEURSAULT
    L’appellation est certainement l’une des plus connues dans le monde entier. Il y a pourtant de tout à Meursault, et il s’agit de savoir choisir. Une certitude : les terroirs et l’exposition expliquent beaucoup de choses. Certains Premiers Crus comme Aux Perrières, Le Poruzot, Les Bouchottes, Les Caillerets, Les Genevrières ou Les Charmes, provenant de propriétaires hors pair, sont alors exceptionnels, envoûtants, riches, moelleux, très typés, puissamment mais subtilement bouquetés (fleurs blanches et fruits secs), d’excellente évolution. Avec eux, nous entrons dans la  catégorie des plus grands vins du monde.

    MICA
    Sol assez maigre, à base de poudre de granit, idéal pour la vigne, que l’on trouve surtout dans les grands crus de la vallée du Rhône (Condrieu).

    MICHELSBERG
    Allemagne. Michelsberg est un excellent Grosslage où j’ai dégusté à plusieurs reprises plusieurs vins de Riesling remarquables provenant tout particulièrement des vignobles de coteaux ensoleillés des communes de Piesport (les plus séducteurs, tout en rondeur) et Dhron.

    MICORFLORE
    Ensemble des micro-organismes présents dans le moût ou le vin.

    MILAWA
    Australie, région de Victoria. Le secteur de Milawa est producteur de rouges et de vins de dessert.

    MILDIOU
    Maladie de la vigne causée par un champignon microscopique. Apparition sur les feuilles d’un duvet de couleur grisâtre.

    MILLERANDAGE
    Maladie de la vigne qui se manifeste au moment de la floraison et se concrétise par un amaigrissement des grains de raisin ou par leur insuffisance sur les grappes.

    MILLÉSIME
    Année de la vendange.

    MINCE
    Se dit d’un vin lorsqu’une notion de déséquilibre apparaît, en même temps qu’un manque de structure et de caractère.

    MINÉRAL
    Dans la dégustation, le terme s’emploie pour des vins très marqués par leur terroir, comme le Pouilly-Fumé par exemple, qui possède ce goût de “pierre à fusil” caractéristique.

    MINERVOIS
    Si les rosés et les blancs sont agréables, se sont encore les rouges qui méritent l’attention. Selon leur terroir, ils sont de trois sortes : légers sur les sols des vallées, à boire dans l’année, souples et fruités s’ils sont issus de macération carbonique (ceux-là sont bons), et charpentés, fins et solides quand ils proviennent des zones montagneuses et sont vieillis en fûts.

    MISE EN BOUTEILLES AU CHÂTEAU
    Mention obligatoire sur l’étiquette, qui, en France, indique l’authenticité du vin, c’est-à-dire le nom de son producteur.

    MISE EN BOUTEILLES A LA PROPRIÉTÉ
    Attention à ne pas confondre avec les deux précédentes mentions. La mise en bouteilles à la propriété est surtout utilisée par les caves coopératives.

    MISSION
    Cépage noir de bas de gamme de Californie, certainement implanté par les Franciscains, ce qui expliquerait son nom.

    MISTELLE
    Boisson obtenue en ajoutant de l’alcool au jus de raisin avant la fermentation, ce qui procure une quantité particulièrement riche de sucres naturels. Les plus connues en France sont le Pineau des Charentes et  le Floc de Gascogne, ma préférence allant nettement au premier.

    MITTELRHEIN
    Belle région allemande très touristique où la magie des légendes et les châteaux les plus baroques côtoient les falaises abruptes et les vignobles les plus escarpés, plantés fièrement dans ce cadre enchanteur.

    MOELLEUX
    Se dit d’un vin blanc doux et finement fruité.

    MOLASSE
    Grès tendre et friable, souvent calcaire, que l’on trouve dans les régions du Bordelais.

    MOLDAVIE
    Roumanie. La province, située au nord-ouest du pays,  produit autour des villes de Iasi et Focsani, des vins blancs et rouges fort honorables, et surtout un étonnant vin doux de dessert.

    MOLISE
    C’est la frontière naturelle entre les Abruzzes et la Campanie, entre les régions du centre et celles du sud de l’Italie.

    MONASTRELL
    Cépage espagnol que l’on exploite surtout dans les régions du Penadés et de Valdepenas.

    MONBAZILLAC
    Provenant de raisins atteints de pourriture noble récoltés eux aussi en tries successives, les vins liquoreux de Monbazillac possèdent généralement un bel arôme de fleurs et sont assez riches en alcool. Certains sont ronds et soyeux. Il faut les laisser vieillir (10 à 15 ans) et les boire assez frais.

    MONÇAO
    Petite ville du Portugal connue pour ses vins de Vinho Verde. On peut les goûter dans les caves de la ville, comme la coopérative Adega ou la maison Vinhos.

    MONDEUSE
    Le raisin classique savoyard, fin et fruité, léger, qui donne un vin très aromatique. On le trouve également en Suisse.

    MONOPOLE
    La mention indique que le vin appartient à un seul propriétaire. Exemple : La Grad’Rue, monopole de François Lamarche.

    MONTECARLO
    Excellent vin blanc de Toscane, produit dans la région du Chianti, qui associe rondeur et       vivacité en bouche.

    MONTEPULCIANO
    Un petit village italien où les connaisseurs aiment trouver l’un des plus grands vins du pays. Voir Vino Nobile di Montepulciano.

    MONTEPULCIANO D’ABRUZZO
    Italie. J’apprécie régulièrement ces rouges très colorés, découverts dans le village de l’Aquila, sur les charcuteries corsées du pays. Des vins typés, intenses au nez comme en bouche, un peu durs certes (il faut les rafraîchir un peu, s’ils sont trop chauds), mais savoureux, gras et persistants.

    MONTEREY
    Comté du secteur de la Côte Centrale, en        Californie. Le Comté possède aussi sa propre appellation (AVA) du même nom.

    MONTEREY RIESLING
    Cépage blanc du Comté de Monterey, synonyme du Sylvaner.

    MONTHÉLIE
    D’excellents rouges de Bourgogne, notamment ceux qui proviennent de climats contigus aux vins de Vougeot (Cas-Rougeot, Champs-Fulliot, La Taupine…).

    MONTILLA-MORILES
    Une DO espagnole méridionale récente et de bons vins découverts sur place, semblables à leurs voisins de Xérès, issus de sols gris clair riches en chaux.

    MONTLOUIS
    Une jolie appellation de 300 hectares, des vins blancs secs et doux, issus du Chenin, dont certains sont réellement remarquables, bénéficiant d’un très bon rapport qualité-prix.

    MONTRACHET
    Le Montrachet est un vin sensuel, racé, sec et séveux à la fois, d’une très grande élégance, alliant finesse et fermeté en bouche, d’une longue persistance aromatique où s’entremêlent des  notes d’amande, de rose et d’aubépine, de pain grillé et de fougères. C’est un vin qui ne peut se comprendre que lorsque l’on a la chance de le découvrir à sa maturité, au bout d’une bonne dizaine d’années, au moins. Certains Premiers Crus comme La Garenne, Les Pucelles, En Caillerets, Morgeot ou La Romanée peuvent être également exceptionnels. Les rouges de Chassagne peuvent surprendre, bouquetés et souples en bouche.

    MONTRAVEL, HAUT-MONTRAVEL ET CÔTES-DE-MONTRAVEL
    Provenant du Périgord, dans le sud-ouest de la France, des vins qui vont du sec au demi-doux, finement bouquetés, dont certains          deviennent de superbes bouteilles, notamment en moelleux.

    MORAINE GLACIAIRE
    Sol rocheux déposé, comme son nom l’indique, par un glacier, et formé principalement d’ardoise, de schiste et de calcaire. Ce sol est classique des vignobles de montagne comme ceux de Suisse et du nord-est de l’Italie (voir ces pays).

    MORDANT (LE)
    Désigne une vive acidité au palais, le vin devient agressif dans le bon sens du terme.

    MOREY-SAINT-DENIS
    Certainement l’appellation communale la moins connue de la Côte-de-Nuits. Cinq grands crus : Clos-de-Tart, Clos-Saint-Denis, Clos-de-la-Roche, Clos-des-Lambrays et une partie de Bonnes-Mares, et des Premiers Crus qui peuvent être superbes (Les Millandes, Les Ruchots, Monts-Luisants surtout). Des vins colorés, souples, alliant puissance et distinction, de bonne évolution, à dominante aromatique importante, avec ces notes caractéristiques de pruneau, de mûre et d’épices.

    MORGON
    C’est l’un des meilleurs crus du Beaujolais. Les vins sont denses, corsés et s’améliorent généralement en bouteilles. Ce sont les mi-côtes qui donnent les vins les plus soutenus, surtout si leurs vinifications sont traditionnelles et faites à partir de vieilles vignes. C’est le contraire du Beaujolais courant. Robuste et gai, c’est un vin qui vieillit bien.

    MORIO-MUSKAT
    Croisement Sylvaner et Pinot blanc (Allemagne).

    MOSCATE DE SETUBAL
    Exploité au nord de Lisbonne, au Portugal, c’est un excellent vin muté, de forte teneur en alcool, très parfumé, puissant au nez comme en bouche, intense et persistant, avec ces connotations caractéristiques de fruits cuits, d’épices et de noix.

    MOSCATEL
    Raisin à vin doux, qui donne un vin riche en arômes comme en alcool, au goût très typique.

    MOSCATO
    Signifie Muscat, en italien.

    MOSCATO DI CAGLIARI
    Surprenant vin rouge de dessert de Sardaigne.

    MOSCATO NATURALE D’ASTI
    En Italie, dans la région du Piémont, ce vin blanc est légèrement “frizzante”, et onctueux en bouche.

    MOSCATO DI TRANI
    Bon vin blanc onctueux de la région des Pouilles, en Italie.

    MOSCHOFILERO
    Cépage blanc grec qui produit notamment le Mantinia.

    MOSELLE
    L’homogénéité et le style des vins blancs de cette importante région vinicole allemande est incontestable. Comme il sait aussi l’être, dans une moindre mesure, dans la région du Rheingau (voir ce mot), le Riesling est roi ici, à Trier ou à Piesport, à Beilstein, à Bernkastel-Kues, s’exprimant parfaitement dans ces terroirs calcaires, et donnant des vins splendides de fraîcheur aromatique, très élégants, à la fois complexes et subtils, certainement sans égal dans le monde dans certains millésimes et sous toutes les formes, du Kabinett à l’Auslese ou au Trockenbeerenauslese.

    MOSKONFYT
    Jus de raisin concentré d’Afrique du Sud.

    MOSTGEWICHT
    Densité du moût, en allemand.

    MOSTO
    Moût, en italien et espagnol.

    MOU
    Peu d’acidité et degré alcoolique assez élevé. Si l’alcool est plus faible, le vin devient “plat”.

    MOUILLER
    Additionner  de l’eau à du vin.

    MOULIN-A-VENT
    Plantés sur les communes de Romanèche-Thorins et les alentours de Chénas, les vins sont issus de sols de granit rose en décomposition. Ils sont amples, puissants, parfumés, et de bonne garde.

    MOULIS
    Un point fort : l’homogénéité de l’appellation. La plus petite appellation communale du médoc, longtemps délaissée par les professionnels (pas de crus classé en 1855).

    MOURISCO SEMENTE
    Raisin surtout cultivé à Porto.

    MOURVÈDRE
    Excellent cépage des grands vins de la vallée du Rhône (Châteauneuf-du-Pape, Gigondas…) et de Bandol. Riche, puissant, très parfumé, il s’associe parfaitement au Cinsault et au Grenache. On le trouve en Espagne.

    MOUSSE
    Elle est formée par le gaz carbonique qui se libère plus ou moins vite sous forme de petites bulles. Plus la mousse est fine et persistante, meilleur est le vin.

    MOUSSEUX
    Vin dont le gaz carbonique est le produit d’une fermentation, naturelle ou non. Voir méthode champenoise.

    MOÛT
    Jus de raisin frais, non encore fermenté. certains (mauvais) vins de table sont faits en faisant simplement macérer le moût dans de l’eau.

    MUDGEE
    Zone viticole de la Nouvelle-Galles du Sud (voir Australie), où les meilleurs vins sont les blancs issus des Traminer, Chardonnay et Sémillon.

    MÜLLER-THURGAU
    C’est le Riesling-Sylvaner, créé en 1890 par le professeur suisse du canton de Thurgovie Hermann Müller. Ce jeune botaniste, nommé à la station d’essai prussienne de Geisenheim, devait obtenir une variété à maturité précoce, peu exigeante en matière de sol, situation et climat, bref un cépage productif à floraison vigoureuse. Il trouva la solution dans le croisement Riesling et Sylvaner, qui aujourd’hui porte justement son nom, Müller-Thurgau, dans le monde entier.

    MULTANER
    Modeste cépage blanc allemand issu d’un croisement Riesling et Sylvaner.

    MURFALTAR
    Secteur viticole de Roumanie, près de Constanta, sur la mer Noire, où les vins les plus intéressants sont les blancs issus du Muscat Ottonel et du Riesling.

    MUSCADÉ
    S’applique à un vin blanc très parfumé, parfois trop, rappelant l’odeur du raisin.

    MUSCADELLE
    Cépage que l’on trouve encore en petite proportion dans les vignobles du sud-ouest de la France (Gaillac, Montravel, Bergerac, Bordeaux). Il peut apporter un “plus” certain aux cépages Sauvignon et Sémillon.

    MUSCADET
    L’histoire du vignoble nantais fait intervenir les mêmes acteurs que tous les vignobles de vins fins de l’ouest de la France. Les Romains d’abord qui l’implantèrent pour leur consommation personnelle le long de la vallée de la Loire ; les moines ensuite qui lui donnèrent au Moyen Age une extension considérable; les négociants hollandais enfin qui y puisèrent au XVIIe siècle la source de leur prospérité. Mais le véritable “départ” du Muscadet date du XVIIIe siècle, quand à la suite de gelées catastrophiques fut implanté dans la région un cépage bourguignon, appelé alors le Melon de Bourgogne, et qui fut rapidement rebaptisé Muscadet.Considéré comme un bon vin régional jusqu’au début du XXe siècle, le Muscadet profita dans les années 20 du succès touristique naissant de la Bretagne et de ses plages. Du Croisic au Pouliguen en passant par La Baule, tout un peuple de baigneurs se prit d’engouement pour ce vin “de vacances”, et l’imposa très rapidement à Paris, puis dans le reste de la France, en Suisse, en Belgique et en Angleterre.Un succès foudroyant, moins sensible pour le Gros-Plant dont la consommation devait rester plus locale. Une évolution encore accentuée par le dynamisme des producteurs de Muscadet, qui s’attachèrent à marquer la personnalité de leur vin en le déclarant de plus en plus à partir de 1925 sous l’appellation Muscadet Grand Cru de Sèvre-et-Maine. En 1936, les deux appellations d’origine contrôlée Muscadet de Sèvre-et-Maine et Muscadet des Coteaux de Loire furent définies par décret. Le décret définissant l’appellation d’origine contrôlée Muscadet fut promulgué l’année suivante, parachevant la réglementation d’AOC du Muscadet (50 hl/ha).

    MUSCAT
    Il existe de très nombreuses variétés de ce raisin, qui a le don d’insuffler à son vin un goût extrêmement typé, reconnaissable immédiatement. La plupart des pays viticoles en produisent, mais les meilleurs se trouvent en France, en Italie, en Grèce, en Hongrie, en Roumanie et en Afrique du Sud.

    MUSCAT D’ALSACE
    Vin blanc sec, frais et fruité, au goût musqué, exhalant parfaitement la saveur de son raisin. Charmant à boire à l’apéritif. Bonnes étapes dans les villages de Bennwihr, Ribeauvillé, Gueberschwihr et Mittelwihr.

    MUSCAT DE BEAUMES-DE-VENISE
    Bon vin blanc qui fait partie des Vins Doux Naturels (Vallée du Rhône).

    MUSCAT OTTONEL
    Cépage blanc d’Europe de l’est, notamment de Roumanie et de Hongrie, qui produit des vins de qualité.

    MUSCAT A PETITS GRAINS
    Cépage classique de l’Alsace et des vins de Muscat de Beaumes-de-Venise.

    MUSCAT DE RIVESALTES
    Produit à base des cépages Muscat d’Alexandrie et Muscat à petits grains, c’est un vin plein de finesse, de feu, de fruité, à l’arôme racé, dont l’origine remonte à l’époque où le Roussillon était province espagnole.

    MUSCAT DE RHODES
    Dans le Dodécanèse, en Grèce, le Muscat de Rhodes est l’un des plus beaux vins de liqueur qui soient, intense, riche, doux et doré, issu d’un assemblage de cépages muscats (Muscat blanc et Muscat de Trani) cultivés dans une toute petite région délimitée, au sud de l’île.

    MUSELETAGE
    Opération qui consiste à placer un muselet sur le goulot des bouteilles de mousseux.

    MUSIGNY
    Bourgogne. Musigny est l’autre appellation Grand Cru de la commune de Chambolle-Musigny. De très grands crus dont l’existence remonte au moins au XIe siècle, tout à fait différents, où la délicatesse s’allie à une finesse et à une subtilité d’arômes envoûtants, à dominante de mûres et de roses sauvages, de vanille et de framboise, de très belle évolution.

    MUSKAT-OTTONEL
    C’est la star mondiale de l’Autriche. Le Muskat-Ottonel (du nom du cépage) est issu de raisins surmatures, atteints tout naturellement de la fameuse pourriture noble que vous connaissez à Sauternes. Un vin où la race s’associe à la typicité, l’originalité à la saveur, la liqueur à la persistance aromatique.

    MUSTIMÈTRE
    Ou saccharomètre. Instrument de mesure qui
    indique le poids en grammes du litre de moût, sa densité, dans lequel on le plonge.

    MUTAGE
    Opération qui consiste à stopper la fermentation du moût en introduisant de l’alcool éthylique. Les Vins Doux Naturels (Roussillon…) reçoivent de l’alcool pratiquement pur (90°).

    MUTÉNIE
    Province du sud de la Roumanie, entourant Bucarest, renommée à juste titre pour ses blancs botrytisés, souvent exceptionnels.

    MYRTE
    Il suffit de se promener dans le maquis corse pour découvrir l’odeur prenante du myrte, dont on tire une liqueur puissante et persistante, élaborée à partir des petites baies de cet arbrisseau macérées dans l’alcool.

     

    Suivez Dussert

    Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo

    Le premier guide interactif


    UNIQUE EN FRANCE
    , DISPONIBLE EN EDITIONPAPIER OU NUMERIQUE

    L'EDITION PAPIER
    Exclusif : votre dédicace personnalisée par l'auteur


    Un vrai guide interactif !

    De votre tablette ou smartphone, flashez le QrCode du propriétaire et accédez gratuitement d'un seul clic aux commentaires de dégustation du GUIDE 2016

    FRANCE METROPOLITAINE : 32,00 €
    (Port Prioritaire compris)



    L'EDITION NUMERIQUE PDF
    L'intégralité du Guide chez vous dès votre paiement :

    Idéal pour l'avoir toujours sur vous où que vous soyez, en cave, dans vos déplacements (sur votre smartphone, votre tablette). Consultable en très grand format sur votre ordinateur.

    16,00 €
    (format numérique PDF)


    A l'honneur

    CHAMPAGNE
    Brigitte BARONI
    ❤❤❤ Excellent Champagne cuvée Sélection, parts égales de Pinot et de ...
    Lire la suite
    CHAMPAGNE
    Charles COLLIN
    ❤❤❤ Cette Cave propose ce très joli Champagne Extra Brut, 95% Pinot noir, 5% ...
    Lire la suite
    VALLÉE DU RHÔNE
    ARNOUX & Fils
    ❤❤❤❤❤ Au sommet. “Notre famille, précise Jean-François ...
    Lire la suite
    LANGUEDOC
    Domaine de L'HERBE SAINTE
    ❤❤❤❤❤ À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Acquisition ...
    Lire la suite
    ALSACE
    Jacques et Christophe LINDENLAUB
    ❤❤❤❤ Une famille de vignerons depuis 1759. C’est aujourd’hui 10 ...
    Lire la suite
    CHAMPAGNE
    PENET-CHARDONNET
    ❤❤❤❤ Un domaine familial depuis 5 générations, vignoble de 6 ha, 100% ...
    Lire la suite
    CORSE
    Domaine A RONCA
    ❤❤❤❤❤ Créé en 2006 par la sympathique Marina Acquaviva, le ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Château CLAUZET
    ❤❤❤❤❤ Passe dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, ...
    Lire la suite
    CHAMPAGNE
    MÉDOT
    ❤❤❤❤❤ Fondée en 1899 par Jules Médot, la Maison est restée dans ...
    Lire la suite
    CHAMPAGNE
    LEGRAS et HAAS
    ❤❤❤❤❤ Classé Premier Grand Vin Classé, ce qui vient récompenser ...
    Lire la suite

    Ce que vous devez savoir sur l'accord des vins et des mets​

    Les grands principes, A chaque vin, ses plats, A chaque plat, ses vins ... Lire la suite

    Acheter son vin au juste prix

    À l'époque où certains prix ne correspondent plus à rien, il devient indispensable de "situer" le marché des vins vendus en France, région par région, appellation par appellation, afin de pouvoir visualiser immédiatement le prix des vins, et pouvoir se référer directement aux prix pratiqués chez les producteurs, où il est toujours conseillé d'acheter son vin directement. Trois choses sont à retenir : Lire la suite

    Edito :
    l'Amour du Vin

    Voilà une année particulièrement intéressante, et je vais vous la détailler, région par région.

    Depuis le temps que j'arpente les vignobles, que je vois des rigolos commenter n'importe quoi, encenser des vins inabordables (et imbuvables) sous prétexte d'avoir été bien reçu, d'être impressionné par un tarif hors normes affiché, ou, tout simplement, pour exister, je me soucie de plus en plus des vignerons authentiques, simples, qu'ils soient riches ou non, réputés ou non. Ceux-là, bien sûr, sont la fierté de notre pays tant ils sont attachés à trois valeurs, primordiales, que d'autres producteurs ont bien du mal -encore- à assimiler : ... Lire la suite

    Tout ce qu'il faut savoir

    La qualité actuelle des vins et des millesimes
    Lexique du vin
    L'éthique du vin
    L'encyclopédie du vin
    L'anthologie du vin
    Acheter son vin au juste prix
    L’accord idéal des vins et des mets
    La vigne et les sols des vignobles
    Les principaux cépages
    L’élaboration des vins
    Comment se fait ce guide


    La bible des vins



    MILLESIMES 2015
    Edition annuelle

    La France a du talent

    les 520 propriétaires qui comptent
    EXCLUSIF

    Feuilletez gratuitement MILLESIMES en ligne comme le vrai magazine en tournant les pages

    CLIQUEZ ICI


    Recevez MILLESIMES en édition interactive PDF dès votre règlement
    7 €
    (format numérique PDF)

    Recevez MILLESIMES en édition papier 464 pages en couleur présentation luxueuse


    France Métropolitaine
    15€
    (port prioritaire compris)

     
  • TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA BOURGOGNE ET SES MEILLEURS VIGNERONS

    49.jpgL’histoire des vins de Bourgogne

    Ce pays doit son nom actuel aux Burgondes, peuple germanique qui envahit la Gaule en 406 et y fonda sous la conduite de Gibdecaire (411) le premier royaume de Bourgogne. Clovis, le célèbre roi des Francs, épousa une princesse burgonde, et leurs fils réunirent la Bourgogne à l’empire des Francs. Charlemagne l’érigea en duché et, de 884 à 1002, le duché de Bourgogne appartint à des princes dont Richard d’Autun dit “Le Justicier”. Il fut ensuite réuni à la couronne de 1002 à 1032. Commença alors l’ère d’une nouvelle maison des ducs de Bourgogne qui fut la première “maison capétienne”.

    Philippe le Hardi devint le chef de la “maison de Valois”, deuxième maison capétienne. Ce duc de Bourgogne s’intéressa particulièrement à la viticulture. Il interdit la culture du Gamay et exigea de servir du vin de Beaune aux repas officiels.

     

    La réputation des vins de Bourgogne remonte au Moyen Âge. Ce sont des moines qui, les premiers, cultivèrent la vigne. En 587, le roi Gontran donna des terres avec des vignes aux moines de l’abbaye de Saint-Bénigne. En 630, le duc Amalgaire de basse Bourgogne fonde l’abbaye de Bèze lui donnant la possibilité d’exploiter des vignobles à Chenôve, Marsannay, Conchey, Gevrey, Vosne et Beaune.

     

    En 910, des bénédictins formaient l’abbaye de Cluny. Celle-ci acquit de nombreux terrains dans la Côte de Nuits et posséda tous les vignobles autour de Gevrey. Le vin étant un signe d’opulence, certains moines oublièrent la règle monastique et vécurent trop bien. C’est alors que l’ascète Bernard de Clairvaux dénonça cette vie de luxe, puis se rendit à l’abbaye bénédictine de Cîteaux, située en face de Vougeot. Ces moines, séduits par la ferveur au travail de Bernard de Clairvaux, prirent pour devise : “Par la croix et l’araire” et devinrent les cisterciens. Ils défrichèrent des bois, exploitèrent d’innombrables landes, plantant des vignes. On leur doit la création du vignoble de Clos-Vougeot aujourd’hui propriété des Chevaliers du Tastevin. On peut voir encore au château d’immenses pressoirs taillés à même les grands chênes datant de l’an 1000. Les moines avaient remarqué les différences existant entre les vins issus du bas ou du haut du coteau. Aussi, respectaient-ils la hiérarchie de l’époque en établissant trois cuvées : celle des papes, la meilleure, provenant de la partie supérieure du clos, celle des rois, du milieu, celle des moines, du bas. C’est en 1147, au monastère de Pontigny, que fut créé le Chablis. Également par des moines cisterciens qui furent les premiers à planter le Chardonnay blanc. La réputation du Clos-Vougeot était si forte que pendant la Révolution un certain colonel Bisson instaura une tradition selon laquelle les troupes françaises qui passaient devant Clos-Vougeot devaient présenter les armes. Les vins de Bourgogne plurent aux rois de France mais, à la fin du xviiie siècle, la République instaurée fit passer tous les vignobles appartenant à l’Église dans le domaine public, et le morcellement des terres bourguignonnes commença. Bossuet, Bourguignon de naissance, disait : “Le vin a le pouvoir d’emplir l’âme de toute vérité, de tout savoir et philosophie.”

     
     
    Le vignoble bourguignon

    La Bourgogne s’étend sur 24 000 ha de vignes en production, soit environ 200 millions de bouteilles (63 % de vins blancs et 37 % de vins rouges), avec 100 AOC et 3 niveaux d’appellations : Grands Crus, Communales et Premiers Crus, et Régionales.

     
     
    Les terroirs bourguignons

    Le vignoble s’étale sur les reliefs de la bordure ouest du fossé tectonique de la Bresse, occupant les premières pentes bien exposées à l’est, à une altitude modérée de 200 à 400 m sur les terrains sédimentaires de la couverture mésozoïque souvent faillés et basculés comme le Mâconnais, le Chalonnais et la Côte jusqu’à Dijon, la Côte représentant le sommet de la hiérarchie des Grands Crus.

     

    L’architecture et la morphologie de la Côte sont bien spécifiques pour deux raisons principales : la structure, jusqu’ici monoclinale, devient tabulaire, et la limite ­Jurassique-Tertiaire bressan est toujours un contact de faille à fort rejet vertical. Les chaînons ont disparu, et sont remplacés par des gradins de failles. Une côte ayant valeur d’abrupt de faille domine systématiquement la plaine bressane. Cette morphologie va influencer la disposition du vignoble : il sera souvent restreint au talus de pied de Côte. Le changement structural s’effectue au passage de la Dheune axée sur la bordure tectonique septentrionale du fossé de Blanzy. Les plateaux situés à l’ouest d’une ligne Dijon-Chagny forment deux gradins tectoniques.

     

    À l’ouest, le compartiment de “La Montagne” est le plus élevé (600 m) ; il est structurellement abaissé par rapport au Morvan et à la dépression marneuse liasique périphérique.

     

    À l’est, le compartiment de “l’Arrière-Côte” (400 m) est à son tour effondré par rapport au précédent. Sur la transversale de St-Romain-Meursault, les rejets verticaux sont de 120 m et 300 m. Le rejet de la bordure du fossé est plus difficile à apprécier. Cependant, à Meursault, les calcaires à faciès Rauracien, qui ont leur toit à 400 m sur le rebord du plateau, sont abaissés à 200 m dans le village. Encore ne s’agit-il que de l’une des fractures de bordures. Mais le rejet total peut atteindre sous la Bresse 1 700 m.

     

    La tranche du plateau occidental qui constitue la “Côte” peut être subdivisée en trois parties du sud au nord : la “Côte de Beaune”, la “Côte des Pierres”, la “Côte de Nuits”. Aux processus qui interviennent normalement dans la formation des sols de pente : altération de la roche mère, érosion, culluvionnement, dépôt d’éboulis, s’ajoutent les perturbations liées à l’action de l’homme : défrichement, défoncement, remontées de terre, apports allochtones.

    Il en résulte une grande variabilité des caractéristiques telles que profondeur, pierrosité, texture.

     

    L’implantation du vignoble répond à une nécessité d’ensoleillement maximum qui se trouve réalisée sur ce versant de direction générale N.N.E. - S.S.W. Quant à sa position sur le versant, elle s’échelonne souvent entre 220 et 320 m, parfois 370 m.

     

    Le cru se définit comme un produit émanant du sol, caractérisé par un bouquet original se maintenant à travers les vicissitudes climatiques. Au début du xviie siècle, la différenciation des vins est liée, non plus à la seule personnalité des propriétaires, princes ou moines, mais à l’origine géographique : c’est ainsi que les meilleurs vins étaient localisés près de Beaune en vue d’une consommation rapide et de Nuits pour leur aptitude à la garde. La notion de “climat” apparaît au milieu du XVIIIe siècle.

     

    À l’origine du cru se trouve l’association d’un sol, d’un micro-climat et d’une plante qui définissent des facteurs naturels. La pierrosité (pourcentage de cailloux et graviers) donne lieu à des observations de même type : très faible pour les appellations Bourgogne, elle présente deux phases distinctes pour les Grands Crus : 10 à 20 % par exemple à Corton et autour d’une moyenne de 35 % pour les autres. Le calcaire est toujours en quantité très faible dans les appellations Bourgogne, avec une exception pour un profil sableux, et présente deux phases pour les Grands Crus : 40 à 50 % essentiellement pour Corton, 10 à 20 % pour les autres. Ce sont les sols bruns ou bruns calcaires hydromorphes sur argiles ou cailloutis plio-quaternaires pour les appellations Bourgogne, les sols bruns calcaires sur marne ou calcaire marneux pour une partie des Grands Crus, les rendzines sur calcaires fissurés pour les autres. Dans la grande majorité, les profils en appellation “Grands Crus” et “Premiers Crus” se situent dans les unités de sols de versant sur matériaux en place.

     

    LES MEILLEURS VIGNERONS DE BOURGOGNE

    Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins

    Robert AMPEAU et Fils
    AUVIGUE
    Domaine Vincent BACHELET
    Clos BELLEFOND
    Domaine BERGER-RIVE
    Domaine BERTAGNA
    Domaine BERTHAUT
    Domaine François BERTHEAU
    Domaine Guy BOCARD
    Domaine Albert BOILLOT
    Marc BROCOT
    Château de la BRUYÈRE
    Domaine Jacques CARILLON
    Domaine du CHALET POUILLY
    Domaine du CHARDONNAY
    Domaine Jean CHARTRON
    Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX
    Domaine de la CHOUPETTE
    Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT
    Domaine COUDRAY-BIZOT
    Domaine Daniel DAMPT et Fils
    Eric DARLES
    Domaine DENIS Père et Fils
    Domaine DENUZILLER
    Gérard DOREAU
    Domaine ELLEVIN
    Frédéric ESMONIN
    Domaine de la FEUILLARDE
    Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR
    Domaine Pierre GELIN
    Domaine Alain GEOFFROY
    Domaine François GERBET
    Domaine Jean-Jacques GIRARD
    Domaine Jean GIRARD
    GLANTENET Père & Fils
    Domaine GONDARD-PERRIN
    Domaine Antonin GUYON
    Domaine HEIMBOURGER Père et Fils
    Domaine Pascal HENRY
    Domaine JAFFELIN Père et Fils
    Domaine Albert JOLY
    Domaine Marc JOMAIN
    LABOURE-ROI
    Philippe LECLERC
    Domaine Roger LUQUET
    Domaine Pierre MAREY et Fils
    Domaine des MEIX
    Domaine des MONTS LUISANTS
    Sylvain MOSNIER
    Domaine MUSSY
    Jean-Marie NAULIN
    Domaine NINOT
    Domaine Manuel OLIVIER
    Jean-Paul PAQUET & Fils
    Domaine de PISSE-LOUP
    Nicolas POTEL
    Domaine de la POULETTE
    Domaine POULLEAU Père & Fils
    Domaine PRIEUR-BRUNET
    Domaine Michel PRUNIER et Fille
    Domaine Henri REBOURSEAU
    Domaine Guy ROBIN
    Château de SANTENAY
    Gérard TREMBLAY
    VAUCHER Père et Fils
    Domaine Alain VIGNOT
    Domaine VIRELY-ROUGEOT
     
    Les vins et leurs appellations
     
    La région de chablis

    Ce territoire résulte d’une délimitation de l’Institut national des appellations d’origine (Inao). Mais en fait, il résulte d’une longue sélection des terrains aptes à produire les meilleurs vins, faite par les moines au xiie siècle et poursuivie par les générations des vignerons qui ont suivi. On peut observer que ce territoire est situé sur un ensemble de terrains formés à une époque bien précise dans l’histoire de la formation de la terre, il y a plusieurs millions d’années. Les géologues lui ont donné le nom de Kimméridgien, par référence aux terrains de la baie de Kimmeridge en Angleterre. La production du vignoble varie, selon les années, entre 140 000 et 180 000 hl.

     

    - Les Grands Crus de Chablis sont au nombre de sept et s’étendent sur une centaine d’hectares : les Clos (26 ha 04,75), Vaudésir (14 ha 71,36), Valmur (13 ha 19,59), Blanchot (12 ha 71,53), Preuses (11 ha 44,26), Grenouilles (9 ha 37,75), et Bougros (12 ha 66,77). Les territoires de ces Grands Crus sont presque entièrement plantés en vigne, et situés les uns à côté des autres, sur la rive droite de la rivière Le Serein ; leurs coteaux dominent la ville.

     

    - Les Chablis Premiers Crus et certains de ces Premiers Crus sont beaucoup plus connus que d’autres. Les principaux Chablis Premiers Crus sont : Mont de Milieu, Montée de Tonnerre, Chapelot, Pied d’Aloue, Côte de Bréchain, Fourchaume, Vaupulent, Côte de Fontenay, l’Homme mort, Vaulorent, Vaillons, Châtains, Séchet, Beugnons, Les Lys, Les Épinottes, Montmains, Forêt, Butteaux, Côte de Léchet, Beauroy, Troesne, Côte de Savant, Vau Ligneau, Vau de Vey, Chaume de Talvat, Côte de Jouan, les Beauregards, Côte de Cuissy... L’homogénéité qualitative est exceptionnelle et confirme que les vignerons savent maîtriser les vinifications, tout en conservant ce qui nous tient à cœur : la typicité de leur terroir, de leurs parcelles.

     
     
     
    Les vignobles auxerrois

    Le vignoble de l’Yonne est constitué par le vignoble auxerrois (coteaux vallée de l’Yonne) et le vignoble chablisien (coteaux vallée du Serein). Le vignoble auxerrois regroupe une dizaine de communes qui récoltent une production d’appellations régionales rouges, rosés, blancs et crémants. L’altitude moyenne s’étage de 180 à 250 m. Sols : calcaires jurassiques kimméridgien et portlandien.

    L’Auxerrois produit en moyenne : 20 à 25 000 hl de Bourgogne rouges (375 ha), 19 à 20 000 hl de Bourgogne blancs (280 ha), 10 à 12 000 hl de vins de base Crémant (153 ha). Les quatre cépages traditionnels de base de la Bourgogne (Chardonnay et Aligoté pour les blancs ; Pinot noir et Gamay pour les vins rouges) sont complétés par des productions de plants locaux (César appelé aussi Romain, Sacy) qui donnent à certains vins une typicité originale.

     
     
     
    LA CÔTE DE NUITS
     

    Du nord au sud, des terrains à dominante de silice, de calcaire, de marnes et d’argile en sous-sol. Depuis près de deux mille ans, les grands vignobles qui font la réputation de la Bourgogne occupent une étroite bande de coteaux qui s’étire sur 20 km de long et parfois deux à trois cents mètres de large seulement, entre Dijon et Corgoloin.

    C’est ici que l’on trouve tous les grands crus rouges de Bourgogne (à l’exception du Corton). L’origine de la vigne y est très ancienne. Le véritable essor des crus de la Côte est lié à l’activité des grandes abbayes à partir du xie siècle. Les moines de l’abbaye de Cîteaux, en particulier, dont le Clos de Vougeot est le chef-d’œuvre le plus remarquable, se consacraient exclusivement à leur vignoble. Sur les 2 500 ha que compte le vignoble, on récolte environ quinze millions de bouteilles, essentiellement de rouges (92 %).

     
    - Marsannay

    Créée en 1987, l’appellation Marsannay ouvre ­au nord les portes de la Côte-de-Nuits. Répartie sur les villages de Marsannay-la-Côte, Chenôve et Couchey. Les rouges sentent les fruits mûrs et les sous-bois, les blancs, le miel et les fruits secs, et les rosés, très fruités, allient charpente et suavité. Les bonnes vignes sont issues de sols calcaires et marneux, et les meilleurs crus sont à mi-pente.

     
    - Fixin

    Sur une centaine d’hectares, la production de Fixin (prononcer : Fissin) est issue d’un vignoble très ramassé, groupé autour de Fixin et de son hameau Fixey. Son altitude varie de 270 à 360 m. Ses pentes douces sont exposées plein est. Les sols sont calcaires et comportent quelques traces de marnes. Pas de Grands Crus, mais de remarquables climats classés en Premier Crus (18,5 ha) et, notamment, Le Clos-Napoléon, La Perrière, Le Clos-du-Chapitre ou Les Arvelets. De solides vins rouges dont le bouquet se développe avec l’âge, alliant puissance et richesse aromatique.

     
    - Gevrey-Chambertin

    Ici, les sols sont calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses, donnant puissance et rondeur. Vignobles de pente, Gevrey produit ses communales entre 240 et 280 m, et ses Premiers et Grands Crus entre 260 et 320 m. Le vignoble recouvre 380 ha sur les villages de Gevrey-Chambertin et Brochon. Les Grands Crus, dont la spécificité propre à chacun est un bon exemple de l’extrême complexité des terroirs bourguignons. Les Grands Crus sont le Chambertin, le Chambertin Clos de Bèze, Chapelle-Chambertin, Charmes-Chambertin, Mazoyères-Chambertin, Griotte-Chambertin, Latricières-Chambertin, Mazis-Chambertin, Ruchottes-Chambertin. Le Chambertin est l’un des plus beaux crus de la région, très caractéristique d’un terroir situé sur une pente douce, au sol calcaire enrichi de marnes rouges ferrugineuses. Aux côtés du Chambertin, trois “cousins” restent très proches qualitativement et tiennent la tête des autres très grands vins de cette commune : Mazis et Latricières-Chambertin, puis Charmes-Chambertin, et de beaux Premiers Crus comme Les Cazetiers, Le Clos Saint-Jacques, Aux Échezeaux, La Combe aux Moines. Suit l’appellation Gevrey-Chambertin (environ 20 % classés en Premiers Crus).

     
    - Morey-Saint-Denis

    Situé en partie centrale de la Côte-de-Nuits, le vignoble de Morey-Saint-Denis a pour vocation de produire surtout des vins rouges. La surface du vignoble est assez faible, avec une grande proportion de Premiers Crus (28 %) et de Grands Crus (27 %). Les Grands Crus sont le Clos Saint-Denis, le Clos de la Roche, le Clos des Lambrays, le Clos de Tart et le Bonnes-Mares. Ils sont groupés à l’aine du coteau, entre 270 et 300 m, et 17 Premiers Crus sont situés immédiatement en dessous et 3 en dessus. Les Premiers Crus peuvent être superbes (Les Millandes, Les Ruchots, Monts-Luisants surtout). L’AOC communale est produite de part et d’autre des Premiers Crus. Les sols sont calcaires et comportent des roches, des marnes, des sables, des limons rouges et des cailloutis. Les vins de Morey sont assez colorés et libèrent des arômes puissants de petits fruits rouges et noirs (cerise, cassis). Les crus sont plus complexes : les arômes s’enrichissent de nuances boisées, épicées ou animales. De grands vins charnus et persistants, d’excellente évolution.

     
    - Chambolle-Musigny

    Installé sur les éboulis calcaires provenant en partie de la combe de Chambœuf, Chambolle-Musigny expose son vignoble est-sud-est, à une altitude variant entre 250 à 350 m. Le vignoble occupe environ 170 ha et produit environ 5 700 hl dont un quart est premier cru. Les deux Grands Crus, le Musigny et les Bonnes-Mares, représentent une production voisine de 700 hl. La totalité de la production est rouge, à l’exception de quelques pièces de Musigny blanc. Une partie du Bonnes-Mares (15 ha) est située sur Morey-Saint-Denis, la majorité sur Chambolle-Musigny.

     
    - Échezeaux

    Si la plupart des vins de la commune de Flagey-Échezeaux, qui jouxte celles de Vougeot et de Vosne-Romanée, ont droit à l’appellation Vosne-Romanée, on y trouve uniquement deux Grands Crus : l’Échezeaux et le Grand-Échezeaux (36 et 9 ha). Les vins de Grand-Échezeaux, plus prestigieux, sont marqués par un terroir contigu à la meilleure partie du Clos-de-Vougeot, d’où ressortent une sève et une charpente particulières, une grande richesse au nez comme en bouche. Ceux d’Échezeaux sont plus souples, solides certes mais plus faciles à attendre.

     
    - Vougeot

    Au cœur de la Côte de Nuits, ce village dont le terroir viticole est l’un des plus petits de France (70 ha) possède depuis le XIIe siècle le château du Clos-Vougeot, chef-d’œuvre des moines cisterciens, que chacun peut visiter.

     
    - Vosne-Romanée

    Le vignoble de Vosne-Romanée s’étend sur Vosne-Romanée et Flagey-Échezeaux. La situation du vignoble, l’unité des sols et des expositions y sont tout à fait remarquables. Les sols argilo-calcaires conviennent particulièrement à la production des grands vins rouges. Les Grands Crus sont prestigieux : La Romanée, Romanée-Conti, Romanée-Saint-Vivant, Richebourg, La Tâche, La Grand’Rue, Échezeaux, Grands Échezeaux. Les Premiers Crus les plus renommés sont Aux Malconsorts, Les Suchots… On pourrait en les goûtant évoquer le toucher du velours. Des vins charnus, où le moelleux domine, avec des tanins très fins et une acidité équilibrée. Leur bouquet complexe met en relief des arômes de cerise, de fraise, de violette et de sous-bois.

     
    - Nuits-Saint-Georges

    Réparti sur les communes de Nuits-Saint-Georges et Premeaux-Prissey, le vignoble de Nuits-Saint-Georges est installé sur des sols bruns calcaires plus ou moins mêlés d’argile provenant de la dégradation du sous-sol d’origine jurassique. La superficie du vignoble couvre environ 300 ha pour une production de 7 500 hl de Nuits-Saint-Georges et 5 700 hl de Nuits-Saint-Georges Premiers Crus, remarquables comme Les Saint-Georges, Les Vaucrains, Les Cailles… D’une couleur soutenue, ils révèlent des arômes riches et puissants de mûres, de myrtilles, d’épices et de fourrure, des vins corpulents et solides. De grands vins puissants et colorés, d’excellente garde.

     
    - Côtes-de-Nuits-Villages

    Cette appellation est commune à plusieurs villages : Brochon, Fixin, Premeaux-­Prissey, Comblanchien et Corgoloin. La dispersion des différentes communes ­produisant le Côte de Nuits-Villages procure à cette appellation une certaine variété, allant de vins assez souples et gras dans le sud de la zone de production jusqu’à des vins plus tanniques et de forte charpente dans le nord. Souvent bien colorés, ces vins présentent des arômes de fruits rouges et noirs, souvent de réglisse, presque toujours des arômes animaux.

     
     
    LA CÔTE DE BEAUNE
     

    Sur une vingtaine de kilomètres seulement, entre Ladoix-Serrigny et le coteau des Maranges, les plus grands vins blancs secs du monde côtoient les vins rouges de grande réputation. Dès le début du xiie siècle, les abbés de Cîteaux créèrent des celliers à Meursault et à Aloxe-Corton. Plus tard, les évêques et les chanoines, puis les ducs de Bourgogne ont joué un rôle décisif grâce notamment aux relations diplomatiques qu’ils entretenaient avec la chrétienté et avec les princes d’Occident.

    Sur les 4 800 ha que compte le vignoble, on récolte 25 millions de bouteilles répartis en deux tiers de vins rouges et un tiers de vins blancs. Des terrains de silice et argilo-calcaires pour les rouges, de calcaire marneux ou de marnes calcaires pour les blancs.

     
    - Ladoix

    Ladoix-Serrigny (50 ha) se trouve au nord de la Côte de Beaune, le vignoble se poursuivant par la Côte de Nuits. Le village est situé au pied de la montagne de Corton. D’une altitude comprise entre 220 et 360 m, le vignoble de Ladoix est exposé est-sud-est. Il est implanté sur sol calcaire-marneux, légèrement argileux pour les vignes blanches. Les vins rouges sont assez souples et comportent des tanins fins et discrets. Les Premiers Crus sont plus tanniques et plus complets. Les Ladoix blancs sont assez fermes ; leur moelleux se révèle après une nécessaire période de maturation, assorti d’arômes de pomme mûre, de figue fraîche, de noix. Les Aloxe-Corton (et Corton) Premiers Crus récoltés sur Ladoix sont fermes et corsés.

     
    - Corton et Corton-Charlemagne

    Les “simples” Aloxe-Corton (prononcez “alose”) sont agréables et parfumés, plus souples que les Premiers Crus (La Maréchaude, Les Chaillots, les Valozières…) et surtout que les Grands Crus que sont le Corton et le Corton-­Charlemagne (63 ha), ce dernier étant un vin gras, séveux, qu’il faut absolument conserver quelques années pour pouvoir profiter pleinement de ses qualités, aux connotations subtiles de fleurs blanches fraîches, de fruits, un rien exotiques, savoureux et onctueux en bouche, très harmonieux, de grande garde. Corton est le plus étendu des Grands Crus. C’est vers les vignes des sommets, à l’exception de Corton-Bressandes, que sont les vins les plus riches. Il est donc difficile de trouver une qualité homogène, même si, d’une manière générale, les vins de Corton sont intrinsèquement supérieurs à ceux d’Aloxe-Corton.

     
    - Pernand-Vergelesses

    Le vignoble voisine avec Aloxe-Corton et Savigny-lès-Beaune. De part et d’autre d’une combe, il est réparti sous des expositions est, sud et ouest. Son altitude est comprise entre 260 et 380 m. Les vins blancs sont secs, vifs, assez légers. Nez fin de fruits frais (pomme), légèrement épicé. Les vins rouges sont assez secs et tanniques. Leurs arômes sont frais (cassis, groseille), animaux (musc) et puissants. Corton rouge et Corton-Charlemagne révèlent de grands arômes complexes : cassis, truffe, cerise, cuir, pour le premier ; cannelle, noix, poivre, ambre, pour le second.

     
    - Beaune

    Le vignoble de Beaune est presque totalement situé en pleine pente, et bénéficie de ce fait d’un large classement de ses climats en Premiers Crus (39, pour une surface de 322 ha). Les vins rouges récoltés au centre et du côté sud du territoire de Beaune sont tanniques et puissants ; leur couleur est généralement foncée, et leurs arômes sont à la fois animaux et fruités. Ceux récoltés au nord sont d’une robe moins intense et présentent une belle souplesse.

     
    - Savigny-lès-Beaune

    Le vignoble compte 17 climats classés en Premiers Crus. Les sols calcaires sont graveleux ou pierreux, légers et peu fertiles. Les Savigny rouges ont un bouquet élégant, assez puissant, marqué par une dominante griotte-cassis-framboise, évoluant vers la fraise et le sous-bois après quelques années ; les crus sont plus charpentés. Les vins blancs de Savigny sont assez vifs ; leur moelleux apparaît au cours de leur évolution pour donner des vins harmonieux et solides. Leurs arômes s’apparentent aux fruits exotiques (ananas, banane), à la pomme, aux fleurs d’aubépine, à la noisette.

     
    - Chorey-les-Beaune

    Chorey est situé au nord immédiat de Beaune, et au niveau de Savigny, de part et d’autre de l’axe de Dijon-Beaune. Le vignoble occupe une surface de 170 ha dans l’appellation Chorey et une partie moins importante en appellations régionales. Le Chorey est un vin léger, souple, très modérément tannique. Ces vins sont plus élégants que puissants.

     
    - Côtes-de-Beaune-Villages

    L’appellation Côtes-de-Beaune-Villages peut être revendiquée pour toutes les AOC communales de ce secteur, sauf quatre : Aloxe-Vorton, Beaune, Pommard, Volnay. Cette appellation est une équivalence. Le viticulteur a la possibilité d’utiliser l’appellation communale ou l’appellation Côtes-de-Beaune-Villages. Les vins de la partie nord présentent une grande finesse, une robe légère, une bonne souplesse et des tanins légers. La partie sud produit des vins souvent de couleur soutenue et marqués par des saveurs puissantes : tanins abondants, bon moelleux, supportés par une bonne acidité.

     
    - Pommard

    Le village est situé en pleine pente, au milieu de son vignoble très groupé, lui-même étagé entre 240 et 380 m et orienté à l’est ou au sud-est. Les terrains calcaires, assez argileux, donnent au Pommard des qualités assez originales : beaucoup de couleur, rouge-noir profond ; un bouquet intense et violent de cassis, de musc et de gibier. Ce vin est l’un des plus tanniques et solides des crus de Bourgogne. Une trentaine de Premiers Crus (Les Argilières, Les Chaponnières, Les Épenots, Les Perrières, Les Argelets, Les Bertins, Les Boucherottes, Les Pézerolles…) qui deviennent alors les archétypes des grands vins rouges, riches et veloutés, alliant charpente et rondeur, souples et fermes à la fois, délicatement parfumés, des vins d’excellente garde.

     
    - Volnay

    Couronné par un plateau calcaire de type rauracien, le vignoble de Volnay est appuyé sur un sous-sol composé de marnes calcaires argoviennes et sur des éboulis argilo-calcaires du Bathonien. Le versant de Volnay, dont la dénivellation atteint 140 m, offre une succession de calcaires qui assurent la perméabilité et la richesse en éléments assimilables déterminée par le pourcentage d’argile. Volnay produit une appellation communale et des Premiers Crus. En Volnay, 100 ha ; en Volnay Premier Cru, 115 ha. S’ajoutent 29 ha de vignes situés sur la commune de Meursault qui ont droit à l’appellation Volnay Premier Cru lorsque la vigne est plantée en Pinot noir. Les vins allient la race, la noblesse et la finesse. Leur robe, du tendre vermeil au rubis le plus profond, leur délicat bouquet de baies rouges (framboise, mûre), de violette, leurs tanins des plus doux aux plus robustes les placent parmi les plus grands vins de la côte de Beaune. Les Premiers Crus peuvent se révéler fantastiques dans le temps (Le Clos des Ducs, Le Clos des Chênes, Taillepieds, Les Santenots, En Caillerets, Frémiets, En Champans…).

     
    - Monthélie

    Le vignoble est planté à des altitudes comprises entre 230 et 370 m. Les sols sont calcaires, mêlés à des argiles en proportions irrégulières. Les vins rouges sont colorés et développent des arômes puissants (cerise, myrtille, humus). Leurs saveurs laissent apparaître un moelleux qui leur confère un charme élégant. Les Premiers Crus sont corsés, dotés d’un bouquet prononcé. Les blancs, au nez d’amande fraîche, allient moelleux en bouche et une nécessaire acidité qui signe les grands vins.

     
    - Auxey-Duresses

    Auxey-Duresses (prononcer Aussé), au centre de la côte de Beaune, est à la charnière de la production des vins rouges (Volnay et Monthélie au nord) et des vins blancs (Meursault au sud). Cette commune produit d’ailleurs, sous cette appellation, les 2 couleurs. Le vignoble est orienté sud et sud-est. Altitude comprise entre 260 et 300 m. Les sols sont constitués de calcaires marneux, propices aux vins blancs, et de calcaires argileux pour les rouges. Les vins blancs : très limpides, or vert, les Auxey expriment la pomme reinette, l’amande fraîche. Leur souplesse est dominante, juste relevée par une acidité plutôt discrète. Bonne persistance. Les vins rouges : d’une intensité colorante moyenne, libèrent un bouquet très fin, surtout fruité (cassis, framboise) avec une nuance animale en vins vieux (musc, fumé). Ils sont souples, dotés de bons tanins. Quelques Premiers Crus étonnants comme le Clos du Val.

     
    - Saint-Aubin

    Le vignoble de Saint-Aubin est orienté sur différentes croupes sud, sud-est, sud-ouest ou nord-est. Ses pentes sont assez sévères, notamment celles qui jouxtent le vignoble de Puligny-Montrachet. Les terroirs à vins rouges sont calcaires, caillouteux, de couleur brune ou rouge. Les terres blanches, plus argileuses, acceptent mieux le cépage Chardonnay. Elles influent nettement sur la souplesse des vins. Les blancs appartiennent véritablement à la famille des très grands vins de Bourgogne : or pâle légèrement vert ; bouquet associant l’amande verte, le marzipan (ou pâte d’amandes), la cire d’abeille, évoluant pour les vins mûrs vers la cannelle, l’ambre et une touche de poivre. Les vins rouges, souvent bien colorés, ont cette typicité révélant un nez de crème de cassis et de cerise noire, se complétant ensuite d’un léger arôme de cuir. En bouche, les vins offrent un ensemble charnu.

     
    - Saint-Romain

    À l’abri de falaises spectaculaires, les vignes de Saint-Romain occupent les versants sud-sud-est et nord-nord-est d’un passage assez encaissé taillé dans la Côte. Saint-Romain ne produit pas de Premiers Crus. En vins rouges, le Saint-Romain peut s’adjoindre la mention Côtes-de-Beaune, ou s’appeler aussi Côtes-de-Beaune-Villages. Ses sols sont constitués de marnes calcaires, dans lesquelles se retrouvent des bancs d’argile favorables aux blancs.

     
    - Meursault

    Le vignoble est étalé en pentes douces, entre 230 et 360 m d’altitude. L’orientation est très favorable par son ensoleillement maximal. L’abondance de marnes blanches en milieu calcaire explique la prédominance de la production de vins blancs, car elles sont plus compatibles à l’acclimatation du Chardonnay. Le Meursault blanc a un bouquet très capiteux, typé amande amère ou sèche, feuillage, croûte de pain chaude, pomme reinette ; ils sont, en bouche, très consistants, avec un moelleux abondant qui touche à l’onctuosité. Leur persistance est sensationnelle. Certains Premiers Crus comme Aux Perrières, Le Poruzot, Les Bouchottes, Les Caillerets, Les Genevrières ou Les Charmes, provenant de propriétaires hors pair, sont alors exceptionnels, envoûtants, riches, moelleux, très typés, puissamment mais subtilement bouquetés (fleurs blanches et fruits secs), d’excellente évolution. Avec eux, nous entrons dans la catégorie des plus grands vins du monde. Les (rares) vins rouges sont fins et de charpente souple.

     
    - Puligny-Montrachet

    En Puligny-Montrachet, cinq Grands Crus : Chevalier-Montrachet, Bâtard-Montrachet, Bienvenues-Bâtard-Montrachet, Criots-Bâtard-Montrachet et Montrachet, parmi lesquels un bon nombre des plus grands vins blancs secs du monde, intenses, d’une grande structure aro­matique, de belle garde. Ici, on continue dans un territoire extraordinaire où l’osmose entre le Chardonnay et chaque type de terroir, sur la partie moyenne du coteau, devient parfaite. Le vignoble est établi sur Puligny et une partie du hameau de Blagny. Il court en pente douce, face à l’est, à une altitude comprise entre 230 et 390 m. Les sols sont argilo-calcaires, riches en cailloux, bien drainés, faciles à s’échauffer. Les blancs offrent un ensemble d’arômes très racés : pâte d’amande, fougère, ambre, fleurs blanches. En bouche, leur acidité est plutôt discrète, laissant s’exprimer un moelleux et une persistance impressionnants. Les vins rouges sont fruités (arômes de fraise et de cassis), assez souples en Puligny, plus charpentés en Blagny.

     
    - Chassagne-Montrachet

    Une petite partie de l’appellation Chassagne-Montrachet est produite sur Remigny, village limitrophe de Chassagne. Les sols convenant à la production des vins blancs sont essentiellement des calcaires bruns argileux. L’altitude du vignoble est comprise entre 220 et 340 m. Les vins blancs sont corsés, puissants, gras, aux arômes d’amande, de pomme mûre, de fleurs blanches, de miel. Leur persistance est remarquable. Les vins rouges sont très colorés, corsés, souvent très charnus. Leurs arômes sont marqués par des nuances cerise-kirsch et cassis.

     
    - Maranges

    L’appellation Maranges est née le 23 mai 1989, succédant à une production plus dispersée des villages de Cheilly-les-Maranges, Dezize-les-Maranges et Sampigny-les-Maranges. Maranges est la première appellation communale de la Côte de Beaune lorsqu’on arrive par le sud. Elle est limitrophe de Santenay. Les vins sont puissants, toujours très colorés, ils expriment des arômes de petits fruits rouges et de sous-bois. Ces vins solides ont un beau potentiel de vieillissement (au moins 10 ans). Les blancs sont gras, équilibrés, parfumés (arômes d’amande et fruits exotiques).

     
    - Santenay

    Au sud de la Côte de Beaune. Les vins rouges représentent la quasi-totalité de la production. Les sols sont faits de calcaires durs renforcés de marnes. Les terres profondes imposent une taille spécifique (cordon de Royat) pour discipliner les rendements. Selon leur position, les coteaux sont orientés au sud ou à l’est. Les vins blancs sont secs et corsés. Les vins rouges sont tanniques, bien charpentés. Ils ont des parfums de fruits (amande et fraise), et pour les Premiers Crus, les arômes sont plus floraux (violette).

     
     
    LES AUTRES APPELLATIONS DE BOURGOGNE
     
    Bourgogne Hautes-Côtes-de Beaune
    Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits

    Le vignoble, situé en parallèle de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits, garnit les pentes bien exposées des collines dominant la côte à une altitude moyenne (300 à 400 m) d’environ 100 à 150 m. Les vins rouges présentent souvent une robe sombre, des arômes de fruits rouges frais dans leur jeunesse, de fruits confits et parfois d’arômes animaux lorsqu’ils sont plus mûrs. Leur saveur est ferme, relevée par une bonne acidité et des tanins très présents. Les vins blancs ont une fermeté toujours atténuée par le moelleux du Chardonnay. Leur structure est à la fois élégante et solide.

     
    Les vins de Côte chalonnaise et du Couchois

    Situé entre la Côte de Beaune et le Mâconnais, le vignoble de la Côte chalonnaise recouvre 3 350 ha dont 2 100 ha d’appellations communales, et produit 110 000 hl d’appellations contrôlées régionales, et 56 000 hl d’appellations contrôlées communales.

    Les sols sont souvent argilo-calcaires “bruns” avec des proportions variables d’argile, déterminant de place en place la vocation des terrains pour les vins rouges ou les vins blancs. Les expositions varient de sud à est-nord-est. L’altitude s’étage entre 220 et 380 m. Les appellations sont produites sur l’ensemble du territoire de la Côte chalonnaise et du Couchois : Bourgogne Aligoté, Bourgogne Passetoutgrain et Bourgogne (blanc, rouge, rosé).

     
     

    Les appellations communales sont produites sur les communes de Bouzeron, Rully, Mercurey, Givry et Montagny.

     
    - Givry

    Petit vignoble reconnu du roi Henri IV, il s’étend exclusivement sur la commune de Givry et sur les trois hameaux de Poncey, Cortiambles et Russily. Les sols sont bruns calcaires ou calciques issus de l’altération des calcaires du jurassique. Givry blanc : légèrement doré, sa finesse et sa subtilité font toute sa distinction. Il évolue favorablement au cours du vieillissement. Givry rouge : franc, riche et fin, il se distingue par sa chaleur, sa vivacité et sa générosité.

     
    - Mercurey

    Des rouges solidement constitués, bien bouquetés, fins et fermes à la fois, de bonne évolution. Quelques blancs parfumés et élégants, de bonne bouche.

     
    - Rully

    À la partie nord de la Côte châlonnaise, prolongement de la Côte de Beaune, s’étend le vignoble de Rully. Les terrains sont des marnes ou des argiles à dominante calcaire. Ce vignoble d’appellation communale présente des lieux-dits en Premier Cru. Le Rully rouge, d’un rubis pourpre, est d’une distinction particulière, tout en finesse et en élégance. Il sent bon le lilas, la violette, la framboise et la cerise. Le Rully blanc, robe d’or, d’une grande finesse, a une subtilité d’arômes allant de la noisette à la violette. Suivant les climats et leurs terroirs, il est tendre et fin, ou plus sec.

     
    - Bourgogne Aligoté

    Le Bourgogne Aligoté est une AOC régionale, produite dans toute la Bourgogne. En réalité, elle est surtout produite dans le vignoble auxerrois, dans les Hautes-Côtes de Beaune et de Nuits, et en Côte chalonnaise, ses terres de prédilection, qui lui assurent la typicité la plus régulière. Elle couvre à peu près 1 250 ha, pour une production de 50 à 70 000 hl en moyenne. Le Bourgogne Aligoté est un vin blanc léger, de couleur or blanc à forts reflets verts.

     
    - Bourgogne Aligoté Bouzeron

    Bouzeron donne son nom à un petit vignoble de 50 ha créé en 1979 reconnaissant les caractères particuliers des vins de cette région, et lui conférant le titre d’appellation communale.

     
    - Bourgogne rouge et Bourgogne Passetoutgrain

    Trois départements : Yonne, Côte-d’Or et Saône-et-Loire. Le Pinot noir est le cépage de Bourgogne. Associé au Gamay à la mise en cuve (1/3 minimum de Pinot), il participe à l’élaboration du Bourgogne Passetoutgrain.

     
     
    LE MÂCONNAIS
     
    - Pouilly-Fuissé

    Poully-Fuissé, à la robe dorée, tout en finesse et en distinction. Les arômes puissants évoquent la noisette et les amandes grillées. Des vins de bonne garde, riches et savoureux, à la fois secs et gras.

     
    - Pouilly-Loché

    Situé au sud-est de Mâcon, il est, avec ses 25 ha, le plus petit vignoble de la Bourgogne du Sud. L’appellation s’étend exclusivement sur la commune de Loché.

     
    - Pouilly-Vinzelles

    Sur un terrain d’une grande homogénéité, exposé pour l’essentiel à l’est et au sud, le vignoble s’étend sur les communes de Vinzelles et de Loché.

     
    - Mâcon blanc

    L’aire géographique recouvre tout l’arrondissement de Mâcon, mais on distingue une quarantaine de communes sur lesquelles une délimitation particulière définit les appellations Mâcon-Villages et Mâcon et le nom de la commune. Vins secs et gouleyants, fruités et floraux, développant des nuances particulières aux différents terroirs et parfois muscatées.

     
    - Mâcon rouge

    Deux types de sols se distinguent particulièrement : les terrains argilo-siliceux ou argileux, qui produisent des vins riches, rustiques ; et les terrains siliceux ou granitiques, regroupés vers le sud du vignoble, qui produisent des vins plus fruités et plus légers. Les rouges (Gamay noir à jus blanc) peuvent adjoindre à l’appellation le nom de la commune dont ils sont issus, si certaines conditions sont respectées.

     

    À noter le vignoble de Saint-Véran (des blancs gracieux et floraux).

     
     
    Les appellations bourguignonnes
    - L’appellation régionale ou générale

    Tous les vins de la Bourgogne viticole : Bourgogne, blanc, rouge, rosé.

    Bourgogne Passetoutgrain, rouge et rosé.

    Bourgogne Aligoté, blanc, issu essentiellement du cépage aligoté.

    Bourgogne Grand Ordinaire, rouge, rosé et blanc.

    Ces vins peuvent être produits sur les quatre départements qui forment le territoire de la Bourgogne viticole.

    - L’appellation Village

    Les vins produits par certaines localités peuvent être vendus sous le nom du village producteur (Vougeot, Vosne-Romanée…).

    - L’appellation Village plus le nom du climat ou lieu-dit (il en existe quelque 419)

    - Les Grands Crus

    Certains climats bénéficient d’une appellation à part entière. Exemple : La Grand’Rue.

     
     
     
     
     
    La Bourgogne à table
     

    - Auxey-Duresses. Si le blanc est parfait avec les poissons de rivière ou une volaille, le rouge, riche, bouqueté, tout en bouche, s’accorde bien à la plupart des viandes rouges ou aux gibiers.

    - Chablis. Ampleur, suavité, vivacité et persistance aromatique pour ces crus de Chablis, à déguster sur des poissons de rivière, des langoustines flambées ou une côte de porc charcutière.

    - Chambolle-Musigny. Charme, puissance, finesse, couleur et concentration aromatique prédominent. Idéal sur un dindonneau à la broche ou une bécasse.

    - Puligny-Montrachet et Chassagne-Montra­chet. Bouquetés, secs et suaves à la fois, de beaux vins tout en persistance aromatique, pour les poissons et les viandes blanches cuisinées.

    - Corton-Charlemagne. Il se savoure avec un turbot poché, un veau Orloff ou une dinde aux marrons, un foie gras au naturel ou du caviar.

    - Côte-de-Beaune et Hautes-Côtes-de-Beaune. Bouquet et souplesse en bouche en font un rouge à boire sur un poulet rôti ou un jambon, du rosbif froid et un saint-nectaire.

    - Fixin. Solide et coloré, un Fixin se goûte fort bien avec une palombe, un coq au vin, voire un curry de mouton.

    - Mâcon. Une escalope (ou une langue) de veau et des poissons grillés pour le blanc, le gibier à plume pour le rouge qui s’accorde également avec une raclette.

    - Mercurey. Le rouge, ferme et fruité, d’excellente évolution, se goûte avec des beignets d’aubergines, une perdrix au chou ou un reblochon.

    - Meursault. Riche, parfumé, suave en bouche, un Meursault jeune se boit avec des ris de veau ou une dinde aux marrons. À maturité, il lui faut une blanquette de veau, des morilles à la crème ou des quenelles de brochet.

    - Nuits-Saint-Georges. Alliant charpente et finesse aromatique, ces vins s’accommodent d’un ragoût d’agneau, d’un civet de lapin, de grives ou d’un bourguignon.

    - Pommard. Solide et coloré, un grand Pommard se savoure sur des mets subtils et puissants à la fois, comme une palombe, une poule au pot, les viandes en sauce et le gibier.

    - Pouilly-Fuissé. Idéal sur un saumon grillé, des ris de veau, une poularde en croûte de sel ou des quenelles de brochet.

    - Rully. Le rouge s’accorde bien avec un jambon de sanglier, un canard farci ou le gibier. Le blanc avec tous les poissons.

    - Santenay. Sa structure lui permet de se marier avec la plupart des gibiers et les ragoûts (daubes). Idéal dans sa jeunesse avec une épaule d’agneau boulangère.

    - Vosne-Romanée. Concentration aromatique et velouté demandent un pintadeau en sauce, un poulet sauté aux morilles ou un râble de lièvre.

     

     

  • L’anthologie du vin

    L’anthologie du vin

     

     

    L’univers tout entier concentré dans ce vin.
    Apollinaire
     
    Boire du vin, c’est boire du génie.
    Baudelaire
     
    Partons à cheval sur le vin.
    Baudelaire
     

    N’est-il pas raisonnable de penser que les gens qui ne boivent jamais le vin sont des imbéciles ou des hypocrites, des imbéciles, c’est-à-dire ne connaissant ni la nature, ni l’homme, etc., des hypocrites, c’est-à-dire des gourmands honteux, des fanfarons de sobriété, buvant en cachette ou ayant quelque vie occulte... Un homme qui ne boit que de l’eau a un secret à cacher à ses semblables.

    Baudelaire
     

    Il y a, au commencement de chaque grand repas, deux sortes de regards furtifs : celui qu’on lance vers le décolleté de la belle madame, celui qu’on lance vers l’étiquette de la bonne bouteille.

    R. Gomez de la Serna
     
    Un soir, l’âme du vin chantait dans les bouteilles.
    Baudelaire
     
    L’invisible esprit du vin.
    Shakespeare
     
    Quand le vin est pur, il fait voir Dieu.
    Léon Bloy
     

    Le vin a le pouvoir d’emplir l’âme de toute vérité de tout savoir et philosophie.

    Bossuet
     

    Il y a plus de paroles en un plein pot de vin qu’en un muid de cervoise.

    Chrétien de Troyes
     

    Un grand vin n’est pas l’ouvrage d’un homme, il est le résultat d’une constante et raffinée tradition. Il y a plus de mille années d’histoire dans un vieux flacon.

    Claudel
     

    Le vin est professeur de goût et, en nous formant à la pratique de l'attention particulière, il est le libérateur de l'esprit et l'illumination de l'intelligence.

    Claudel
     

    “J’ai toujours à mon arçon, dit l’heureux interlocuteur de Sancho, d’un côté une bonne cantine deviandes froides, de l’autre cette bouteille que j’aime, que je chéris et que j’embrasse à tout moment.

    - Monsieur, reprit Sancho d’une voix tendre, voulez-vous bien me permettre de l’embrasser une fois ?” L’inconnu remit alors la bouteille dans ses mains. Sancho la porte à sa bouche et, se renversant sur le dos, il se met à regarder les étoiles et demeure au moins un quart d’heure dans cette position qui lui plaisait. En se relevant, il fait un soupir, laisse tomber sa tête sur son sein. “Ah! monsieur, dit-il, ah ! monsieur, c’est lui ! je le reconnais: Il est de Ciudad-Real! - Vous avez raison, c’est de là qu’il est; de plus, il a quelques années. - À qui le dites-vous? Mon Dieu! Il n’y a pas de vin dont je ne devine, à la seule odeur, le pays et la qualité; c’est une vertu, un don de famille.”

    Cervantès (Don Quichotte)
     

    Seule, dans le règne végétal, la vigne nous rend intelligible ce qu’est la véritable saveur de la terre. Quelle fidélité dans la traduction! Elle ressent, exprime par la grappe les secrets du sol. Le silex, par elle, nous fait connaître qu’il est vivant, fusible, nourricier. La craie ingrate pleure, en vin, des larmes d’or...

    Colette
     
    C’est Dieu qui créa l’eau, mais l’homme fit le vin.
    Victor Hugo
     

    Sans morale, il n’y a plus de vin de Bordeaux, ni de style. La morale, c’est le goût de ce qui est pur et défie le temps.

    Jacques Chardonne
     
    - Avez-vous le vin tendre ?
    - C’est selon avec qui j’ai trinqué.
    Comtesse Diane
     
    Le ciel fit l’eau pour Jean qui pleure,
    Et fit le vin pour Jean qui rit.
    Marc-Antoine Desaugiers
               

    Le vin est l’emblème de la civilisation... J’entends que, durant le repas, on ne parle que des vins et des breuvages.

    G. Duhamel
     

    Il s’agit du vin, c’est-à-dire de la partie intellectuelle d’un repas. Les viandes n’en sont que la partie matérielle.

    Alexandre Dumas
     

    Miracle du vin qui refait de l’homme ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : l’ami de l’homme.

    Engel
     
    Quiconque a bu du vin pardonne facilement l’ivresse.
    Sied
     

    Il n’est pas de moment plus gracieux dans la vie que l’instant où les convives, assis autour de la table bien dressée, prêtent l’oreille au chantre, tandis que l’échanson, puisant le vin dans l’amphore, remplit les coupes à la ronde.

    Homère
     
    L’eau montre à son effet qu’à boire elle n’est bonne;
    Elle rend l’homme étique, et pâle, et morfondu;
    Mais toi, tu rends gaillarde et saine la personne;
    L’argent qu’on met pour toi n’est point argent perdu.
    Jean Le Houx
     
    Le vin, pris avec tempérance, est une seconde vie.
    Tristan L’Hermite
     

    J’espère noyer ma tristesse dans le vin mais il l’alourdit davantage.

    Li T’Ai-Po
     
    Et tu jures avoir au gosier les étoiles.
    Mallarmé
     
    Donnez-nous grand foison de vin.
    Clément Marot
     

    Vendanges, joies précipitées, urgence de mener au pressoir, en un seul jour, raisins mûrs et verjusensemble. Rythme qui laisse loin la large cadence des moissons. Plaisir plus rouge que les autres plaisirs. Chants, criailleries enivrées, puis silence, retraite du vin, sommeil du vin neuf, cloîtré, devenu intangible, retiré des mains tachées qui miséricordieusment le violentèrent.

    Colette
     

    Bacchus, le vrai, le seul, c’est Bacchus conservant toujours les mêmes grâces qui touchèrent Ariane. Aussi tendre que brillant c’est un dieu à suivre et non à craindre; toujours agréable à Vénus, il ne connut d’ivresse que l’ivresse de l’Amour.

    Montesquieu
     
    Pas de vin, pas de soldats.
    Napoléon
     

    Il y a plus de philosophie dans une bouteille de vin que dans tous les livres.

    Pasteur
     

    Je vais parler de la vigne avec la gravité qui sied à un romain lorsqu’il traite des arts et des sciences utiles; j’en parlerai, non comme le ferait un médecin, mais comme le ferait un juge chargé de se prononcer sur la santé physique et morale de l’humanité.

    Pline
     

    Le vin a la vertu de faire parler librement et franchement et de faire dire la vérité.

    Plutarque
     
    Sur la langue, le vin parle.
    Poupon
     
    Jamais homme noble ne hait le bon vin.
    François Rabelais
     

    Jamais peuple n’a péri par l’excès du vin; tous périssent par le désordre des femmes. La raison de cette différence est claire : le premier de ces deux vices détourne des autres ; le second les engendre tous.

    Rousseau
     

    J'ai toujours remarqué que les gens faux sont sobres et la grande réserve de la table annonce assez souvent des mœurs feintes et des âmes doubles.

    Rousseau
     
    Que faut-il pour être heureux en ce monde ?
    Avoir à sa droite un pot de vin vieux,
    En poche un écu, du soleil aux yeux,
    Et sur les genoux sa petite blonde.
    G. Vicaire
     

    Si le vin disparaissait de la production humaine, je crois qu’il se ferait, dans la santé et dans l’intellect, un vide, une absence, une défection, beaucoup plus affreux que tous les excès dont on rend le vin responsable.

    Baudelaire
     

    Un homme sobre boit du vin ce qu’un homme sage prend de l’Amour : de quoi connaître l’extase etnon l’ivresse.

    Alfred de Musset
     
    Les vins qui sont beaux dans les verres
    Font envie à toute la terre.
    École de Salerne
     
    Cinq motifs pour boire :
    1° L’arrivée d’un hôte ;
    2° La soif présente ;
    3° La soif future ;
    4° La bonté du vin ;
    5° Toute autre cause...
    Aquarium
     

    Les vins français sont d'une telle variété et d'une telle splendeur que c'est presque une activité spirituelle que de les goûter.

    Sieburg
     

    Bonne cuisine et bons vins, c’est le paradis sur terre.

    Henri IV
     

    Et si cela peut se dire, il s’écouta pendant un instant savourer le bouquet du vin.

    Eugène Sue
     

    Manger est un besoin de l’estomac, boire est un besoin de l’âme.

    Claude Tillier
     
    Travaille, vieux soleil, pour le pain et le vin.
    Nourris l'homme du lait de la terre et lui donne
    L'honnête verre où rit un peu d'oubli divin.
    Moissonneurs, vendangeurs, là-bas, votre heure est bonne.
    Verlaine
     
    Comme un qui prend une coupe,
    Seul honneur de son trésor,
    Le bon vin rend l’âme bonne.
    Béranger
     
    Et le rang verse à sa troupe
    Du vin qui rit dedans l’or.
    Ronsard
     

    Les vieux amis sont comme les vieux vins qui, en perdant de leur verdeur et de leur montant, gagnent en chaleur suave.

    Sainte-Beuve
     
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu